CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Finance - Contribution Economique > Entreprises durables

Botanic lance le point conseil éco-jardinier

l’aboutissement d’un engagement depuis 95 pour un jardinage écologique

lundi 19 mars 2007
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF

Depuis le 1er mars, l’ensemble du rayon « produits techniques du jardin » est organisé autour du nouveau Point Conseil Eco-Jardinier.
L’occasion pour Cdurable.info d’un retour sur le parcours exemplaire d’une entreprise engagée depuis 1995 en faveur d’un développement durable.




La vocation du Point Conseil est d’être le lieu où chaque client peut trouver les solutions à ses questions concernant le jardinage écologique en général, ou un problème particulier rencontré dans son jardin. Chaque comptoir est équipé d’une loupe binoculaire reliée à un ordinateur afin de faciliter le diagnostic et d’orienter le client vers la solution la plus écologique et la plus adaptée.

L’offre produits va sensiblement évoluer afin de proposer aux clients botanic une palette de solutions écologiques la plus complète possible pour répondre à l’ensemble de leurs problématiques.

Les solutions naturelles (engrais naturels, biostimulants, auxiliaires de lutte biologiques) sont regroupées autour du comptoir en libre-service et conseillées prioritairement par les vendeurs botanic. Plus de 1000 références seront ainsi labellisées « éco-jardinier » en 2007. Les produits chimiques sont exclusivement proposés en vente assistée et en dernier recours et sont implantés dans une zone non accessible aux clients.

Avec ce nouvel espace, botanic souhaite jouer pleinement son rôle de spécialiste du jardin et, en tant qu’enseigne militante, aider ses clients à adopter des pratiques de jardinage respectueuses de leur santé et de l’environnement.

  Gamme éco-jardinier : une offre étoffée

Il y a un an déjà, botanic concrétisait son engagement en matière de jardinage écologique en mettant en place le label « éco-jardinier » sur plus de 700 références.


En 2007, la gamme s’étoffe avec plus de 1000 références afin d’offrir la palette de solutions la plus complète possible. Pour labelliser les produits, botanic s’appuie sur une charte interne et sur les compétences d’un Comité d’experts Eco-jardinier.

Celui-ci est composé de :

- Rémy Bacher, maraîcher bio et rédacteur de la revue de Quatre Saisons du Jardinage de Terre Vivante,

- Frédéric Pautz, docteur en écologie et directeur du jardin botanique de la Ville de Lyon,

- Denis Pépin, ingénieur écologue et agronome, expert passionné de jardinage écologique depuis plus de 30 ans,

- François Veillerette, Président du MDRGF et Administrateur du réseau PAN Europe (Pesticides Action Network).

La gamme comprend engrais et biostimulants naturels, traitements bio, semences et plants potagers bio, paillis, une sélection d’outils, composteurs, récupérateurs d’eau et systèmes d’arrosage raisonné. Mais aussi nichoirs, mangeoires et abris d’hivernage pour accueillir les auxiliaires du jardinier.

Un produit « éco-jardinier » botanic permet de réduire l’impact de la pratique du jardinage sur l’environnement et la santé :

- en évitant de polluer l’eau, l’air et les sols,
- en préservant la santé du jardinier et de son entourage,
- en favorisant la biodiversité au jardin,
- en réduisant la consommation d’eau potable,
- en réduisant la production de déchets,
- en réduisant la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effets de serre

  Botanic, une entreprise engagée

Botanic a été créé en 1995, par Claude Blanchet et 3 familles d’horticulteurs savoyards, pour exprimer une vision engagée du métier de spécialiste du jardin. La volonté des fondateurs est de promouvoir un commerce humain et respectueux de l’environnement. Cette vision a amené botanic à prendre des initiatives en faveur de la protection de la nature et de la préservation de l’environnement depuis l’origine.

  Les principales initiatives à ce jour

- 1995 : 1ers magasins en bois et en verre
Communication sur papier recyclé
- 1998 : Lancement du 1er terreau sans tourbe en France
- 1999 : Création d’une gamme d’engrais et de traitements naturels à marque botanic
- 2001 : Arrêt de la commercialisation du mobilier de jardin en PVC
- 2004 : Mise en place de sacs de caisse biodégradables et promotion des alternatives durables aux sacs jetables : sac-cabas...
Suppression des prospectus publicitaires
Création des Entreprises Humaines, une association qui milite pour une économie au service de l’homme
- 2005 : Diffusion d’un autocollant “stop-pub” à 350 000 exemplaires
- 2006 : Lancement du dispositif “éco-jardinier”
- 2007 : Guide de l’eco-jardinier 2007

  Le développement durable, une politique d’entreprise

La volonté de botanic est d’avancer, pas à pas mais résolument, sur la voie du développement durable. Pour botanic, le développement durable est « une démarche de long terme, volontaire et responsable, visant à améliorer et pérenniser les conditions de vie par une utilisation raisonnable, respectueuse et partagée des ressources ». Aujourd’hui, le développement durable est devenu une véritable politique d’entreprise qui touche progressivement chacune des composantes de l’activité de botanic : construction et gestion des bâtiments, conception et achat des produits, transport des marchandises, formation des équipes, relation clients… Le développement durable est un défi planétaire complexe qui nécessite la mobilisation de tous les acteurs, au niveau global comme au niveau local. A son échelle, botanic souhaite associer à sa démarche l’ensemble de ses parties prenantes dans un esprit d’ouverture et de coopération : collaborateurs, clients, fournisseurs, associations partenaires, collectivités locales …

  Promouvoir le jardinage écologique

Parce que le respect de la nature commence au jardin, botanic s’engage à promouvoir le jardinage écologique, une philosophie du jardinage basée sur une attitude préventive et sur le principe de travailler avec la nature et non contre elle.Jardiner de façon écologique contribue à réduire la pollution des sols et de l’eau, et à préserver la santé du jardinier. Cette pratique de jardinage favorise également la biodiversité, indispensable au bon fonctionnement des écosystèmes dont l’homme dépend au quotidien.En mars 2006, botanic a démarré une campagne de sensibilisation sur les enjeux du développement durable au jardin qui se concrétise notamment par le lancement du label « éco-jardinier » et la mise en place d’un dispositif pédagogique (ateliers thématiques, panneaux d’information, podiums de démonstration, forum d’échange, etc.) dans tous les magasins. Botanic souhaite ainsi associer ses clients à la démarche, en tant que jardiniers bien sûr, mais aussi en les interpellant en tant que citoyens.

  La conception des magasins

Les magasins botanic se veulent exemplaires en matière d’impact sur l’environnement, ce que l’on appelle l’empreinte écologique. Leur intégration dans le paysage fait l’objet d’une attention toute particulière et leur conception se fait dans le but de minimiser leur impact sur l’environnement, tant au niveau de la construction que dans leur gestion quotidienne. Botanic tient à ce que ses magasins se distinguent par la beauté de leur architecture et l’emploi de matériaux naturels et les plus locaux possibles. De plus en plus, ils utilisent des énergies renouvelables, de la lumière naturelle, la récupération des eaux de pluie et recyclent leurs déchets. Dans les régions où botanic implante des magasins, l’entreprise contribue au développement économique local par le recrutement et les approvisionnements de proximité.

 Ouverture de 2 magasins "zéro pesticide"

Quelques semaines seulement après l’annonce du retrait des produits chimiques de la vente en libre service dès le printemps 2007 et de la mise en place du Point Conseil Eco-jardinier, botanic franchit un pas supplémentaire en ouvrant 2 magasins entièrement exempts d’engrais chimiques et de pesticides chimiques de synthèse.

Le 1er est ouvert depuis le 14 mars à Fegersheim dans le Bas-Rhin ; le second ouvrira le 4 avril à Saint-Maximin dans l’Oise.

Ces nouveaux magasins bénéficient tout deux d’aménagements particulièrement respectueux de l’environnement, en cohérence avec la politique de développement durable de botanic : chauffage par le sol permettant 30% d’économie d’énergie [1], puits provençal [2], ampoules à économie d’énergie, système de récupération des eaux de pluie et de recyclage des eaux d’arrosage. De plus, le magasin de Fegersheim sera chauffé par une chaudière bois.

Botanic Fegersheim
Rue de l’Artisanat
67640 Fegersheim

Cliquez ici pour accéder à sa fiche...

Botanic Saint-Maximin
Rue Louis Saint-Just
60740 Saint-Maximin

Cliquez ici pour accéder à sa fiche...

  Le choix des produits

La sélection des produits mis en avant dans les magasins est emblématique de la démarche environnementale de botanic. La politique est de sélectionner et développer des offres de produits de qualité, valorisant des savoir-faire dans des conditions de production respectueuses des hommes et de leur environnement naturel et dont l’usage par le client contribue à préserver l’écosystème du jardin, la nature et l’environnement. A travers son offre produit, botanic souhaite contribuer à promouvoir des modes de vie plus sains pour l’homme et la planète.

[1par rapport à un système conventionnel de chauffage aérotherme

[2technique de rafraîchissement alternative à la climatisation


Voir en ligne : Le site de botanic

Article lu 7175 fois

lire aussi :
  • Jardiner nature, jardiner sans pesticides


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 10421108

    51 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable