Dans l'actualité :

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits...

Patagonia change de propriétaire et choisis la Terre comme seule actionnaire !

La Terre est notre unique actionnaire.
La Terre est notre unique actionnaire.
Pour donner le coup d’envoi de ses 50 prochaines années d’existence, l’entreprise se donne pour objectif de devenir une entreprise citoyenne plutôt qu’une entreprise publique. Patagonia annonce aujourd’hui un changement de propriétaire, près de 50 ans après sa création par Yvon Chouinard. À compter d’aujourd’hui, la famille Chouinard transfèrera la totalité de sa propriété à deux nouvelles entités : Patagonia Purpose Trust et Holdfast Collective. Plus important encore, chaque dollar qui n’est pas réinvesti dans Patagonia sera distribué sous forme de dividendes pour protéger la planète. 87c783b5-e3dd-47e2-e932-2f3c33368947.png Le Patagonia Purpose Trust possèdera désormais toutes les actions avec droit de vote de la société (2% de l’ensemble des actions) et constituera une structure juridique pérenne afin de préserver l’objectif et les valeurs de Patagonia, s’assurer que l’intention du fondateur sera respectée dans le temps et démontrer, en tant qu’entreprise à but lucratif, que le capitalisme est compatible avec la protection de la planète. Le Holdfast Collective possèdera toutes les actions sans droit de vote (98 % du total) et utilisera chaque dollar reçu de la part de Patagonia pour protéger la nature et la biodiversité, soutenir des communautés en développement et lutter contre la crise environnementale. Chaque année, les bénéfices qui ne seront pas réinvestis dans l’entreprise seront distribués par Patagonia au Holdfast Collective sous forme de dividendes pour aider à lutter contre la crise climatique. L’entreprise prévoit de verser un dividende annuel d’environ 100 millions de dollars en fonction de sa santé financière.
Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia
Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia
Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia, ancien propriétaire et membre actuel du conseil d’administration, explique sa vision : « Cela fait un demi-siècle que nous avons commencé notre aventure en tant qu’entreprise responsable. Si nous voulons avoir le moindre espoir de voir notre planète prospérer dans 50 ans, nous devons tous faire tout notre possible avec les ressources dont nous disposons. En tant que chef d’entreprise que je n’ai jamais voulu être, je fais ma part. Au lieu d’extraire la valeur de la nature et de la transformer en richesse, nous utilisons la richesse créée par Patagonia pour protéger la source. Nous faisons de la Terre notre seule actionnaire. Je suis très sérieux lorsqu’il s’agit de sauver cette planète« .
Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia
Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia
Patagonia restera une entreprise certifiée B Corp et continuera de reverser 1% de son chiffre d’affaires chaque année à des ONG de terrain. La direction de l’entreprise ne changera pas : Ryan Gellert en restera PDG et la famille Chouinard continuera de siéger au conseil d’administration de la marque avec Kris Tompkins, Dan Emmett, la Dr Ayana Elizabeth Johnson, Charles Conn, président du conseil d’administration, et Ryan Gellert. La famille Chouinard dirigera également l’actionnaire majoritaire de l’entreprise, le Patagonia Purpose Trust, en élisant et en supervisant le conseil d’administration de Patagonia, et en guidant le travail philanthropique mené par le Holdfast Collective. En travaillant ensemble, le conseil d’administration de Patagonia et le Patagonia Purpose Trust œuvreront au succès continu de l’entreprise sur le long terme tout en veillant à ce qu’elle reste fidèle à son objectif et à ses valeurs. Ryan Gellert, PDG et membre du conseil d’administration de Patagonia, a déclaré : « Il y a deux ans, la famille Chouinard a mis au défi quelques-uns d’entre nous de développer une nouvelle structure avec deux objectifs centraux. Ils voulaient que nous protégions la raison d’être de l’entreprise et que nous dégagions immédiatement et perpétuellement plus de fonds pour lutter contre la crise environnementale. Nous pensons que cette nouvelle structure permettra d’atteindre ces deux objectifs et nous espérons qu’elle inspirera une nouvelle façon de faire des affaires en donnant la priorité aux Hommes et à la planète« . L’entreprise a d’abord partagé la nouvelle avec ses employés lors d’une grande conférence interne hier. Peu après, le site web Patagonia.com a été mis à jour pour signaler que la Terre est désormais la seule actionnaire de la marque, avec notamment une lettre du fondateur Yvon Chouinard.

