Dans l'actualité :

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits...
Le bois raméal fragmenté, le premier pas vers une révolution verte ?

Le BRF, une solution à l’appauvrissement des sols ?

A l’heure où l’agriculture conventionnelle est dans une impasse, nombreux sont ceux qui cherchent des techniques alternatives durable… BRF est un acronyme pour Bois Raméaux Fragmentés, qui est une méthode naturelle d’origine canadienne de régénération et de remise en état des sols, par l’utilisation des rameaux verts d’ essences feuillus, qui sont fragmentés, broyés puis épandus et incorporé aux premiers centimètres du sol.

A l’heure où l’agriculture conventionnelle est dans une impasse, nombreux sont ceux qui cherchent des techniques alternatives durable… – Des techniques qui produisent en même temps de l’énergie (pas des carburants!) et de la nourriture… – Des techniques qui, tout en nourissant la plante, reconstituent les stocks de nutriments du sol… BRF est un acronyme pour Bois Raméaux Fragmentés, qui est une méthode naturelle d’origine canadienne de régénération et de remise en état des sols, par l’utilisation des rameaux verts d’ essences feuillus, qui sont fragmentés, broyés puis épandus et incorporé aux premiers centimètres du sol. Ils proviennent des parties de l’arbre, les branches, brindilles et feuilles riches en nutriments, sucres, protéines, celluloses et lignines qui ont tous un rôle précis et spécifique dans la constitution et le maintien des sols fertiles.

brfepandage.jpg

Le BRF est une accélération de processus pédogénétique en oeuvre dans la forêt, c’est une nourriture naturelle pour le sol, plus besoin d’arrosage, ni d’aucun apport d’azote supplémentaire, ni de recours aux biocides et autres produits chimiques néfastes. Les végétaux cultivés sont d’excellente qualité, se conservent plus longtemps, et sont naturellement hypers resistants. On placera les BRF dans une nouvelle catégorie celle des Aggradants, capables de contrer la dégradation Le BRF est en agriculture un des remèdes à la destruction et au gaspillage actuel qui doivent s’arrêter au plus vite. Quelques limites du BRF : – la gestion des stocks de matière première, bois rameaux à broyer, qui doit être assuré dans un souci d’économie durable : chaque région ou micro-région devant être capable d’assurer ses propres besoins. Cela suppose la replantation de haies denses et nombreuses, l’exploitation de tous les « déchets » de taille, etc – la difficulté d’adaptabilité de la techniques à certaines contraintes agro-écologiques : par exemples les BRF sont à proscrire sur les sols gorgés d’eau… – la remise en cause de nos acquis en matière de compréhension des phénomènes de production de masse végétale… En savoir plus :
Achetez LE BRF, VOUS CONNAISSEZ ? chez notre partenaire Eyrolles
Achetez LE BRF, VOUS CONNAISSEZ ? chez notre partenaire Eyrolles
Un livre : « Le BRF, vous connaissez ? » par Jacky Dupéty publié aux Editions de Terran Technique innovante mise au point au Québec, le bois raméal fragmenté, est arrivé en Europe il y a moins de 10 ans… La technique réussit les deux défis énoncés ci-dessus. Après 3 années d’expérimentation sur le causse du Lot, Jacky Dupéty est devenu un ambassadeur enthousiaste du BRF… Il fait, dans cet ouvrage pratique, le point de ses expériences et partage sans retenue, ses acquis, mais aussi ses doutes. Un premier pas vers ce qui paraît être aujourd’hui une vraie révolution verte… – Achetez LE BRF, VOUS CONNAISSEZ ? chez notre partenaire Eyrolles – lien On peut le fairelien ekopédia

 

Les photos sont issues du site « on peut le faire ».

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle Greenpeace qui sort de sa neutralité comme certains syndicats. "Après le choc des élections européennes,...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité ? Dans quelle mesure les transitions actuelles – écologiques, énergétiques, technologiques… – annoncent-elles des changements...

Rendre irrésistible la bascule de l’économie extractive vers l’économie régénérative !

62 entreprises imaginent, produisent, diffusent et financent les récits avec le mouvement de la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) qui place les...