Dans l'actualité :

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

L’appropriation stratégique de la sobriété par les entreprises

Face à une crise énergétique exacerbée et à un...
C'est une première en région PACA

Relais Vert s’offre un siège social éco-responsable à énergie positive

Pionnier de l’agriculture biologique depuis 1976, Relais Vert affirme plus que jamais ses valeurs en choisissant une construction éco-responsable pour son nouveau siège social situé à Carpentras dans le Vaucluse. Le partenariat et la mobilisation de CCR PACA, Ciel et Terre et Samfi-Invest ont permis à la PME Relais Vert de réaliser son projet ambitieux, innovant, et de disposer désormais d’un outil de travail de Haute Qualité Environnementale : – 7 000 m2 de stockage répartis en trois zones : produits sec, chambre froide et produits frais, 648 m2 de bureaux, – bâtiment à « énergie positive », grâce à sa toiture solaire de 5 750 m2 d’une puissance de 694 kilowatts crête, la plus grande installation du Vaucluse, d’une capacité de production de plus de 840 000 kWh/an pour une consommation évaluée à 250 000 kWh/an.

Une base logistique pour produits Bio 100% éco-responsable : un modèle de valeurs environnementales Basé à Carpentras, le nouveau siège social de la société Relais Vert, pionnier de la distribution de produits biologiques depuis 1976, est un bâtiment à « énergie positive » : il produit plus de 840 000 kWh/an pour une consommation évaluée à 250 000 kWh/an. La construction de ce nouvel établissement de bureaux (648 m²) et de stockage (7 000 m²) de produits frais, de produits secs et de fruits et légumes, s’inscrit en outre dans une démarche dite de Haute Qualité Environnementale, réalisée sous la double conduite de l’architecte Yves Guiter et de CCR, la Compagnie des contractants régionaux, filiale du groupe GSE. Par la réalisation de ce bâtiment, Relais Vert entend donner un sens encore plus fort à son activité, prouvant que lorsque la cohérence, la logique et l’éthique se rejoignent, les projets se concrétisent. La société ouvre ainsi la voie aux entreprises et aux individus qui veulent « donner du sens » à leurs activités tout en contribuant à la sauvegarde de la planète.

Une construction écologique

Relais Vert, CCR, Ciel et Terre, et Samfi-Invest  présentent, pour la première fois en région PACA :  un bâtiment destiné au Bio, éco-responsable à « énergie-positive »   et doté d’une centrale photovoltaïque
Relais Vert, CCR, Ciel et Terre, et Samfi-Invest présentent, pour la première fois en région PACA : un bâtiment destiné au Bio, éco-responsable à « énergie-positive » et doté d’une centrale photovoltaïque
LE BÂTIMENT Pour donner vie à ce projet, Relais Vert a choisi d’en confier la conception et la réalisation à un contractant général régional reconnu, CCR, la Compagnie des contractants régionaux : en effet, les garanties du contrat et la maîtrise globale du projet qu’apporte le contractant général étaient seules capables d’assurer la réalisation du projet dans le strict respect du budget, des délais et de la qualité exigés, et de répondre ainsi à ses attentes. – Une surface de 7 000 m² de stockage répartis en trois zones : un hall à température ambiante pour les produits secs, une chambre froide pour les produits frais et des bureaux. – Des locaux respectueux de l’environnement. Principales caractéristiques techniques : Un bâtiment à énergie positive construit en biomurs… La partie « bureaux et locaux sociaux », bâtie en briques biomurs [[Composé de briques alvéolaires isolantes à perforations verticales, de 37 cm d’épaisseur, le biomur, né de l’association de la terre et du feu, constitue un matériau naturel et écologique performant. La matière première pour sa fabrication est l’argile que l’on trouve dans le sol par couches. Ainsi, directement issu de la nature, le biomur contribue, par ses propriétés, au respect de l’environnement.]]: briques alvéolaires isolantes à perforations verticales, de 37 cm d’épaisseur. Ce biomur est complété d’une isolation intérieure avec un doublage avec laine de roche permettant ainsi d’élever la résistance thermique R à 0.35 m².K/W et d’améliorer ainsi encore plus la performance thermique du bâtiment. La partie « ateliers, entrepôts », divisée elle-même en 2 halls réalisés sous charpente métallique avec bardage en façade : – un hall sec, pour la préparation et le stockage de produits secs à « température ambiante ». Cette zone est isolée en façade par bardage double-peau à nervure trapézoïdale et laine de roche de 130mm d’épaisseur. – un hall froid pour le stockage et la préparation de produits frais. ll s’agit d’une zone isolée et réfrigérée. … et pourvu d’installations éco-responsables – Un chauffe-eau solaire, avec panneaux solaires thermiques, installé en toiture permettant d’alimenter le bâtiment en eau chaude sanitaire. – Une ventilation double flux qui récupère l’énergie extraite pour le renouvellement de l’air des locaux. Un échangeur à plaque, en toiture, permet de récupérer l’énergie sur l’air extrait afin de diminuer la consommation électrique du système. Conformément à la démarche d’éco-construction, proposée par CCR et Monsieur Yves Guiter, architecte du projet, tous les autres matériaux ont été sélectionnés en tenant compte de leur participation au bilan carbone de ce bâtiment. Désireux de prolonger son engagement sociétal en faveur de l’environnement, Monsieur Ginart, le dirigeant de Relais Vert, a par ailleurs décidé de faire installer des bornes électriques sur le parking pour la recharge de véhicules électriques. Une initiative en avance sur son temps, qu’il entend compléter en fournissant des vélos électriques à ses collaborateurs et fédérer ainsi davantage ses équipes autour de cet engagement. LA TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE La centrale photovoltaïque de 5 750 m² a été réalisée selon une technologie innovante d’intégration au bâti, créée et développée par Ciel & Terre : le système Arch’Helios [[Arch’Helios est un concept breveté répondant aux exigences réglementaires favorisant l’intégration en toiture des systèmes photovoltaïques. Il permet de répondre simultanément à deux fonctions : l’étanchéité de la toiture, par le biais d’un bac en acier spécifique et la production d’électricité à partir de panneaux photovoltaïques de type « silicium cristallin ». Arch’Helios a été conçu pour répondre aux exigences techniques des toitures industrielles et est conforme aux critères d’intégration paysagère. Il apporte une réponse adaptée à la solarisation de toitures de grandes surfaces à faibles pentes, tout en garantissant un fort rendement des panneaux installés.]]. Les 2 944 panneaux photovoltaïques « cristallins » installés produisent 840 000 kWh/an : l’équivalent de la consommation moyenne de 240 foyers Français. La centrale solaire évite ainsi le rejet de 420 Tonnes de CO2 chaque année, soit les émissions de 188 voitures durant une année (15 000 km/voiture/an). La création de la toiture photovoltaïque répond à des critères d’irradiation solaire très favorables : une situation géographique propice, pas d’ombrage néfaste sur les surfaces solaires utiles et un raccordement au réseau EDF sans difficultés. L’électricité produite par la centrale est injectée directement dans le réseau EDF au tarif d’achat d’intégration au bâti : 0,602 euros le kWh. Ce projet représente un investissement de 3 millions d’euros.

Les partenaires techniques et financiers du projet

Inauguration du nouveau siège de Relais Vert
Inauguration du nouveau siège de Relais Vert
Relais Vert : le propriétaire exploitant Jean-Louis GINART agriculteur biologique depuis 1976 a fondé Relais Vert en 1986, pour «rassembler » la production Bio régionale et participer au développement de la filière biologique. Aujourd’hui, ses deux fils, Frédéric et Jérémie, prennent le « relais », décidés à préserver les valeurs familiales acquises. L’entreprise Relais Vert, devenue grossiste en produits alimentaires biologiques, est une passerelle entre le monde de la production biologique et les magasins indépendants. Depuis 2009, Relais Vert investi dans le « durable » par une recherche incessante de conformité avec son message : « pionnier de la Bio ». Aujourd’hui, la prise de conscience collective sur l’enjeu écologique et l’alimentation Bio sensibilise plus que jamais la société. Présent dès le début de la Bio, Relais Vert accompagne la croissance et favorise l’engouement biologique à se développer. Des actions éco-responsables sont réalisées au sein même de l’entreprise afin d’inciter le personnel à « penser et agir pour l’environnement ». Parmi lesquelles, la mise en place de bornes gratuites pour charger les voitures électriques et l’installation d’une éolienne. Le nouveau dépôt servira de plus de vitrine pour des visites avec des scolaires et des administrations. L’objectif de cette démarche est que ce concept puisse susciter d’autres constructions. RELAIS VERT EN CHIFFRES : 34 ans d’expériences au service de la Bio. 70 employés œuvrent 6 jours sur 7, pour un CA de 30 millions d’euros. Plus de 7 000 articles sont sélectionnés et contrôlés Bio. 700 clients (magasins bio et RHF) sont livrés à partir de Carpentras vers une majeure partie de la France. CCR – La Compagnie des Contractants Régionaux : le concepteur et constructeur du bâtiment CCR a été créée en 2003 à l’initiative de Jean Pierre et Michel Hugues, fondateurs et dirigeants du groupe GSE, pour apporter une réponse locale adaptée aux projets régionaux de leurs clients grands comptes, et pour étendre les activités du groupe aux PME et PMI. Chaque agence régionale du réseau dispose des compétences et de l’autonomie suffisantes pour assurer la maîtrise globale d’un projet immobilier, depuis sa naissance (montage juridique, financement, conception…) jusqu’à à la livraison du bâtiment clé en main. Elle dispose par ailleurs des services supports et de l’expérience d’un groupe leader dans son métier. Ciel et Terre : le concepteur et réalisateur de la toiture photovoltaïque Pionnier Français de l’intégration solaire, depuis 2006, Ciel et Terre conçoit, exploite et développe des centrales solaires photovoltaïques en toitures industrielles de grande taille – plus de 1 000m² – et au sol – dédiées à la production d’énergie propre. En France comme à La Réunion, Ciel et Terre prend en charge toutes les étapes de réalisation des centrales : étude, conception, financement, installation et exploitation. Samfi-Invest : l’investisseur pour la toiture photovoltaïque Samfi-Invest est une société d’investissement, basée en Normandie, qui, à partir de son activité historique, les services aux entreprises, a choisi de se diversifier dans des métiers où elle peut occuper des positions de challengers face aux leaders présents sur ces marchés. Samfi-Invest investi principalement dans l’immobilier et dans l’éolien (exploitation de 9 parcs représentant une puissance installée de 91MW).

 

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier site web de référence sur la mobilité durable et inclusive. Centre de ressources, cette nouvelle...

L’appropriation stratégique de la sobriété par les entreprises

Face à une crise énergétique exacerbée et à un besoin accru de pratiques durables, ORÉE présente son rapport sur "L'appropriation stratégique de la sobriété...