Dans l'actualité :

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la...
5ème baromètre de l'Agence Bio

L’agriculture biologique, voie d’avenir pour 77% des français

77% des Français estiment que la bio est une voie d’avenir face aux problèmes environnementaux : c’est un des principaux enseignements du Baromètre Agence BIO 2007. Les Français affichent un intérêt de plus en plus marqué pour cette agriculture durable et citoyenne. Ils font un lien étroit entre alimentation et respect de l’environnement : 2 Français sur 3 déclarent privilégier l’achat de produits respectueux de l’environnement et/ou des principes de développement durable. Une dynamique de consommation en cohérence avec l’agriculture biologique, basée sur le respect de l’Homme et de la Nature. Les Français confirment cette prise de conscience environnementale et souhaitent à 84% le développement de l’agriculture biologique.

42% des Français consomment des produits bio Convaincus par les produits bio, les Français tendent à en consommer de plus en plus, comme en témoigne l’évolution de ce marché de l’ordre de 10% par an depuis 5 ans. Selon le Baromètre 2007 de l’Agence BIO [[Enquête quantitative menée par CSA en face à face à domicile du 25 octobre au 30 novembre 2007 auprès d’un échantillon de 1023 personnes représentatif de la population française (en terme de sexe, âge -15 ans et plus -, catégorie socio-professionnelle, région et taille d’agglomération).]], comme en 2006, plus de 4 Français sur 10 consomment au moins un produit bio au moins une fois par mois. L’achat de produits biologiques a également augmenté par rapport à 2003. 37% de Français déclarent en avoir acheté, ou une personne de leur foyer, au cours des 4 semaines ayant précédé l’enquête alors qu’ils étaient 33% il y a 4 ans. Des consommateurs-acheteurs fidèles Les consommateurs de produits biologiques ont une ancienneté moyenne de 10 ans. Plus de la moitié des consommateurs de produits bio en consomment depuis plus de 5 ans. Les produits bio attirent aussi de nouveaux acheteurs : ¼ des consommateurs-acheteurs en consomment depuis 3 ans et moins. De plus, 1/3 des Français ont déclaré avoir l’intention de développer leur consommation bio au cours des 6 mois suivant l’enquête et les autres ont dit souhaiter la maintenir. Parmi les raisons de consommation évoquées en assisté, les consommateurs – acheteurs bio donnent une place de plus en plus importante à la préservation de l’environnement. D’après le Baromètre Agence BIO 2007, 90% affirment consommer des produits bio « pour préserver l’environnement », alors qu’ils étaient 83% en 2006 et 79% en 2003. En tête des raisons de consommation, les consommateurs – acheteurs citent : à 96% « pour préserver ma santé » (94% en 2006 ; 91% en 2003), à 92% « pour être certain que les produits soient sains » (93% en 2006 ; 90% en 2003), à 91% « pour la qualité et le goût des produits », (90% en 2006 ; 91% en 2003). Les Français veulent aussi des produits bio en restauration hors domicile Que ce soit pour leurs enfants ou pour eux-mêmes, les Français souhaiteraient avoir des produits bio en restauration hors foyer : 78% des parents dont les enfants n’ont pas encore pu manger bio dans un restaurant scolaire souhaiteraient que ce soit le cas. 43% des Français se disent intéressés par des repas avec des produits bio au restaurant et 39% des actifs aimeraient se voir proposer des produits bio dans leur restaurant d’entreprise.

Logo AB : le repère le plus utilisé pour reconnaître un produit bio

Le logo AB, signe officiel de reconnaissance des produits issus de l’agriculture biologique, est de plus en plus utilisé pour repérer les produits bio lors de l’achat. 83% des acheteurs – consommateurs l’utilisent pour repérer les produits bio alors qu’il étaient 65% en 2006. La mention « issu de l’agriculture biologique » est utilisée comme repère par 63% des acheteurs – consommateurs, soit deux fois plus qu’en 2006 (31%). La signalétique en rayon s’avère également utile pour beaucoup d’acheteurs (41%).

Paniers bio et lieux d’achats

Une consommation bio très variée : Comme les années précédentes, les produits bio les plus consommés sont les fruits et légumes. Ils sont consommés par 78% des consommateurs – acheteurs (74% en 2006). Arrivent ensuite les produits laitiers (lait, fromages, autres), consommés par 74% des consommateurs – acheteurs bio (69% en 2006) puis les oeufs, consommés par 62% des consommateurs – acheteurs (vs 44% en 2006 et 61% en 2005). Les produits d’épicerie (huile, pâtes, riz…) sont, quant à eux, consommés par 57% des consommateurs – acheteurs bio, la viande (boeuf, porc, agneau, charcuterie) par 57% d’entre eux et, on note une hausse significative sur la volaille bio (48% en 2007 vs 40% en 2006). Enfin, le pain bio est consommé par 43% des consommateurs – acheteurs bio. – Pots pour bébés, épicerie et lait : les produits bio les plus recruteurs en 2007 En tête des produits bio attirant le plus de nouveaux consommateurs, on trouve les petits pots pour bébés. 26% de nouveaux consommateurs – acheteurs bio se sont, en effet, tournés vers ce type de produits depuis moins d’1 an. L’épicerie (pâtes, riz, céréales) a, quant à elle, attiré 13% de nouveaux consommateurs en un an et le lait 11%. Mais généralement, l’ancienneté moyenne des consommateurs sur un produit bio est de plus de 5 ans. – Les produits bio dont les ventes se développent : Quatre produits se distinguent particulièrement par leur forte part de consommation biologique : les compléments alimentaires, le lait, les produits à base de soja et les oeufs. En effet, 56% des consommateurs – acheteurs de compléments alimentaires bio ne les consomment qu’en bio. Il en va de même pour le lait, pour 51% des consommateurs – acheteurs bio, pour les produits à base de soja pour 50% des consommateurs – acheteurs bio et pour les oeufs, 50% des consommateurs – acheteurs bio ne les consomment qu’en bio. – Des lieux d’achats très diversifiés : 70% des consommateurs – acheteurs bio achètent des produits bio en Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) (75% en 2006), 47% sur les marchés (37% en 2006), 31% en magasins spécialisés en produits bio (30% en 2006), 19% auprès d’artisans/commerçants (22% en 2006) et 22% à la ferme (23% en 2006). Certains points de vente sont plébiscités pour l’achat de certaines catégories de produits : – en grandes surfaces, les consommateurs – acheteurs bio achètent une très grande partie des produits biologiques mais privilégient largement les produits laitiers et produits d’épicerie, – les marchés sont les lieux d’achats préférés pour les fruits et légumes et le poisson, – dans les magasins spécialisés, ce sont les produits d’épicerie (pâtes, riz, huile…), les boissons, et les compléments alimentaires qui remportent le plus grand succès, – les fermes bio, quant à elles, voient majoritairement des consommateurs – acheteurs intéressés par la viande et les oeufs, – enfin, les artisans-boulangers sont logiquement le lieu où l’on achète plus de pain, viennoiseries et pâtisseries bio.
l'agriculture-bio-en-danger-OmegaTV
l’agriculture-bio-en-danger-OmegaTV

 

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés au sort pour participer à la première « Convention scientifique étudiante ». Lancée en 2023...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de 10 principes destinés à...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la performance durable des entreprises et investisseurs, décrypte pour nous les grands thèmes de la CSRD...