Dans l'actualité :

Montée des eaux : l’urgence de solutions fondées sur la nature pour le bassin méditerranéen

Une équipe de scientifiques publie de nouveaux résultats dans...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...
Des images chocs pour alerter l'opinion publique

Les déchets plastiques mortels envahissent nos océans : le phénomène Trash Vortex

Une « soupe plastique » de déchets flottant dans l’Océan Pacifique prend de l’ampleur à une vitesse alarmante. Difficile à mesurer, elle couvrirait maintenant une surface représentant au minimum le tiers de l’Europe, certaines ONG estimant qu’elle représenterait en fait le double de celle des Etats Unis. Tous s’accordent sur le chiffre de 100 millions de tonnes de débris plastiques flottant entre deux eaux. Ce vaste amas de débris – en fait la plus grande décharge mondiale – est maintenu en place par les courants marins. Cette « soupe » flottante s’étend à travers le Pacifique nord depuis une distance d’à peu près 500 miles nautiques de la côte Californienne, puis dépasse Hawaii et continue de s’étendre pratiquement jusqu’au Japon. D’après le Programme Environnemental des Nations Unies, les débris de plastique causent la mort de plus d’un million d’oiseaux marins chaque année, ainsi que celle de plus de 100.000 mammifères marins. Pour alerter l’opinion publique de ce phénomène appelé « Trash Vortex », Chris Jordan vient de mettre en ligne sur le site Planet Green 30 clichés d’albatros photographiés sur l’atoll de Midway. Ce témoignage permet de voir avec quoi les oiseaux adultes nourrissent leur progéniture : capsules de bouteilles, briquets, aérosols et même sur l’un des clichés ce qui semble être un casque audio.

Copyright Chris Jordan
Copyright Chris Jordan
Copyright Chris Jordan
Copyright Chris Jordan
Vous pouvez voir le diaporama complet sur le site Planet Green

Reconstitution du Trash Vortex par Greenpeace

Cette plaque s’est formée pendant plusieurs décennies, coincée entre Hawaï et la Californie, entourée de courants concentriques qui ont ramené les déchets du Pacifique dans ce « trou noir ». (Voir la vidéo.) La localisation de cette plaque s’explique par un phénomène de vortex ou tourbillon, c’est-à-dire de courants qui font converger vers cette zone les déchets flottants et par l’absence de vents qui engendre l’accumulation de ceux-ci, constituée de tout ce qui peut flotter, qui n’est pas biodégradable et en plastique, allant de la brosse à dent jusqu’aux filets de pèche fantôme, mais aussi de millions de morceaux microscopiques de plastiques. La plaque de déchet du Pacifique, est la manifestation d’un phénomène qui touche l’ensemble des océans de la planète, formant une des plus grande menace sur les écosystèmes marins. Dans toutes les mers y compris dans les régions polaires on trouve des déchets flottants. Dans certains endroits de nos océans il ya six fois plus de plastique que de plancton… Quelles sont les solutions ? Si le nettoyage de la grande plaque de déchets semble un chantier titanesque dont personne ne veut assumer la paternité ni les coûts, il est de la responsabilité de la communauté internationale de régler ce problème en particulier et d’adopter des mesures efficaces de lutte contre les déchets. Il est également indispensable de développer le recyclage des déchets, l’utilisation de plastique biodégradable et mettre en place une véritable politique de réduction des déchets.

Ce que VOUS pouvez faire pour éviter ça

Nous sommes tous responsables de cette situation, et chacun doit s’impliquer pour qu’elle n’empire pas. Il est grand temps de remettre fondamentalement en cause la manière dont nous usons (ou abusons) des matières plastiques. Vous pouvez agir dès à présent: – Chaque fois que vous voyez des déchets, ramassez-les et jetez-les de manière appropriée. – Réduisez votre consommation, réutilisez, recyclez vos produits. – Soyez un consommateur responsable, et faites votre possible pour éviter les produits dont l’emballage est excessif, en particulier lorsqu’il s’agit de produits jetables. – Faites pression pour des équipements de recyclage meilleurs et plus nombreux dans votre quartier. – Participez aux initiatives locales de nettoyage de cours d’eau, rivières et plages, ou organisez-en une vous-même. Ces opérations ne sont pas une solution miracle, mais elles sont très efficaces pour attirer l’attention sur le problème plus grave de nos océans. – Si vous habitez en région côtière ou au bord d’un cours d’eau se jetant dans l’océan, vos égouts amènent probablement les déchets directement en mer. Soyez conscient de ceci, ainsi que de toute autre source potentielle de pollution marine dans votre région. Battez-vous pour leur disparition. – Soyez très conscient de votre empreinte écologique. Prenez des décisions allant dans le sens du changement, et dites non au paradigme actuel du tout-jetable.

Signez la Pétition de la Surfrider Foundation !

Déchets en mer et sur nos plages, STOP à la pollution oubliée
Logo_SFE_.eu_GOOOOD
Logo_SFE_.eu_GOOOOD
Une poubelle flottante faisant 7 fois la taille de la France dérive dans les océans. Attend-on la création d’un nouveau continent pour agir ? Trop souvent considérés comme une nuisance, ces déchets flottants, immergés et gisant sur nos plages (macro-déchets) ont pourtant un réel impact, hélas très mal connu et trop souvent minimisé sur notre environnement. Non pas une nuisance, mais une véritable pollution ! Aujourd’hui la législation européenne considère timidement les macro-déchets comme des nuisances visuelles. Or nous soutenons que les macro-déchets doivent être reconnus comme une réelle pollution afin d’en évaluer les dommages et de prendre les mesures qui s’imposent.
tortue-mange
tortue-mange
Par exemple, 50% des tortues retrouvées mortes sur nos côtes ont ingéré des matériaux plastiques. Une fraction de plastique fait désormais partie intégrante de nos plages et ce de façon irréversible. Retrouvez tous les impacts des macro-déchets sur www.pasdecasurnosplages.com. Mobilisons-nous dès maintenant ! 2009-2010 sont des années avec des échéances réglementaires à ne pas manquer. C’est maintenant qu’il faut faire savoir au législateur européen votre avis : Signez la pétition pour que les macro-déchets soient officiellement reconnus comme une pollution, sur : – www.pasdecasurnosplages.comwww.notonourbeaches.com. Objectif : 100 000 signatures. Nous les remettrons au Commissaire Européen aux Affaires Maritimes le 20 mai 2010, lors des Journées Européennes de la Mer à Gijón. Surfrider Foundation Europe 120, avenue de Verdun – 64200 BIARRITZ – France Tel: 00 33 (0) 5 59 23 54 99 – Fax: 00 33 (0) 5 59 41 11 04

 

Sources de l’article : Greenpeace – Planet Green – Surfrider Foundation

A lire

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

30 solutions et retours d’expérience pour adapter les villes au changement climatique

L’Agence Parisienne du Climat et ses partenaires, dont la...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Montée des eaux : l’urgence de solutions fondées sur la nature pour le bassin méditerranéen

Une équipe de scientifiques publie de nouveaux résultats dans Conservation Biology, sur l’impact des changements climatiques à venir sur la biodiversité du bassin méditerranéen....

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert à l’approche des élections européennes, états, entreprises et ONG se mobilisent pour sauver un paquet...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets du changement climatique et estiment qu’il est urgent d’agir, la nécessité de la est...

3 Commentaires

    • Les déchets plastiques mortels envahissent nos océans : le phénomène Trash Vortex
      Je suis Mme Camara Marieme, fondatrice et présidente de l´ONG (AJEKAP) Association des jeunes de Kaloum pour la Proprété. Depuis 2007 je mène un combat pour le ramassage des déchets plastiques sans succès, tout simplement par manque de moyens. Sinon tout le monde connaît le danger des plastiques qui nuient a notre santé, qui tuent les animaux, sans parler de nos mers. Aujourd´hui en Afrique les mers sont transformer a des dépostoires d´ordues. Portant il y a une stratégie pour ca. La stratégie que j´ai trouvée c´est la récupération des déchets moinant quelques choses. Ce projet de ramassage c´est un projet concernant une certaine catégorie de la société.Donc ils doivent être encouragé finanzierement pour le faire. C´est un projet a encouragé.