Dans l'actualité :

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people :...

Protégeons la biodiversité, le réseau vital dont nous dépendons tous

Selon un sondage réalisé par Harris Interactive pour l’Office...

OGM : le Gouvernement décrète l’inacceptable et bafoue la Charte de l’environnement

Pour tenter d’échapper à une lourde condamnation financière par le juge européen, le gouvernement français vient de se livrer à un déni de démocratie en publiant, ce mardi 20 mars, plusieurs décrets censés transposer la directive 2001/18 portant sur la dissémination des OGM dans l’environnement.

Communiqué de Presse mardi 20 mars 2007 La fédération France Nature Environnement, fédération de 3000 associations de protection de la nature et de l’environnement, et la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (FNH) s’opposent à cette nouvelle manœuvre privant les citoyens et leurs représentants parlementaires d’une loi qui aurait dû être débattue démocratiquement depuis plus de quatre années. Or, seule une loi peut intégrer tous les enjeux majeurs de société que sont la protection de l’environnement, d’une agriculture non OGM, du libre choix alimentaire, mais aussi du marché d’aliments garantis sans OGM qui répond à la demande réitérée de plus de 80% de la population. Le Gouvernement tente ainsi d’ouvrir la porte légalement aux semenciers OGM au détriment du Bien commun, y compris sur le plan économique ! Ces décrets ne transposent pas l’intégralité de la directive européenne, particulièrement les points suivants : – le droit du public à l’information : des données resteront confidentielles au sujet d’études environnementales, sanitaires, des conditions de mise en culture ; internet se substitue aux enquêtes publiques ; absence de registre public des cultures ; – le principe de précaution : l’évaluation des risques n’est pas assurée, notamment parce que la Commission du Génie Biomoléculaire est maintenue, dépourvue de moyens pour mener des contre-expertises indépendantes ; – le principe de responsabilité : les conditions d’engagement de la responsabilité des producteurs d’OGM et d’indemnisation des préjudices sanitaires, écologiques et socio-économiques, ne sont pas précisées. Pour Lylian Le Goff : « France Nature Environnement, plus que jamais, alerte l’opinion publique sur les risques majeurs, avérés, des OGM et demande instamment aux candidats aux élections présidentielles et législatives de s’opposer aux cultures en pleins champs. France Nature Environnement se réserve la possibilité d’agir par toute voie de droit à l’encontre de ces textes ». Pour Jean-Jacques Blanchon (FNH) :« Le Pacte écologique de Nicolas Hulot est très clair : le gouvernement doit interdire toute mise en culture d’OGM, tant que ne sera pas démontrée leur innocuité sur l’environnement, les filières agricoles biologiques et conventionnelles, ainsi que leur compatibilité avec la sécurité sanitaire ».

 

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...

Mettre la relation entre l’humain et la nature au cœur des décisions

“Towards a better future for biodiversity and people : Modelling Nature Futures” est un article rédigé par Kim et al. en 2023 et publié...

La méthode de la Méthode : concentré de la recherche, de la pensée et de l’œuvre de la vie d’Edgard Morin

En 1977, Edgar Morin publie le premier volume d’une série qui allait devenir l’œuvre maîtresse de sa vie de chercheur, La Méthode, dont la...

Protégeons la biodiversité, le réseau vital dont nous dépendons tous

Selon un sondage réalisé par Harris Interactive pour l’Office français de la biodiversité (OFB), 99% des citoyens ont déjà entendu parler de biodiversité et...