Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...

Forêts et changement climatique

L'aménagement des forêts joue un rôle clé
Le changement climatique et les forêts sont indissolublement liés. D’une part, les forêts subissent déjà les conséquences de la modification du climat de la planète par un accroissement des températures annuelles moyennes, une altération des régimes de précipitations et des phénomènes météorologiques extrêmes plus fréquents. D’autre part, les forêts et le bois qu’elles produisent piègent et stockent le dioxyde de carbone, jouant un rôle essentiel dans l’atténuation du changement climatique. Revers de la médaille: lorsqu’elles sont détruites ou surexploitées et incendiées, les forêts peuvent devenir des sources de gaz à effet de serre, le dioxyde de carbone. Selon la FAO, il faut prendre dès maintenant des mesures pour gérer ces liens complexes dans une optique holistique. “Nous devons assurément arrêter la déforestation et accroître la superficie des terres émergées boisées”, affirme Wulf Killmann, qui préside le groupe de travail interdépartemental de la FAO sur le changement climatique. « Mais il nous faut aussi remplacer les combustibles fossiles par des biocarburants – comme les combustibles ligneux de forêts gérées rationnellement – afin de réduire les émissions de carbone. Nous devrions aussi utiliser plus de bois dans des produits durables pour éliminer le carbone de l’atmosphère pendant des périodes plus longues ». Comment piéger mille milliards de tonnes de carbone Lorsque les combustibles fossiles brûlent, ils émettent du dioxyde de carbone dans l’atmosphère, contribuant ainsi au réchauffement de la planète et au changement climatique. Les arbres et les forêts aident à atténuer ces changements en prélevant le dioxyde de carbone de l’atmosphère et en le convertissant durant la photosynthèse en carbone qu’ils emmagasinent ensuite sous la forme de bois et de végétation, un processus connu sous le terme de « piégeage du carbone ». Les arbres sont généralement constitués d’environ 20 pour cent de carbone et la biomasse totale des forêts fait fonction également de « puits de carbone ». Par exemple, la matière organique présente dans les sols des forêts, tel l’humus produit par la décomposition des matières végétales, sert aussi de réservoir à carbone. En conséquence, les forêts emmagasinent d’énormes quantités de carbone: au total, les forêts et les sols forestiers mondiaux stockent plus de mille milliards de tonnes de carbone – deux fois plus que le volume présent dans l’atmosphère – d’après les études de la FAO. La destruction des forêts, en revanche, injecte près de six milliards de tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère chaque année. Empêcher ces stocks de carbone d’être relâchés est important pour le bilan du carbone et vital pour la conservation de l’environnement, déclare l’Organisation des Nations Unies. Mieux utiliser les forêts Les forêts pourraient être mieux utilisées dans la lutte contre le changement climatique non seulement en empêchant l’abattage mais aussi par des programmes de boisement (nouvelles plantations) et de reboisement (replantation des zones déboisées). En particulier sous les tropiques, où la végétation pousse vite et absorbe donc le carbone plus rapidement, la plantation d’arbres prélève de grandes quantités de carbone en un laps de temps relativement bref; les forêts peuvent stocker jusqu’à 15 tonnes de carbone par hectare et par an dans leur biomasse et leur bois. La FAO et d’autres experts ont estimé que la rétention mondiale de carbone dérivant d’une baisse de la déforestation, de l’accroissement du recrû forestier et de l’expansion de l’agroforesterie et des plantations pourrait compenser environ 15 pour cent des émissions de carbone des combustibles fossiles au cours des 50 prochaines années. Le bois récolté constitue également un puits de carbon; le bois utilisé dans l’industrie du bâtiment ou en ameublement stocke le carbone efficacement des siècles durant. La fabrication des matériaux de construction énergivores utilisés à la place du bois – tels que plastique, aluminium et ciment – requièrent des quantités considérables de combustibles fossiles. Les remplacer par du bois porterait d’autres avantages en termes de réduction des émissions de carbone. De même, l’utilisation des combustibles ligneux à la place du pétrole, du charbon et du gaz naturel peut véritablement atténuer le changement climatique. Le bois et la biomasse qui brûlent relâchent effectivement du dioxyde de carbone dans l’atmosphère, mais si ces combustibles viennent d’une forêt gérée dans une optique durable, les émissions de carbone peuvent être compensées par de nouvelles plantations d’arbres. D’ailleurs, si elles sont bien gérées, les forêts peuvent fournir une énergie biologique quasiment sans apport de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.
POUR APPROFONDIR : AVEC LA FAOLa hausse des températures modifiera la répartition des forêtsLes forêts, victimes des phénomènes climatiques extrêmes et de l’intensification des feuxChangement climatique et forêts sont à l’ordre du jour de la 15ème session de la Commission des forêts et de la faune sauvage pour l’AfriqueÉvaluation des ressources forestières du monde 2005: Forêts et changements climatiquesPlus ample information sur le rôle des forêts dans le changement climatique AVEC PLANETE URGENCELa deforestation, Rejane Vedrenne La déforestation est un phénomène puissant, qui touche toutes les forêts tropicales, en particulier en Amazonie, en Afrique équatoriale et en Asie du Sud-Est. Chaque année, ce sont plus de 10 millions d’hectares qui disparaissent. Une catastrophe pour la Planète. – Des solutions pour sauver la Planète : stopper la déforestation, Eric Eustache Stopper la déforestation à l’échelle mondiale est un objectif parfaitement réalisable, au cout économique réduit, avec un retour sur investissement considérable à court et long terme. – Des solutions pour sauver la Planète : Reforestons la planète, Eric Eustache L’idée de replanter les forêts du monde est en train de faire son chemin. AVEC NOTRE PLANETE.INFO – Les principales causes et solutions à la déforestation

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...