Dans l'actualité :

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

21 résolutions pour agir en faveur des zones humides, de l’humanité et de la nature

La 14e conférence des pays signataires de la Convention...

Crise agricole : analyser les vrais problèmes et éviter les fausses solutions …

Revenus agricoles, haires, jachères, ecophyto... : voici une analyse...
Démocratie citoyenne

Les Décarbonautes en Assemblée de codécision démocratique pour le climat

Les acteurs de la société civile veulent prendre les choses en main

Le collectif « Les Décarbonautes » demande au gouvernement d’organiser une Assemblée de codécision pour que la France atteigne de manière certaine la neutralité carbone en 2050. Parce que la communauté scientifique, via le GIEC, dit qu’il y a une urgence vitale à transformer nos modes de vie pour protéger le climat. Parce que les décisions politiques ne sont pas à la hauteur du problème. La France doit choisir entre appliquer maintenant les politiques publiques qui nous permettront de réellement changer nos modes de vie ou accepter les conséquences de l’inaction pour pouvoir rester dans le confort maintenant et subir plus tard des changements cataclysmiques. A-t’on vraiment le choix ? Les Décarbonautes choisissent l’Assemblée Nationale de codécision …

0-DECARBONAUTES-LOGO-600X350.png

Décarbonation : les acteurs de la société civile veulent prendre les choses en main

Sans surprise, pour la 28ème fois, la COP climat a démarré sur le constat que les politiques publiques ne sont toujours pas à la hauteur des enjeux sociaux. Pourtant, à moyen terme, nos vies sont en danger. Pourtant, cela fait 50 ans que les scientifiques alertent. Alors regardons les choses en face : la solution peut-elle venir des institutions ? Sinon comment faire ? Pour affronter ces enjeux, des citoyens et des organisations se prennent en main. Le collectif “Les Décarbonautes”, qui regroupe 70 organisations et des centaines de citoyens, propose d’organiser une “Assemblée de codécision” nationale et fait un appel aux dons pour mener à bien cette initiative.
Embarquement immédiat et démocratique pour le climat !
Embarquement immédiat et démocratique pour le climat !
Ce type d’assemblée est une forme de convention citoyenne qui va au-delà de l’avis citoyen : un panel de citoyens, d’associations, d’entreprises, de collectivités et de hauts fonctionnaires co-construisent les propositions, pour ensuite codécider avec le gouvernement et les parlementaires grâce à la méthode de la “décision au consentement”. Cela permet de résoudre les critiques qui ont été faites à la Convention Citoyenne pour le Climat. Cet outil a été expérimenté à Rennes Métropole et Clermont-Ferrand. Résultat : 100% d’unanimité entre les participants et 100% des propositions adoptées par les instances légales. Dans un premier temps, la stratégie des Décarbonautes est d’organiser une Assemblée de codécision “préliminaire”, dont l’objectif est de choisir le fond et la forme de l’Assemblée finale, qui se terminerait par un préférendum.
Décarbonation : les acteurs de la société civile veulent prendre les choses en main
Décarbonation : les acteurs de la société civile veulent prendre les choses en main
Sur la forme, il s’agit de valider que c’est le bon outil et de définir ses modalités d’application. Un film pédagogique, validé par l’assemblée, serait fourni pour le préférendum. Sur le fond, il s’agit de valider, d’une part, qu’il n’y a que 3 grandes voies possibles pour décarboner notre économie, et d’autre part, de quelle manière elles doivent être proposées à l’assemblée. Les 3 voies identifiées sont les suivantes :
  • 1. la réglementation pour inciter et interdire (la voie de la convention citoyenne pour le climat de 2020) ;
  • 2. la taxe carbone redistributive[[Pour information, une autre forme de taxe carbone vient d’être votée par l’Europe, pour mise en application progressive à partir de 2027]] (la voie de nombreux économistes, de l’ADEME et du CCL) ;
  • 3. le compte carbone individuel (la voie la plus égalitaire, proposée par de nombreuses associations).
L'assemblée de codécision ...
L’assemblée de codécision …
Faute de bénéficier du soutien des fondations publiques ou privées, les Débarbonautes ont choisi de faire appel aux dons des citoyens et des PME.Ils ont besoin d’au moins 140 000 € pour organiser eux-mêmes cette Assemblée préliminaire. En quelques jours, 27 000 € ont déjà été levés. Après l’assemblée préliminaire, soit le gouvernement accepte d’organiser l’Assemblée finale, soit les Décarbonautes l’organisent avec les parlementaires. L’initiative des Décarbonautes a été débattue le 1er décembre dans les prestigieux salons de l’hôtel de Ville de Lyon, avec des experts du GIEC, de l’ONU et du Sénat. La ville de Lyon, la CPME du Rhône, le CJD et le Rotary club de Lyon étaient partenaires de l’événement. Les entreprises, associations, citoyens et collectivités présents ont plébiscité le projet. Cette mobilisation réussie de tous ces acteurs est-elle un premier pas vers la réconciliation de la nation sur la transition écologique ?
Les citoyen-ne-s pour le renouvellement démocratique
Les citoyen-ne-s pour le renouvellement démocratique
cropped-CRD-logo-2022-rectangle-1536x336.jpg

 

Au comité de pilotage :

Les soutiens qui nous ont déjà rejoints

Côté associations :

Côté entreprises :

Côté médias :

Côté collectivités et institutions :

Comment est organisé le collectif ?

Le comité de pilotage des Décarbonautes (Copil) est le porteur politique du projet, ses membres prennent les décisions concernant :

  • le positionnement politique. Ce qui pose le cadre pour la communication dont elle valide les éléments qui engagent ses membres.
  • Les modalités d’application de la méthode “Assemblée de codécision”. En s’appuyant sur l’avis d’un comité scientifique qui donne son avis sur le fond et la forme. (Cet avis sera éventuellement constitué de recommandations individuelles compilées dans un document)

Les CRD sont le porteur opérationnel de l’expérimentation.

A lire

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

L’agriculture et l’écologie sont condamnées à réussir ensemble selon la LPO

La transition agroécologique s’impose pour assurer la souveraineté alimentaire,...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...

Accompagner l’éco-anxiété à l’école et au travail, un rapport de la Fondation Jean Jaurès

Répondre à l’impuissance, la peur, la colère Par Maxime Dupont,...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication CDURABLE.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es considèrent la mobilisation et l’action citoyenne comme des solutions efficaces dans la lutte contre le...

21 résolutions pour agir en faveur des zones humides, de l’humanité et de la nature

La 14e conférence des pays signataires de la Convention de Bonn pour la protection et la conservation des espèces animales migratrices (COP 14 CMS)...

Crise agricole : analyser les vrais problèmes et éviter les fausses solutions …

Revenus agricoles, haires, jachères, ecophyto... : voici une analyse rapide et, quand c'est pertinent, une "remise en contexte" des principaux arguments avancés par la...