Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Le gouvernement des machines ou le défi de la croissance verte

La nécessité d’inventer un autre modèle de développement, durable et économe, est aujourd’hui mondialement reconnue, voire proclamée. Mais si cet autre modèle tarde à émerger c’est, pour Jean Haëntjens, en grande partie parce que nous sous-estimons le poids – économique, politique, social et culturel – des milliards de machines qui peuplent notre univers. Milliards de machines que nous avons, nous-mêmes, créées !

Pour conforter son bien-être, l’espèce humaine s’est mise en concurrence avec les espèces mécaniques pour le partage des ressources essentielles – air, espace, eau, énergie ou denrées alimentaires. Aussi, si l’homme ne veut pas être gouverné par ses machines qui le servent mais le concurrencent, il doit apprendre à les gouverner. Et pour cela, il faut poser les principes qui permettront de reprendre les machines en main. Pour ce faire, il nous faut étudier comment les rapports homme-machine ont évolué avec le temps, pourquoi de Gaulle, les premiers écologistes et les pionniers de la micro-informatique se sont passionnés pour la technopolitique et, à partir de cette analyse, obtenir de nos machines qu’elles soient pour nous des solutions plutôt que des problèmes. Un livre original, qui déplace notre regard sur notre avenir. – Au sommaire : Faut-il avoir peur des machines ? – Regarder les machines en face – L’invention de la technopolitique – Quelques machines stratégiques – Comment gouverner les machines ? – L’auteur : Jean Haëntjens, aujourd’hui directeur d’une agence d’urba-nisme, est un praticien du pouvoir des villes qui a participé à la définition de stratégies pour des villes de toutes tailles, allant de la station balnéaire à la métropole. Il a déjà publié La Société soft (Denoël, 1985) et Le pouvoir des villes (Editions de l’Aube). – Références : Le gouvernement des machines de Jean Haëntjens – Editions de l’Aube – Parution : 27/01/2010 – 160 pages – EAN13 : 9782815900201 – Prix public : 18,00 € Acheter l’ouvrage « Le gouvernement des machines » chez notre partenaire Eyrolles pour 17,10 €

 

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...