La Terre est notre unique actionnaire.

Lettre, questions et réponses d’Yvon Chouinard

L’avis des membres du conseil d’administration de Patagonia

« J’ai rencontré Yvon pour la première fois lorsqu’il avait environ 24 ans et aujourd’hui, il en a presque 84. Au cours de toutes ces années, sa vision n’a jamais vacillé. Il voulait faire les choses à sa façon et selon ses propres conditions. Et bien qu’il soit en bonne santé aujourd’hui, il voulait avoir un plan en place pour l’avenir de l’entreprise et celui de la planète. Je crois que ce plan auquel lui et sa famille ont participé est tectonique. Il rendra l’entreprise plus compétitive et ses employés du monde entier seront à jamais responsabilisés par sa finalité. » – Kristine McDivitt Tompkins « À chaque fois que vous lisez un nouveau rapport scientifique, il est clair que la crise climatique est plus rapide et pire que nous le pensions. Les enjeux ne pourraient pas être plus élevés. Si nous voulons protéger la nature et soutenir les communautés, les entreprises ne peuvent pas continuer à adhérer au modèle économique dominant. Patagonia a fissuré le moule pendant des décennies, et l’a maintenant brisé. Dorénavant, il me tarde de savoir quelles entreprises seront les prochaines à franchir le pas. » – Dr Ayana Elizabeth Johnson « Le système actuel du capitalisme a fait ses profits à un coût énorme, notamment l’augmentation celui des inégalités et des dommages environnementaux à grande échelle sans compensation. Le monde est littéralement en feu. Les entreprises qui créent le prochain modèle de capitalisme grâce à un engagement profond envers un but précis n’attireront pas seulement plus d’investissements, de meilleurs employés et une plus grande fidélité des clients. Elles représentent également l’avenir des entreprises si nous voulons construire un monde meilleur, et cet avenir commence avec ce qu’Yvon fait maintenant. » – Charles Conn, président du conseil d’administration
« En tant que fondateur d’une société qui existe depuis près de 50 ans, j’ai vu les impacts positif et négatif qu’une entreprise peut avoir sur ses communautés et ses employés. Nous-mêmes et beaucoup d’autres prenons des mesures significatives pour atténuer l’impact que nous avons sur la planète, mais la nouvelle structure de propriété de Patagonia introduit un nouveau modèle qui va bien au-delà de tout ce qui existe aujourd’hui. Ce qui est tout à fait dans l’esprit de mon ami de longue date et collègue écologiste, Yvon Chouinard. » – Dan Emmett

À propos de Patagonia

patagonia-logo.png
«Notre entreprise existe pour sauver notre planète»
patagonia_campus_ventura_-_photo-kyle_sparks.jpg Fondée par Yvon Chouinard en 1973, Patagonia Works (« Patagonia ») est une entreprise certifiée B Corporation basée à Ventura, en Californie. Membre fondateur de 1% pour la planète, l’entreprise est reconnue internationalement pour la qualité de ses produits et son activisme environnemental. Sa structure de propriété unique démontre que la Terre est sa seule actionnaire : les bénéfices qui ne sont pas réinvestis dans l’entreprise sont versés sous forme de dividendes pour protéger la planète. Patagonia développe ses activités dans les domaines de l’habillement et de l’équipement, de l’alimentation et des activités annexes par l’intermédiaire des filiales suivantes : Patagonia, Inc. (vêtements et équipements), Patagonia Provisions (alimentation), Patagonia Media (livres, films et projets multimédias), Fletcher Chouinard Designs, Inc. (planches de surf), Tin Shed Ventures, LLC (investissements), Worn Wear, Inc. (vêtements usagés et recyclés) et Great Pacific Child Development Center (garde d’enfants et développement sur place).

 

Documents joints

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle Greenpeace qui sort de sa neutralité comme certains syndicats. "Après le choc des élections européennes,...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité ? Dans quelle mesure les transitions actuelles – écologiques, énergétiques, technologiques… – annoncent-elles des changements...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits avec le mouvement de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) qui place les...