Dans l'actualité :

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la...

Lutte contre la dépendance énergétique : les politiques énergétiques française et européenne en 2024

Depuis 2019, la France a intégré dans sa législation...

Régionales 2010 : la création d’une première vice-présidence en charge du développement durable peut changer la vie

Alors que les Françaises et les Français vont avoir à choisir dimanche prochain leurs futures équipes régionales, le WWF-France interpelle les candidats pour leur demander la création, dans chaque région, d’un premier vice-président en charge du développement durable, véritable numéro 2 de l’exécutif régional.

La mandature régionale 2010-2014 sera celle de l’application du Grenelle de l’environnement et du post-Kyoto. Cela a été peu évoqué mais les futurs exécutifs régionaux auront à décliner concrètement les principes et mesures du Grenelle de l’Environnement dont le WWF a été l’un des acteurs les plus actifs. Mais ce n’est pas tout. A mi-mandat, prendra fin le protocole de Kyoto qui dessine à l’échelle planétaire le cadre d’action contre le péril climatique. Or, dans ce domaine, nous savons que la région est un acteur essentiel. Les régions doivent être en mesure de répondre à ce double impératif.

Sur ce point, le WWF a déterminé 7 domaines d’action majeurs (Energie, transport, agriculture, biodiversité, formation, éducation à l’environnement, gouvernance) dans lesquels l’action régionale peut être déterminante pour mener la France sur la voie d’une politique environnementale d’excellence, créatrice de valeurs. Ces points sont détaillés dans la lettre qui a été transmise aux candidats et signée par Isabelle Autissier et Serge Orru. Pour lire la lettre, cliquez ici.

Une première vice-présidence en charge du développement durable est nécessaire. En 2010, il n’est plus possible pour une région de ne pas faire le pari d’un développement durable réconciliant économie et environnement. Ce choix sera une des clefs de la création d’emplois non délocalisables dans les années à venir. Mais pour cela, il faut créer les formations adéquates. C’est la raison pour laquelle le WWF souhaite la création, dans chaque région, d’un super « vice-président » qui prendra sous son autorité ces trois compétences majeures : économie, environnement et formation.

« Nous sommes convaincus que la région sera l’un des acteurs majeurs du changement de modèle de société qui s’est amorcé avec le Grenelle de l’Environnement. Mais pour accompagner, ce mouvement elle doit revoir la façon dont les compétences sont distribuées au sein des exécutifs régionaux, c’est la raison pour laquelle le WWF interpelle entre les deux tours les candidats. Nous rendrons publics les réponses avant vendredi car il est nécessaire que les citoyens sachent ce qu’ils sont en mesure d’attendre après le 22 mars » note Serge Orru, Directeur Général du WWF-France.

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de 10 principes destinés à...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la performance durable des entreprises et investisseurs, décrypte pour nous les grands thèmes de la CSRD...

Lutte contre la dépendance énergétique : les politiques énergétiques française et européenne en 2024

Depuis 2019, la France a intégré dans sa législation l'objectif de la neutralité carbone d'ici 2050, conformément à l'Accord de Paris sur le changement...