CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Consommer responsable > Alimentation

Pourquoi plus de produits bio à la cantine ?

Où comment développer l’agriculture biologique de proximité

mardi 18 août 2009
Posté par MA CANTINE BIO

Imprimer Enregistrer au format PDF

A Ma Cantine Bio nous pensons comme beaucoup que développer la consommation de produits bio à la cantine favorisera le développement de l’agriculture biologique



Le 2 mai 2008 dans la foulée du Grenelle de l’Environnement, le Premier Ministre a émis une circulaire “relative à l’exemplarité de l’Etat en matière d’utilisation de produits issus de l’agriculture biologique dans la restauration collective”. Cette circulaire a pour objectif premier de tripler le pourcentage de surface agricole utile bio en le faisant passer à 6% en 2012. Pour permettre l’atteinte de cet objectif l’Etat demande que les établissements de restaurations collective dont il assume directement la gestion propose 20% de produits bio en 2012 avec un seuil intermédiaire de 15% en 2010.

Ces deux objectifs sont extrêmement ambitieux et nous pensons que les seuls restaurants collectifs dépendants de l’Etat ne permettront pas à ce dernier d’atteindre son objectif de conversion des surfaces agricoles vers le bio. C’est pourquoi nous avons décidé de nous emparer de cette directive et d’en faire notre fer de lance pour promouvoir les produits bio en restauration scolaire.

Le marché de la restauration scolaire présente en effet une structure très favorables à l’introduction de produits bio. Les quantités sont importantes et régulières. Une ville de taille moyenne comme Rueil-Malmaison sert près de 6500 repas/jour dans ses écoles primaires, 5j/semaine pendant toute l’année scolaire. Les contrats d’approvisionnement sont pluri-annuels (7 ans dans le cas de Rueil Malmaison), notamment lorsque la gestion de la cuisine centrale est concédée à un prestataire privée.

Enfin les municipalités sont beaucoup concernés par l’origine des produits bio et peuvent exiger une filièr courte d’approvisionnement comme nos l’avons vu récemment à Saint Etienne.

Pour ces trois raisons il est tout à fait possible de mettre en place des filières d’approvisionnement en permettant à des agriculteurs régionaux de se convertir au bio. Grâce aux volumes garantis et à la durée des contrats, la conversion des exploitations agricoles peut se faire plus facilement.

Pour en savoir plus : http://macantinebio.wordpress.com. Vous trouverez sur ce site de nombreux outils, conseils, analyses. Notamment un guide pratique à l’attention des gestionnaires de restauration collective. Ce guide “est un outil d’aide à la rédaction d’appel d’offre qui a fait l’objet de l’analyse du nouveau Code des Marchés Publics avec l’appui de juristes. Il a été complété par les expériences déjà réalisées.”

Article lu 1405 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 10328483

35 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable