CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Librairie Développement Durable > Humain
Paru le 3 janvier 2013 aux éditions du Seuil

Hervé Kempf : Fin de l’Occident, naissance du monde

mardi 8 janvier 2013
Posté par David Naulin

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Cessons de nous raconter des histoires sur « la crise » ! Hervé Kempf, dans son nouvel essai paru aux éditions du Seuil prévient : "Regardons de face le cœur du problème qui se pose à la société humaine en ce début du XXIe siècle : les contraintes écologiques interdisent que le niveau de vie occidental se généralise à l’échelle du monde. Il devra donc baisser pour que chacun ait sa juste part. Autrement dit, l’appauvrissement matériel de l’Occident est inéluctable".



Comment allons-nous vivre cette mutation : en changeant nos sociétés pour nous adapter au mieux à ce nouveau monde, ou en nous opposant au sens de l’histoire, au prix d’un déchaînement de la violence ?

Déjà en cours de traduction dans plusieurs langues, ce récit phosphorescent d’idées originales prend comme fil conducteur les tribulations de l’humanité depuis son apparition sur terre. Captivant et à rebours du discours dominant, il nous invite à une dérangeante lucidité. Mais ce livre est également habité par un optimisme communicatif : oui, un nouveau monde est possible.

Six idées fortes sont exposées dans ce livre :

  • Appauvrissement matériel : les pays riches doivent s’organiser pour réduire leur consommation matérielle et énergétique.
  • Espace écologique : la clé géopolitique du XXIe siècle sera le partage de l’espace écologique planétaire.
  • Bio-économie : l’économie va se structurer en fonction de l’utilisation économe des ressources bio-écologiques.
  • La force paradoxale de l’Europe : l’Europe a l’avenir devant elle. Parce qu’elle est plus sobre, plus juste et moins agressive que les autres superpuissances. Sa faiblesse fait sa force.
  • Le retour des paysans : les paysans vont redevenir une des couches sociales les plus indispensables et les plus porteuses d’avenir – et d’abord pour créer de l’emploi.
  • Réduire les inégalités : une diminution drastique des inégalités, tant à l’échelle mondiale qu’au sein de chaque pays, est indispensable pour parvenir à l’équilibre écologique.

Avec ce livre, Hervé Kempf, chroniqueur au journal LE MONDE, poursuit un travail de synthèse et de renouvellement de l’écologie politique, qui rencontre la faveur du public, en France et à l’étranger. Récemment : Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (2009) et L’Oligarchie ça suffit, vive la démocratie (2011). Hervé Kempf anime également le site Reporterre qui "veut être le forum de tous ceux qui imaginent le nouveau monde, un monde où l’on arrêtera de détruire l’environnement et qui retrouvera l’idéal de la justice".

- Retrouvez Hervé Kempf samedi 12 janvier sur France Inter, dans "CO2 mon amour", animé par Denis Cheissous, à 14 h.

- Suivez en direct le débat avec Hervé Kempf, organisé à l’occasion de la 111ème édition des "Alter Mardis : Parlons solutions", cycle de conférences du Groupe SOS, le Mardi 15 janvier de 19h00 à 20h45.

Ce qu’en disent les médias :

- Jean-Jacques Bourdin, RMC : "Un livre passionnant".

- Laure Noualhat, France Inter : "Le propos est absolument limpide, ambiteux, logique".

- Jean-Marie Durand, Les Inrockuptibles : "À la fois sage et révolté, Hervé Kempf nous rappelle qu’un nouveau monde a commencé mais que nous n’en avons pas encore pris suffisamment la mesure. Reliant entre eux tous les enjeux sociaux et écologiques qui nourrissent les tensions géopolitiques, il invite à modifier la répartition des revenus et de la richesse collective, autant qu’à transformer nos modes de consommation et de production. Nous n’avons pas d’autre choix que de maîtriser dans un même geste politique l’équité et les équilibres écologiques et biosphériques. Saurons-nous accepter l’avènement du biolithique, c’est-à-dire réinventer un monde en accord avec les rythmes du vivant et les ressources de la Terre ?"

