Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...
VIDEOS - HUMOUR - DEVELOPPEMENT DURABLE

Bridget Kyoto : la petite sirène d’alarme de Laure Noualhat

Une sélection de vidéos publiées depuis 2011 pour rire de tout de peur d'avoir à en pleurer

A travers son métier de journaliste environnement à Libération, Laure Noualhat réfléchit depuis longtemps à une manière efficace d’alerter le grand public sur la « catastrophe écologique en cours ». Sur CDURABLE.info, je vous parle régulièrement de ses enquêtes comme son détonnant documentaire consacré aux déchets nucléaires, diffusé il y a quelques mois sur Arte. Elle signe régulièrement des reportages pour le magazine GLOBAL MAG, diffusé lui aussi sur Arte. Enfin, son blog Six pieds sur Terre est une source d’infos que je vous recommande chaudement. Vous l’aurez compris, j’apprécie le travail de cette journaliste engagée et j’ai donc eu envie de vous relayer son dernier projet intitulé « La minute nécessaire de Bridget Kyoto ».

Laure Noualhat vous explique le sens de sa démarche : « J’écris des papiers depuis dix ans sur le sujet, j’ai collaboré à plusieurs émissions télévisées d’écologie et j’en ai proposé d’autres dans l’espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. A la télé, on m’a répondu : « L’écologie, on n’en veut pas, c’est trop an-xio-gène. Les annonceurs veulent du po-si-tif. Quant au public, il veut du fun. Alors laissez-le consommer tranquille, il a déjà bien assez de problèmes comme ça. La réalité écologique, les espèces, la pollution, le réchauffement, tous vos trucs, là, ça l’ennuie. Ça l’indispose, même ». Elle poursuit : « Alors, un jour, je me suis dit que, puisque le journalisme ne suffisait pas, je passerai par la dérision. J’ai inventé Bridget Kyoto et tourné ses premières vidéos. Bridget est comme nous, désespérée par le crasse aveuglement de notre « civilisation » mais elle est trop sérieuse pour ne pas en rire. D’elle-même et du reste. Pour ne pas pleurer. Elle cultive la vie, l’autodérision, l’absurde et se moque de tout, y compris de l’écologie et de ceux qui la font ; elle plaisante depuis le pont du Titanic qui s’incline. Il n’y a pas assez de canots de sauvetage pour tout le monde, de toute façon ». Je vous laisse découvrir ci-dessous les épisodes de la minute nécessaire de Bridget. Laure Noualhat attend vos réactions sur son blog ou sur son Facebook.

La minute nécessaire

Le 4 juillet dernier, un comité de scientifiques de première bourre a publié dans le premier magazine scientifique mondial, Nature, un article pas très gai (http://www.liberation.fr/terre/2012/0…) sur l’effondrement prochain (2040) de l’ensemble des écosystèmes planétaires (et de l’humanité qui y vit). Les auteurs se sont avoués « terrifiés » par leurs résultats. Pourtant les scientifiques ne sont pas très émotifs, généralement. Vous en aviez entendu parler ? Bridget oui. Bridget Kyoto : la terre infernale Comment parler d’écologie à la télévision ? Puisque la télé ne veut pas d’écologie sérieuse, Bridget Kyoto fait de l’écologie idiote : Bridget Kyoto lutte contre la dépression. « Ce n’est pas parce que la catastrophe est proche qu’il faut se laisser abattre »: Bridget Kyoto analyse les résultats du Grenelle de l’environnement. « puisque personne n’est sérieux avec l’environnement, je ne vais pas me gêner »: Le bilan carbone de Jicé. Oui bon ben c’est pas parce que t’es un « fils de » qu’on va pas te faire ton bilan carbone ! Bridget Kyoto lutte contre la dépendance. Les drogues, c’est de la merde… et Bridget est bien placée pour le savoir.

Playlist 26 Vidéos

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...