Dans l'actualité :

Les prairies et parcours : des systèmes vivants pour la transition agroécologique  

Les prairies naturelles ou permanentes et parcours, riches en...

Les produits issus du pétrole ont une empreinte carbone plus élevée qu’estimée 

De nouvelles données publiées récemment influencent de manière significative...

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies...
Un Guide pour aider les entreprises à mettre en place une gestion environnementale de leurs activités de bureau

Renforcer le recyclage des papiers de bureau : un enjeu économique et écologique

Au bureau, les Français produisent chaque année 900 000 tonnes de déchets de papiers, dont plus de la moitié n’est toujours pas collectée ni recyclée. Dans le même temps, seul 5 % du papier ramette acheté est fabriqué à partir de papier recyclé. Ce taux est bien trop faible au regard des enjeux importants que constitue le recyclage des papiers pour l’économie, l’emploi et l’environnement.

Le papier de bureau usagé permet en effet d’alimenter différentes unités de production papetière (papier graphique, hygiène, emballage). Sa collecte et son tri nécessitent en moyenne un emploi pour 1000 tonnes, forcément non délocalisable. Enfin, sur le plan des impacts environnementaux, la production de papier recyclé consomme, à quantité égale, trois fois moins d’énergie et d’eau que celle de papier non recyclé. Afin d’améliorer la collecte et le recyclage des papiers de bureau, Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et les principaux acteurs de la collecte et du recyclage du papier de bureau ont signé ce jour une convention d’engagement volontaire. « Le développement de la collecte et le recyclage du papier de bureau est une opportunité économique en plus d’être une nécessité environnementale. En dopant la collecte des papiers de bureau usagés, cette convention va permettre de structurer une véritable filière française de recyclage, avec le développement des industries de récupération et des créations d’emplois sur le territoire national », estime la ministre de l’écologie. Les professionnels de la collecte et du recyclage de papier bureau se sont engagés à :
  • Collecter 200 000 tonnes de papiers de bureau supplémentaires d’ici 2015. Cela passe par la captation d’un gisement jusqu’ici peu exploité : celui des petites entreprises et administrations, ainsi que par le renforcement du tri à la source : actions de sensibilisation et d’accompagnement auprès des entreprises tertiaires et des collectivités, formation des personnels en charge de la collecte,…
  • Développer une filière française de recyclage et de valorisation structurée et performante en privilégiant notamment un approvisionnement de proximité des usines localisées en France et en renforçant la coordination entre tous les acteurs territoriaux concernés.
  • Mettre en valeur les produits « grand public » obtenus à partir du recyclage effectué en France pour encourager l’achat de produits recyclés. L’Etat s’engage notamment à augmenter la part du papier recyclé au sein de la commande publique.
Un Comité de suivi de cette convention d’engagement sera mis en place d’ici 3 mois et animé conjointement par le ministère du Développement durable et l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie (ADEME). – Téléchargez la convention (PDF – 222 Ko)

Le Guide du Bureau Eco-responsable

L’ADEME a lancé en 2010 un cd-rom à destination des entreprises pour réduire l’impact environnemental et énergétique de leurs activités de bureau. Un outil tout-en-un, complet, pour évaluer la situation environnementale de l’entreprise, élaborer un programme d’actions et le mettre en œuvre. Le guide comprend un support méthodologique, des éléments d’aide à la décision, des référentiels techniques et juridiques, des tableaux de bord et un kit de communication. Toutes les entreprises génèrent des impacts environnementaux et énergétique, notamment avec les activités de bureau : la consommation d’énergie liée à la bureautique, l’éclairage, le chauffage, les émissions de gaz à effet de serre dues au transport des salariés, la consommation d’eau, la production de déchets et de déchets dangereux… Les grandes entreprises sont particulièrement concernées mais aussi le PME. Selon un récent sondage réalisé auprès de 250 responsables de PME, 85% des chefs d’entreprises se sentent concernés par la protection de l’environnement et 82% considèrent la maîtrise de l’énergie comme une préoccupation importante (source ADEME). Pourquoi engager une démarche environnementale ? – Pour améliorer les performances économiques – Pour limiter les impacts environnementaux – Pour respecter et anticiper les obligations réglementaires. Comment engager une démarche environnementale ? « Le Guide du Bureau Eco-responsable » a été conçu pour accompagner au mieux les acteurs privés dans cette démarche éco-responsable. Réalisé en partenariat avec le MEDEF, élaboré avec l’aide d’entreprises, le guide est à la fois un outil d’aide à la décision et un support technique. Il permet d’évaluer la situation environnementale de l’entreprise et d’élaborer un programme d’actions à partir de solutions éprouvées.
Le guide contient : - une chapitre méthodologique complet - 9 chapitres thématiques  - 15 tableaux de bord (incorporés dans les parties thématiques) - plus de 130 idées d'actions proposées, dont 23 faisant l'objet de fiches détaillées - 12 affiches de sensibilisation prêtes à l'édition - un moteur de recherche - de nombreux liens Internet...
Le guide contient : – une chapitre méthodologique complet – 9 chapitres thématiques – 15 tableaux de bord (incorporés dans les parties thématiques) – plus de 130 idées d’actions proposées, dont 23 faisant l’objet de fiches détaillées – 12 affiches de sensibilisation prêtes à l’édition – un moteur de recherche – de nombreux liens Internet…
Le guide contient un chapitre méthodologique, 9 chapitres thématiques, 15 tableaux de bord, plus de 130 idées d’actions proposées dont 23 faisant l’objet de fiches détaillées, 12 affiches de sensibilisation prêtes à l’édition, un moteur de recherche et des liens internet. Les thèmes développés sont : l’énergie, le transport, les déchets, le papier, les achats, la construction et rénovation, l’environnement intérieur, l’eau. – Téléchargez un extrait du Guide du bureau éco-responsable pour les entreprises : Le Papier.
Un cédérom de l'ADEME
Un cédérom de l’ADEME
La sensibilisation des salariés est essentielle à la réussite de ce type de projet. Le cd-rom propose aussi un kit de communication interne prêt à l’édition pour rappeler à chacun les bons gestes au bureau. Ce guide est destiné aux personnes en charge de la gestion environnementale de l’entreprise : chef d’entreprise de PME ou responsable environnement pour les grandes entreprises. Il aide les chefs de service et les responsables d’achat à intégrer la contrainte environnementale dans leur métier. Si chaque salarié, chaque entreprise s’implique dans cette démarche, les résultats peuvent rapidement être considérables au niveau national. Collectivement, les efforts prennent du sens et ont un effet positif sur l’environnement.

Commander le Guide du Bureau Eco-responsable

– Configuration Machine : PC ; Processeur: (Pentium III 400 MHz) ; Mémoire: 256 Mo ; Système: Windows 95/98/98 SE/Me/NT/2000/XP ; LecteurCD : lecteur CD-ROM x16 ; CarteVideo: carte vidéo compatible DirectX avec 16 Mo de mémoire vive, résolution 1024×768 couleurs 32 bits ; Carte Son : carte son compatible DirectX – Autre Configuration Machine : MAC ; Processeur: (G3 400 MHz) ; Mémoire: 256 Mo ; Système: MAC OS 10 ; Lecteur CD : lecteur CD-ROM – Prix public : 80 euros – Achetez le guide du Bureau Eco-responsable chez notre partenaire Eyrolles pour 76 € en cliquant ici.

 

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Les prairies et parcours : des systèmes vivants pour la transition agroécologique  

Les prairies naturelles ou permanentes et parcours, riches en biodiversité, présentent de nombreux atouts pour la transition agroécologique. Ils aident les agriculteurs à temporiser...

Les produits issus du pétrole ont une empreinte carbone plus élevée qu’estimée 

De nouvelles données publiées récemment influencent de manière significative les comparaisons ACV des plastiques issus du carbone renouvelable et des plastiques issus du pétrole...

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie...

4 Commentaires

  1. Le Guide du Bureau Eco-responsable : nouvel outil de l’ADEME pour les entreprises
    Très bon guide pour appréhender une démarche. Très didactique et riche en matière. Ne peut malheureusement remplacer un accompagnement expert.

    en tout cas, merci pour ce guide qui devrait renforcer la prise de conscience du secteur tertiaire… qui en a bien besoin !

    Cyril

    http://www.riposteverte.com