CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Média du Développement durable > Presse
Terra eco N°26 - juin 2011

Immigrés : combien ils rapportent à la France

lundi 6 juin 2011
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Ils sont de plus en plus nombreux, n’arrivent pas à s’intégrer, gonflent les chiffres du chômage, aspirent les allocations et tirent les salaires vers le bas… Stop ! Notre vision de l’immigration déborde souvent de préjugés. Les immigrés ont généralement bon dos et sont pointés du doigt, dès que l’on parle sécurité, comptes sociaux ou précarité. Pour remettre les choses à leur – juste – place, Terra eco a sorti sa calculette. Enquête à découvrir dans le nouveau numéro du magazine du développement durable.



Nous sommes tous des immigrés - L’éditorial de Walter Bouvais, cofondateur et directeur de la publication du magazine Terra eco

En temps de crise économique, le café du commerce ne désemplit pas. Il n’y a, à cela, rien de nouveau. Les ennuis commencent lorsque « le politique » vient y frayer en quête de voix faciles. La campagne présidentielle 2012 laisse entrevoir le pire. La menace que font planer les sondages et l’éventuelle présence de la candidate du Front national au second tour de l’élection, risquent bien de maintenir le débat sur un terrain hautement sensible, quoique probablement non prioritaire : l’immigration.

Que représente l’immigration légale en France ? Moins de 200 000 personnes chaque année, dans un pays de 65 027 000 habitants [1]. Concrètement, à l’échelle d’une ville comme Paris – 2,2 millions d’habitants –, ce sont en moyenne 19 immigrés qui s’installent chaque jour. A Marseille, 7 personnes par jour. A Nantes, à Bordeaux ou à Lille, 2 personnes. A Lyon, 4 personnes par jour. Voilà qui donne la mesure réelle d’un phénomène auquel toute démocratie saine devrait, en réalité, rester à peu près indifférente. A condition toutefois que l’on cesse de ressasser en boucle les arguments nauséabonds, lâchés à la va-vite par tel saltimbanque de la politique, au détour d’un micro. Et à condition que l’on se donne la peine d’étudier les faits et les chiffres.

Antisèches pour repas de famille

Loin de tout angélisme, nous avons, justement, scruté sans tabou les chiffres de l’immigration, de ce qu’elle coûte et rapporte à la France. Nous avons rencontré ceux qui étudient cette question au plus près. Et nous disséquons, en dix idées reçues, un phénomène qui se révèle à la fois inévitable et… enrichissant. A celles et ceux que les discours de comptoir laissent sans voix, nous proposons ici autant d’antisèches, à servir sans modération dans les repas de famille.

Mais les chiffres et les faits ne sauraient dire à eux seuls la réalité humaine de l’immigration. Loin d’être une fuite, elle peut être une chance pour celui ou celle qui fait le choix difficile de partir ailleurs. Qu’il soit noir de peau et laisse derrière lui son pays natal, faute de trouver les conditions matérielles minimales de son existence. Qu’il soit blanc bon teint et quitte, avec la certitude de revenir quand il le souhaite, le foyer familial, pour des études à l’autre bout du monde ou pour des vacances. Comme le rappelle Claire Rodier, « nous défendons une vision collective de l’avenir de la planète. Plutôt que de s’enfermer dans une illusoire forteresse, mieux vaut prendre les mesures pour anticiper cette réalité qui s’imposera de toute façon ». —

Au sommaire du dossier de Terra eco

  • DÉCRYPTAGE Immigration et économie : tordons le cou aux clichés. Ils viennent d’ailleurs et sont une richesse. A l’heure des controverses, Terra eco détricote 10 idées reçues sur le « coût de l’immigration ».
  • INTERVIEW « Ce qui était l’apanage de l’extrême droite fait désormais partie du discours officiel ». Pourquoi cette instrumentalisation permanente du thème de l’immigration par le personnel politique français ? Réponses de la juriste Claire Rodier.
  • INFOGRAPHIES L’immigration en chiffres. Flux, intégration, comptes sociaux : toutes les données en infographies.

Egalement au sommaire

  • Au Kenya, les bons plants de la reforestation. Planter des arbres, c’est tout bénef ! Ça profite aux populations locales, absorbe des gaz à effet de serre… et rassure le voyageur responsable. Pourtant, la compensation carbone, ce n’est pas aussi simple qu’on le dit. Pour y voir plus clair, enquête sur le terrain, en Afrique de l’Est.
  • La pin-up Thierry Mugler : écolo, rétro… et macho. Des recharges pour remplir ses flacons, des emballages écoconçus… La marque de luxe fait de réels efforts. Dommage qu’elle soit desservie par une com plus kitsch et sexiste que glamour.
  • Centre-ville cherche propriétaires en CDD. nvestir dans la pierre à Paris ? Mieux vaut avoir le porte-monnaie bien accroché. Et si la solution s’appelait la propriété temporaire ? L’acheteur loue le terrain à la ville et acquiert les murs à un prix défiant toute concurrence. Explications.
  • L’huile d’olive : un succès au goût amer ? Tout l’été, la belle va truster nos assiettes. Mais ce succès n’est pas toujours du goût de l’environnement. L’or vert tournera-t-il au vinaigre ?
  • La princesse au sang vert. A Kerbastic, près de Lorient, Constance de Polignac a radicalement transformé l’aristocratique domaine familial. On y prône désormais la conversion de la société et l’agriculture bio. Visite.

- Pour trouver ce numéro dans un kiosque près de chez vous, cliquez ici.

- Abonnez-vous à Terra eco à partir de 39 € en cliquant ici.

- Consultez le site de Terra Eco en cliquant ici.

[1Estimation de l’Insee, janvier 2011

Article lu 1360 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 9971621

69 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
Loading
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable