Dans l'actualité :

Les prairies et parcours : des systèmes vivants pour la transition agroécologique  

Les prairies naturelles ou permanentes et parcours, riches en...

Les produits issus du pétrole ont une empreinte carbone plus élevée qu’estimée 

De nouvelles données publiées récemment influencent de manière significative...

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies...
Passons à l'action

Programme Jeun’ESS : Say Yess !

Un webzine de jeunes qui se bougent dans l'Economie Sociale et Solidaire

Say Yess est un media collaboratif qui propose des pistes concrètes à tous les jeunes qui ont envie d’agir pour une société et une économie plus équitables, plus durables et plus solidaires. A travers des initiatives, portraits, vidéos, fiches pratiques, infographies ou des événements, Say Yess fait découvrir l’Economie sociale et solidaire (ESS) et s’appuie sur tous les acteurs qui font avancer la société. Chacun peut y prendre la parole et s’impliquer. Par de petits gestes ou de grands projets, en bas de chez soi ou à travers le monde, le temps d’une soirée ou toute l’année, les actions sont à portée de clic.

Le webzine a été lancé à l’occasion du Forum Emploi Jeun’ESS du 13 juin dernier, qui a attiré plus de 3000 jeunes. Ce succès a démontré leur intérêt pour ce secteur. Avec Say Yess, ils restent connectés à l’ESS !

Une vidéo pour comprendre l’ESS

Si pour toi l’ESS ne veut rien dire, clique sur la vidéo ! Et tu découvriras un monde auquel tu appartiens déjà. Suivre l’actualité du webzine Say Yess sur les réseaux sociaux : – facebook.com/webzinesayyess – twitter.com/sayyess

Say Yess, une initiative du programme Jeun’ESS

Suite à des études et de nombreux échanges avec les acteurs de l’ESS et de la jeunesse, le Programme Jeun’ESS a souligné le paradoxe entre d’une part un intérêt très fort des jeunes pour des actions contribuant à une société plus durable, humaine, sociale et solidaire et d’autre part, une grande méconnaissance de l’ESS, de ce qu’elle recouvre et de la manière dont ils peuvent y participer. C’est donc pour faire découvrir l’ESS par le concret et donner des clés d’action que le Programme Jeun’ESS a créé Say Yess. logo-say-yess.pngLancé en juin 2011, ce programme national de promotion de l’ESS auprès des 16-30 ans réunit dans un partenariat public/privé, l’Etat (ministère délégué à l’Economie sociale et solidaire et à la Consommation et ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative), la Caisse des Dépôts et six entreprises et fondations de l’économie sociale : Fondation Crédit Coopératif, Fondation d’Entreprise La Mondiale, Fondation Groupe Chèque Déjeuner, Fondation Macif, la MAIF, la MGEN. L’Avise est l’opérateur technique du programme et assure la mise en oeuvre opérationnelle du plan d’actions. Plus d’informations sur le site du programme Jeun’ESS.

Perception de l’Économie Sociale et Solidaire par les 16-30 ans

Perception de l'Économie Sociale et Solidaire par les 16-30 ans
Perception de l’Économie Sociale et Solidaire par les 16-30 ans
Afin de développer des actions de promotion de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) adaptées aux jeunes, le Programme Jeun’ESS a réalisé en partenariat avec le CSA deux enquêtes (qualitative et quantitative) à visée opérationnelle sur les attentes des 16-30 ans et la perception qu’ils ont de l’ESS. Le regard des jeunes sur l’ESS montre une adhésion aux principes mais un réel déficit de compréhension. Petit aperçu des résultats… Le sondage quantitatif Quelle que soit leur connaissance du secteur, les jeunes adhèrent massivement aux principes de l’économie sociale et solidaire (ESS) et ils considèrent les structures de l’ESS comme des acteurs de confiance pour faire évoluer la société dans le bon sens. C’est ce que révèle le sondage CSA-Jeun’ESS « Notoriété de l’économie sociale et solidaire et attentes de la jeunesse » réalisé en juin 2011 auprès de 535 personnes de 16 à 30 ans. Ce sondage permet également de mesurer le chemin à parcourir pour favoriser la rencontre entre les jeunes et l’ESS. Tout un programme ! Si les jeunes adhèrent massivement aux principes de l’ESS et souhaiteraient les voir adopter par l’ensemble des organisations et entreprises, le secteur reste cependant peu connu et seuls 23% des jeunes souhaitent s’y engager professionnellement (contre 35% au secteur privé lucratif et 42% au secteur public). Ce déficit de notoriété du secteur joue sur son attractivité. Si seuls 23% d’entre eux souhaitent s’y engager professionnellement (contre 35% au secteur privé lucratif et 42% au secteur public), ceux qui connaissent l’ESS le préfèreraient au secteur privé lucratif (32% contre 27%). Confrontés à des difficultés d’insertion dans la vie professionnelle, les jeunes aspirent prioritairement à la stabilité et une certaine garantie de l’emploi (45%) et à une forte rémunération (38%). Ils sont cependant 84% à déclarer que le fait qu’une offre provienne du secteur de l’ESS les inciterait un peu ou beaucoup à postuler. – Pour en savoir plus, téléchargez les résultats du sondage L’enquête qualitative En complément du sondage quantitatif, 21 jeunes de 16 à 30 ans répartis en 4 groupes se sont exprimés sur leur vision de la société française et de la place des jeunes dans celle-ci, leurs attentes et leur perception de l’ESS. Ils ont également réagi sur des supports de promotion de l’ESS et ont évoqué leurs pratiques en matière d’information. L’approche qualitative confirme très clairement la mauvaise connaissance que les jeunes ont de l’ESS. En effet, l’essentiel des participants de l’enquête a une vision très floue de l’ESS et pour la plupart elle est même erronée. Pour beaucoup d’entre eux, ce déficit de compréhension génère même une méfiance découlant de la contradiction qu’ils voient entre « économie » d’une part et « sociale et solidaire » d’autre part. L’adhésion aux principes de l’ESS est elle aussi confirmée mais l’étude qualitative souligne que, bien qu’attractifs et séduisants, ces principes apparaissent souvent comme irréalistes aux participants. Ces échanges approfondis (séances de trois heures) ont permis en croisant les déclarations spontanées, l’analyse des attentes des participants et les réactions sur des supports, de mettre en exergue des leviers à activer pour une promotion adaptée et efficace de l’ESS auprès des 16-30 ans. – Pour en savoir plus, téléchargez les résultats de l’enquête qualitative

Contact

Say Yess est en ligne !
Say Yess est en ligne !
Boris Marcel, chargé de mission Jeun’ESS – Avise

Les partenaires fondateurs du programme Jeun’ESS

Jeun-ess partenaires
Jeun-ess partenaires

 

Vocation

Say-yess.com est un média collaboratif en ligne lancé par le programme Jeun’ESS.

Say Yess c’est le media des jeunes qui se bougent pour une société et une économie plus équitables, plus durables, plus solidaires et qui proposent des pistes concrètes à tous ceux qui ont envie d’agir.

Que ce soit à travers le travail, la consommation, la culture, le sport, internet, etc.,  vous êtes déjà très nombreux à imaginer de nouveaux moyens pour résoudre les problèmes d’aujourd’hui.

Parmi les modèles économiques innovants et positifs qui contribuent à améliorer notre société, l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) représente des milliers d’initiatives qui fonctionnent, qui sont concrètes et qui peuvent être reproduites.

En s’appuyant sur tous les acteurs qui font déjà avancer la société, Say-yess.com vous donne des clés pour agir. Par de petits gestes ou de grands projets,  en bas de chez vous ou à travers le monde, le temps d’une soirée, d’un clic ou toute l’année,  les jeunes prennent les choses en main !

Say-yess.com est un média collaboratif où chacun peut prendre la parole et s’impliquer comme il le souhaite,  donc n’hésitez pas à proposer une contribution.

 

Et pourquoi « Say Yess » ?

Say Yess car Oui nous sommes jeunes, Oui nous sommes le changement de demain, Oui nous avons un impact sur notre monde, Oui nous sommes nombreux, Oui nous sommes connectés, et Oui nous agissons !!

Y comme génération Y , Y comme Youth !

ESS comme Economie Sociale et Solidaire

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication CDURABLE.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Les prairies et parcours : des systèmes vivants pour la transition agroécologique  

Les prairies naturelles ou permanentes et parcours, riches en biodiversité, présentent de nombreux atouts pour la transition agroécologique. Ils aident les agriculteurs à temporiser...

Les produits issus du pétrole ont une empreinte carbone plus élevée qu’estimée 

De nouvelles données publiées récemment influencent de manière significative les comparaisons ACV des plastiques issus du carbone renouvelable et des plastiques issus du pétrole...

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie...