Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...

Ah bon, la Terre est importante pour l’homme?

Article de Catherine Bourgeois pour Terre sacrée.


« Après nous la fin du monde », telle pourrait être notre devise actuelle … et tout le monde ou presque semble ignorer que cette devise pourrait devenir une dure réalité dans les années à venir.

Les scientifiques passionnés et inquiets par l’avenir de la planète crient au loup sans pour autant permettre la prise de conscience nécessaire. En réalité, le réchauffement de la planète est en marche et s’accélère, les réserves pétrolières s’épuisent, et la biodiversité disparaît à la vitesse grand V.

Beaucoup d’articles tirent le signal d’alarme, les ouvrages et les actions fleurissent sur le sujet mais ne semblent pas atteindre leur objet et susciter les prises de conscience nécessaires. Les éditeurs eux au moins ont trouvé là une manne indéniable pour gagner de l’argent car le sujet passionne toutefois les foules … comme de bons romans de science fiction … mais entre science fiction et réalité, il n’y a qu’un pas !!

Il semble clair notamment que la disparition du pétrole entraînera une catastrophe sans précédent pour l’ensemble des pays industrialisés, nul autre énergie ne pouvant, en tous cas dans l’immédiat, le remplacer. On estime que le seuil d’alerte devrait être atteint entre 2010 et 2020.

Pourtant l’industrie automobile ne s’est jamais aussi bien portée et les cadences de production ne se sont pas ralenties pour autant. La demande pétrolière est en croissance constante et ce d’autant plus que l’industrialisation de certains pays tels que la Chine et l’Inde s’accélère.

Nous savons tous que plus les choses sont rares plus elles sont chères, ainsi la raréfaction du pétrole devrait inexorablement entraîner la flambée de son prix et nous propulser tout droit dans des difficultés économiques dramatiques à tous niveaux.

Outre cet aspect purement domestique, il y a largement plus grave car, et chacun le sait maintenant, la combustion des carburants des moteurs produit du gaz carbonique appelé CO2 et se mélangeant avec d’autres gaz rejetés dans l’atmosphère modifie le phénomène naturel appelé « effet de serre** » (**L’énergie solaire qui parvient au sol réchauffe la Terre et se transforme en rayons infrarouges. Comme les vitres d’une serre – d’où le nom donné à ce mécanisme – des gaz présents dans l’atmosphère piègent une partie de ces rayons qui tendent à la réchauffer. Ainsi, sans effet de serre, la température moyenne sur la Terre serait de -18 °C et peu d’eau serait sous forme liquide. Cet effet a donc une influence bénéfique puisqu’il permet à notre planète d’avoir une température moyenne de 15° C. – source CEA)

Ainsi l’homme qui dans sa déraison se croit immortel est en train de couper la branche sur laquelle il est assis car le dérèglement climatique, la destruction massive des forêts, de la faune et de la flore qu’il génère, son désintérêt total pour la biodiversité pourtant nécessaire à sa survie, le feront à coup sûr totalement disparaître de la surface de la terre plus rapidement que sa conscience lui permet de l’appréhender !!! Tant mieux peut-être ??

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...