Références : Fin de l’Occident, naissance du monde de Hervé Kempf - Editions du Seuil - Date de parution 03/01/2013 - 156 pages - Prix public : 15.00 €

Article lu 3128 fois

lire aussi :
  • Hervé Kempf : l’oligarchie ça suffit, vive la démocratie
  • Pour sauver la planète, sortez du capitalisme
  • CDURABLE.info ralenti le rythme pour préparer sa transition


  • forum

    • Rencontre avec Hervé Kempf, Mardi 15 janvier de 19h00 à 20h45
      9 janvier 2013, par Alter Mardis - Groupe SOS

      111ème édition des "Alter Mardis : Parlons solutions", cycle de conférences du Groupe SOS.

      Le sommet de Doha sur le changement climatique qui s’est tenu en décembre dernier -le 18ème du genre- aura été une fois encore l’occasion pour la communauté scientifique et internationale de tirer la sonnette d’alarme. Etayé par de nombreuses publications, le point de non retour serait déjà atteint. Malgré ces éléments tangibles, les responsables mondiaux ne semblent toujours pas prendre la mesure de la gravité de la situation, laquelle appelle pourtant à un changement radical de paradigme.

      Depuis de nombreuses années, l’essayiste Hervé Kempf œuvre pour un renouvellement de la matrice idéologique écologique. Auteur de plusieurs ouvrages (« Pour sauver la planète, sortez du capitalisme » et « L’Oligarchie ça suffit, vive la démocratie »), il sort un nouvel essai « Fin de l’Occident, naissance du monde », destiné à souligner l’impossible conciliation entre notre modèle de développement et l’état de notre planète.

      Le constat est le suivant : les contraintes écologiques interdisent que le niveau de vie occidental se généralise à l’échelle du monde. Afin d’éviter la catastrophe, l’appauvrissement matériel de l’Occident serait dès lors inéluctable. Face à ce diagnostic sans concessions, Hervé Kempf nous place face à un choix : accepter l’abandon de notre modèle de société, ou le maintenir en l’état au prix d’inéluctables violences.

      Si l’état des lieux dressé est inquiétant, l’essai « Fin du l’Occident, naissance du monde » se veut pourtant optimiste : un nouveau monde est possible, sous réserve de répondre aux défis qui se posent à nous : comment les pays riches devront-ils s’organiser pour réduire leur consommation matérielle et énergétique ? Vers quel modèle de développement devront-ils s’orienter face à l’épuisement des ressources bio-écologiques ? Quelle place l’Europe peut-elle prendre dans l’émergence de ce nouveau monde, plus sobre, plus juste, et moins agressif ?

      A l’occasion de leur 111ème édition, les « Alter Mardis : Parlons solutions » donneront la parole à l’essayiste Hervé Kempf. Rendez-vous le mardi 15 janvier, à 19h00, au Comptoir Général - 80, quai de Jemmapes - 75010 Paris

      - Métro : République / Jacques Bonsergent (lignes 3, 5, 8, 9, 11)

      - Station de Vélib 10013

      Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Les AMPS viennent à vous en live ! Pour suivre le débat depuis chez vous, rendez-vous le mardi 15 janvier à 19h15 sur www.altermardis.org/live.

      Les « Alter mardis : parlons solutions », cycle de conférences du Groupe SOS, visent à contribuer au renouvellement des idées en portant des solutions concrètes, positives, et dont l’efficacité à été prouvée. Ils fédèrent, entre autres, entrepreneurs, responsables politiques, associatifs, universitaires et représentants de la société civile. Ils se veulent être, en ce sens, la plateforme des acteurs du changement et de l’innovation sociale.

     

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9971208

    60 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable