Dans l'actualité :

Montée des eaux : l’urgence de solutions fondées sur la nature pour le bassin méditerranéen

Une équipe de scientifiques publie de nouveaux résultats dans...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...
Le plus grand atoll au monde sera enfin protégé

L’archipel des Chagos devient la plus grande réserve marine du monde

Le ministre anglais des Affaires Etrangères, David Miliband, a décidé de faire des îles Chagos, un archipel de 55 îles dans l’Océan Indien, la réserve marine la plus étendue au monde. Les îles et leurs eaux avoisinantes couvrent une surface de 544,000 km2, une zone plus grande que la Californie et équivalent à 60 fois la surface du parc de Yellowstone aux Etats-Unis. Le Pew Environment Group salue une décision historique en faveur de la protection des océans.

La très riche biodiversité que l’on trouve dans cette zone protégée sera désormais à l’abri des activités d’exploitation, telles que la pêche industrielle. « La décision du ministre anglais des Affaires Etrangères, David Miliband de protéger entièrement l’archipel des îles Chagos est une victoire historique pour les écologues » précise Jay Nelson, directeur du Global Ocean Legacy, initiative du Pew Environment Group. Le Pew Environment Group a fédéré autour de lui des équipes de scientifiques et d’écologistes en faveur de la conservation des espèces pour défendre l’établissement d’une grande réserve marine où la pêche serait interdite.
Clownfish and anemone - credit Alasdair Harris, Blue Ventures Conservation
Clownfish and anemone – credit Alasdair Harris, Blue Ventures Conservation
La décision du gouvernement anglais conclut une période de consultation publique durant laquelle plus de 275 000 personnes originaires de plus de 200 pays ont signé des pétitions en faveur de la protection de l’archipel des Chagos. Étaient aussi associés à cette mobilisation, des organismes scientifiques et de conservation tels que l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), l’Institut Australien des Sciences Marines, l’institut Blue Ocean, Birdlife International, et le Conseil pour la défense des ressources naturelles (NRDC). Encore plus important que les îles Galapagos et la Grande barrière de Corail en terme de biodiversité, l’archipel des Chagos servira de site « référence » pour la recherche scientifique dans des domaines tels que l’acidification des océans, la résistance des massifs coralliens, la montée du niveau de l’eau, le déclin des réserves de pêche et le changement climatique.
Middle Brother Island, Chagos Archipelago - credit Anne & Charles Sheppard
Middle Brother Island, Chagos Archipelago – credit Anne & Charles Sheppard
L’archipel est le refuge pour les tortues de mer, dont la population décline progressivement, et pour 175 000 autres couples d’oiseaux marins. Les eaux entourant les îles sont parmi les plus pures du monde et abritent la plus grande structure corallienne du monde, avec 220 espèces de coraux et plus de 1.000 espèces de poissons dans ses fonds marins atteignant les 6.000 mètres. On recense pas moins de 76 espèces sur la liste rouge de l’UICN vivant dans les eaux de l’archipel des Chagos. « Les trois quarts de la surface de la planète sont sous l’eau, mais étonnamment, une petite partie de cette surface est protégée » souligne Jay Nelson. « Il n’y a que trop peu de temps que nous nous soucions de la protection des espaces naturels marins ».
Credit Anne & Charles Sheppard
Credit Anne & Charles Sheppard
Depuis plus de trois ans, le Pew Environment Group travaille avec le Foreign and Commonwealth Office (FCO) du Royaume Uni pour établir une réserve sur l’archipel des Chagos. Auparavant, les efforts du Pew Environment Group ont permit la création du Papahānaumokuākea Marine National Monument dans les îles Hawaiiennes en 2006, zone qui jusqu’à cette décision sur les Chagos, était la plus grande réserve marine du monde, ainsi que la Marianas Trench Marine National Monument dans les Iles Mariannes en 2009. – Pour en savoir plus, consultez le site Global Ocean Legacy en cliquant ici et le site European Marine Programme en cliquant ici.

 

A lire

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

30 solutions et retours d’expérience pour adapter les villes au changement climatique

L’Agence Parisienne du Climat et ses partenaires, dont la...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Montée des eaux : l’urgence de solutions fondées sur la nature pour le bassin méditerranéen

Une équipe de scientifiques publie de nouveaux résultats dans Conservation Biology, sur l’impact des changements climatiques à venir sur la biodiversité du bassin méditerranéen....

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert à l’approche des élections européennes, états, entreprises et ONG se mobilisent pour sauver un paquet...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets du changement climatique et estiment qu’il est urgent d’agir, la nécessité de la est...

3 Commentaires

  1. L’archipel des Chagos devient la plus grande réserve marine du monde
    Bonjour,

    Bravo, pour la plus grande réserve, et les chagossiens, aussi?

    je suis créole des Antilles, de la Martinique, vivant à l’ile de la réunion.
    Plus de dix millions de créoles, dans l’ignorance et confinées avec arrogance dans une situation géo-politique abstraite,
    démontrant la transgressions des droits de l’homme.

    Ces quelques mots pour vous dire, que votre histoire chagossiens, a traverser l’océan indien jusqu’à la mer des Antilles.
    Vous n’êtes pas seuil, plus seuil! il est des plus nécessaire de rassembler tous les peuples créoles dans un mouvement pacifique et du droit. Éduquer les états concernées, qui dictent : faites ce que je dis, pas ce que je fais! Qui décident de l’avenir des peuples en jetant,
    aux oubliettes les droits les plus élémentaires des peuples à disposer d’eux mêmes.

    Créolement, max Delbé

  2. L’archipel des Chagos devient la plus grande réserve marine du monde
    Excellente initiative au niveau environnement.

    Ce qui me révolte :

    – en quoi la création de cette zone protégée empêcherait-elle les Chagossiens de retourner sur leur terre ?

    – les américains continueront d’exploiter leur base militaire ? Dans une réserve naturelle maritime ?

    Tout cela ne ressemble finalement qu’à un gros coup politique en vue de futures élections…

    Si l’environnement était la première préoccupation je pense que l’on s’attacherait à consulter la population locale et encore plus à leur rendre leur terre. Ce ne sont certainement pas les Chagossiens qui vont perturber l’éco-système des îles !!!

    L’homme est doué pour dédaigner son prochain !