Dans l'actualité :

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
L'autre façon de voyager

L’écotourisme solidaire

Responsable, durable, solidaire, équitable, éthique, écologique, le secteur du tourisme se cherche des brevets de moralité. Pendant cette période de vacances, les médias s’intéressent de plus en plus au tourisme éthique. Mais attention, dans son dernier numéro (n° 450 – juillet / août 2007), Que Choisir publie un dossier sur le tourisme alternatif. Conclusion sans appel : pour avoir la « tourisme attitude », il faut se passer des services d’un tour-opérateur. Vous souhaitez sortir des sentiers battus, découvrir un pays, échanger avec ses habitants, respecter et protéger la nature ? Et surtout, être plus qu’un simple touriste ? Partir en vacances sans mettre votre conscience en vacances ? Nous vous proposons de découvrir la forme de voyage la plus respectueuse et plus proche du développement durable : l’écotourisme solidaire.

L’écotourisme : intérêts et différences avec le tourisme durable et le tourisme solidaire

Selon The International Ecotourism Society, « L’écotourisme est une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de l’environnement et au bien-être des populations locales ». Pour l’Association Française d’Ecotourisme, il est devenu évident que le tourisme n’apporte pas que des bienfaits aux pays récepteurs. Au contraire, il est souvent synonyme d’augmentation de la délinquance, de la prostitution, de clivages sociaux mais aussi de dégradation du patrimoine naturel et culturel. Pourtant, un autre tourisme est possible. Un tourisme respectueux des hommes et de l’environnement. Un tourisme au service de la solidarité internationale, qui contribue à améliorer les conditions de vie des populations locales. Sont ainsi nés les concepts de tourisme équitable, de tourisme solidaire, et d’écotourisme. L’écotourisme va plus loin que le tourisme durable: il ne s’évertue pas seulement à maîtriser ses impacts sur l’environnement, il cherche à être avant tout un outil de protection de l’environnement. Il cherche à donner une valeur économique à des bouts de nature soumis à une forme d’exploitation non durable. Ainsi, l’écotourisme pratiqué au sein de la forêt tropicale sert à empêcher la destruction de cette dernière, en prouvant aux autorités qu’il peut rapporter plus d’argent sur le long terme. L’écotourisme cherche également à impliquer des communautés locales et à être un outil de lutte contre la pauvreté et de réappropriation culturelle. Si l’on veut absolument faire la distinction, l’écotourisme est pratiqué dans les zones naturelles de grand intérêt, alors que le tourisme solidaire se concentre principalement sur les sociétés humaines. Ces deux formes de tourisme alternatif sont complémentaires. Tellement complémentaires, qu’une association française a décidé de les regrouper autour d’un seul terme :

L’écotourisme solidaire

Echoway
Echoway
L’association EchoWay a décidé d’utiliser le terme d’écotourisme solidaire pour clarifier dans l’esprit du touriste les deux principes phares de l’activité : les retombées doivent être visibles au niveau social comme écologique. Partant du constat que l’écotourisme pâtit à l’heure actuelle d’un manque de clarté aux yeux des touristes, de retombées mal évaluées sur le terrain mais surtout d’espoirs déçus, l’association a créé un système d’évaluation des impacts environnementaux et des retombées sociales d’un projet touristique. EchoWay met en ligne les projets menés par directement par les populations locales pour que les retombées économiques soient réelles. Ces communautés en même temps, protègent leur environnement pour que le projet touristique garde toute son attractivité et qu’il n’engendre pas une pollution supplémentaire. Cette définition d’écotourisme solidaire va donc plus loin que la stricte notion « d’expérience de tourisme de nature respectueuse de l’environnement naturel / culturel recherchée par certaines clientèles », en y incorporant une contribution aux efforts de conservation, un volet éducatif et une gestion de la part des communautés locales : le tourisme devient alors un outil pour la protection de l’environnement. Il peut contribuer à l’amélioration du revenu. Pour s’informer sur l’écotourisme :
Ecotourisme magazine
Ecotourisme magazine
– Un magazine : Ecotourisme magazine Trimestriel de l’écotourisme, du tourisme solidaire, durable et équitable. – L’écotourisme en France : L’association Cévennes EcotourismeEcotourisme Guadeloupe – L’écotourisme dans le monde : la sélection Echoway

 

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire : le changement climatique, la perte de biodiversité, la pollution et les déchets. L'économie mondiale...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse les inégalités, consume la bio-régénérescence de la planète et accélère le dérèglement climatique. Il y...

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...

2 Commentaires

  1. L’écotourisme solidaire
    Bonjour
    je suis initiateur d’un projet au Burkina faso.
    je suis amoureux de l’éco tourisme et je voudrai avoir de la documentation,sur l’éco tourisme et sur les points qui le differencie du tourisme solidaire.

    en fait je prépare un conférence au centre culturel Français de ouaga dans les jours avenir sur l’éco tourisme et le tourisme solidaire. donc c’est document vont vraiment n’aidée.
    pour plus d’info sur nous! http://www.itinerance.site.cx

    jean raogo ouedraogo
    président de l’asso itinerance

  2. L’écotourisme solidaire
    Bonjour

    suite a mon mail de demande d’information et de documentation sur l’éco tourisme pour approfondir ma recherche dans le domaine, j’ai pas eu de nouvelle.

    je viens vous relancez une fois de plus pour vous demander de bien vouloir me faire suivre les documents que j’ai demande ci possible?

    merci
    le président de l’association Itinerance Burkina