Dans l'actualité :

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la...
Nouveau guide ECOTER sur Développement Durable et Très Haut Débit

Le développement durable et les TIC dans les politiques territoriales

ECOTER – dont la mission s’est fixé comme objectif le « Développement des systèmes de communication et d’information dans les collectivités territoriales » – vient de publier le 2 juillet 2009 son nouveau guide sur le Développement Durable et le Très Haut Débit. Ce guide s’adresse aux collectivités territoriales, mais aussi à tous les acteurs économiques. C’est un ouvrage complet pour aider à comprendre et évaluer les enjeux du développement durable. ECOTER y démontre que les technologies de l’information et de la communication offrent de réelles opportunités à partir d’aujourd’hui et surtout de demain pour le développement d’une économie moderne.

L’ouvrage est préfacé par Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’Economie Numérique qui écrit : « Dans la double crise économique et environnementale que nous affrontons actuellement, il se passe quelque chose d’inédit au point de friction entre les technologies du numérique et les enjeux du développement durable : je suis convaincue que les technologies de l’information et de la communication, alliées aux  » technologies vertes « , offrent les plus fécondes des opportunités qui nous permettront de construire une société à la fois moderne et sobre, économe en flux d’énergie et de matière. L’un des intérêts principaux de ce guide, me semble-t-il, tient à la façon dont il présente un grand nombre de ces opportunités. En plaçant celles-ci dans la perspective des technologies de très haut débit, qui permettent d’obtenir le meilleur en terme de résultats, et en apportant de nombreux témoignages de cas concrets, notamment en ce qui concerne les usages, ce guide deviendra bientôt un outil précieux pour tous ceux qui travaillent au développement des territoires, et, en premier lieu, pour les élus. Le maire que je suis peut vous assurer que l’ouvrage répond à une réelle attente. Voici deux exemples d’opportunités qui semblent particulièrement prometteurs : – je crois beaucoup au télétravail que nous n’utilisons pas suffisamment en France : les télétravailleurs se situent dans notre pays aux alentours de 7 %, alors qu’ils sont en moyenne 13 % en Europe et 25 % aux Etats-Unis. Il y a une réelle attente de nos concitoyens sur ce sujet, qui offre des gains immédiats en matière de développement durable : un rapport récent remis au Gouvernement identifie que pour 3 millions (10 % de la population) de télétravailleurs à 2 jours par semaine, le bénéfice pourrait être de 1,5 millions de tonnes de CO2/an ; – il me semble que les nouvelles technologies offrent également un énorme potentiel pour optimiser les autres secteurs et participer à un monde plus durable lorsqu’elles permettent de mieux contrôler, utiliser et économiser l’énergie : c’est notamment tout ce qui touche à la gestion technique des bâtiments,  » immeubles intelligents « , domotique,… Et ce sont aussi les réseaux intelligents qui permettront aux énergies renouvelables, elles-mêmes décentralisées, intermittentes et peu prédictibles pour la plupart d’entre elles, de s’articuler avec le réseau électrique. Le domaine de l’énergie est un lieu d’intenses développements technologiques et ces nouvelles  » technologies vertes  » pourront, dans une phase ultérieure, être diffusées dans toute l’économie, pour une multitude d’autres applications, notamment à travers les connexions à très haut débit. Mais, autant les TIC sont à l’origine de ruptures porteuses de nouvelles potentialités de développement  » décarboné  » qui restent, pour certaines encore, à découvrir, comme nous y incite le travail des pôles de compétitivité, autant il importe à ce secteur de se réformer pour devenir lui-même beaucoup moins consommateur d’énergie. C’est un aspect sur lequel ce guide insiste à juste titre. 13% de l’électricité st utilisée par les TIC pris au sens large… et cette proportion pourrait atteindre rapidement les 20%, si rien n’était fait pour contrer la tendance : il faut donc réduire cette proportion en énergie, bien sûr, mais également en flux de matière (recyclage des matériels). Si ces deux aspects sont pris en charge, nous pourrons nous situer dans la fourchette haute de l’analyse qui considère que, dans l’ensemble de l’économie, les TIC permettent sur les usages d’économiser, entre une et quatre fois, ce qu’elles dépensent en énergie dans leur propre secteur. Je suis heureuse qu’il y ait aujourd’hui un mouvement  » green IT  » et que fabricants et utilisateurs aient pris conscience de la question énergétique. Par mon action ministérielle, je souhaite encourager les innovations qui permettront d’introduire là également de vraies ruptures dans la consommation : innovations matérielles, innovations en terme de comportement, innovations en terme d’organisation. Je veux enfin revenir sur les usages des TIC et du Très Haut Débit ; c’est l’usage qui justifie l’outil et non l’inverse ; ce sont donc véritablement les usages qu’il faut promouvoir, plus que les réseaux. Ce sont les usages de demain qui créeront les ruptures : il nous appartient de les inventer, aujourd’hui. Cette démarche, qui replace les citoyens au coeur du débat, doit éclairer nos choix, nos investissements, nos arbitrages. Elle fait apparaître le numérique comme une belle fenêtre ouverte sur l’avenir, un avenir commun qui doit rassembler. Cet ouvrage, à destination des collectivités territoriales, s’y emploie avec talent. »Télécharger un extrait du guide au format PDFCommander le Guide (48 € – 338 pages) – ECOTER TV propose de nombreux sujets comme par exemple : Développement durable des territoires ou encore TIC, Télétravail et Développement durable

 

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés au sort pour participer à la première « Convention scientifique étudiante ». Lancée en 2023...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de 10 principes destinés à...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la performance durable des entreprises et investisseurs, décrypte pour nous les grands thèmes de la CSRD...