Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...
Mercredi 25 novembre 2009 à 20h35 sur France 3

Vu du ciel : la fin du pétrole avec Yann Arthus-Bertrand sur France 3

Découvrez les extraits de l'émission et achetez le DVD

La fin du pétrole, c’est la fabuleuse histoire d’une matière première qui, en à peine un siècle, a révolutionné la vie des hommes. Mais aujourd’hui, les réserves de pétrole s’épuisent. Dans sa course folle à toujours plus de production, l’Homme n’a pas su préserver cette énergie précieuse que la Terre a mis des millions d’années à lui offrir. Pour raconter l’aventure du pétrole, Yann Arthus-Bertrand et son équipe sont partis aux Etats-Unis, pays le plus dépendant à l’or noir. En ce début du XXIe siècle, il est urgent de prendre conscience que les ressources en pétrole sont limitées. C’est aujourd’hui qu’il faut agir et s’organiser, pour préparer la nouvelle ère qui s’annonce. Alors que toutes nos économies sont basées sur le cours du baril, demain, dans 20, 30 ou 100 ans, il faudra vivre sans pétrole. Quelles en seront les conséquences ? Quelles sont les solutions qui s’offrent à nous ? Ce nouvel épisode inédit de Vu du Ciel tente de répondre à ces questions. De la Chine au Bénin, en passant par l’Azerbaïdjan, la Belgique et le Canada, Vu du Ciel nous entraîne dans un tour du monde inédit, à la rencontre de l’or noir.

DVD

Vu du Ciel – Vol 10  » La fin du pétrole »

Chiffres clés

Les chiffres clés de l’émission – 1 agriculteur français produit 2000 fois plus qu’ 1 paysan au Mali – Pour fabriquer 1 voiture, il faut 8000 litres de pétrole – Aux Etats-Unis, on compte 4 voitures pour 5 habitants – Le charbon fournit 40% de l’électricité produite dans le monde – 97% des transports dépendent du pétrole – 1 plein de biocarburant, c’est 200 kg de maïs soit assez pour nourrir 1 personne pendant 1 an

Les reportages

Il était une fois le pétrole : C’est au Jurassique, que l’incroyable aventure du pétrole commence. Une succession unique d’évènements géologiques exceptionnels, a permis sa formation. Histoire d’un accident de la nature, qui a tout simplement révolutionné l’humanité, qui, en 150 ans, est passée de 1,5 milliards à plus de 6 milliards de personnes. – A la recherche de l’or noir : C’est au milieu du XIXème siècle, que débute l’épopée du pétrole. Partout, on perce la terre, à la recherche de la précieuse matière. Et c’est au Moyen-Orient que l’on découvrira les plus grands gisements, avant le Canada et le continent Africain. Récit de cette incroyable ruée vers l’or noir, une des plus grandes épopées de l’histoire de l’Humanité. – La Guerre du pétrole : Partout dans le monde, les besoins en pétrole sont croissants et la demande explose quand l’offre tend à la diminution. Des guerres éclatent régulièrement au nom de cette précieuse énergie détenue et exploitée par seulement quelques pays. Dans un tel contexte, le pétrole est en train de devenir, officiellement, le plus grand enjeu géopolitique du siècle. Aux Etats-UnisLe cimetière d’Avion de Marana : A quoi pourrait ressembler le monde s’il n’y avait plus de pétrole ? Les avions seraient cloués au sol, comme dans cet impressionnant cimetière où Yann Arthus-Bertrand rencontre Yves Cochet, ancien ministre de l’Environnement, et auteur de « Pétrole Apocalypse ». Pour lui, la fin du pétrole est une réalité. Il nous reste très peu de temps, mais il est encore temps d’agir, en changeant notre mode de vie, consommateur d’énormément de pétrole ! – Philippe Stark et la magie du pétrole : Yann Arthus-Bertrand rencontre à Las Vegas le célèbre designer et architecte, Philippe Stark. Il nous fait partager sa fascination pour sa matière préférée, le plastique, l’un des nombreux dérivés du pétrole. Selon lui, l’Homme ne se rend pas compte de l’impact du pétrole dans sa vie quotidienne. Pourtant, il faudra bien accepter la réalité : l’or noir n’est pas éternel… Comment les futures générations vivront sans pétrole, et donc sans plastique ? – Le pétrole, une matière précieuse : Au coeur du plus grand champ pétrolier de tous les Etats-Unis, Francès Arnold, ingénieur chimiste, nous explique qu’il y a peu de chances de trouver de nouveaux gisements importants. Explications et mise en garde d’une spécialiste du pétrole, sur les conséquences de la pénurie annoncée ! – Josh Tickell,un militant pas comme les autres : Yann Arthus-Bertrand rencontre Josh Tickell, un militant écologiste peu banal. Ensemble, ils partent à la rencontre des Américains sur le Strip, la grande avenue de Las Vegas. Interrogés dans la rue, ces Américains n’ont aucune conscience de la fin proche de l’ère du pétrole. Pour Josh Tickell, il est donc urgent de mobiliser l’opinion. Et surtout de changer, de réduire la consommation de carburant de l’Amérique toute entière. Alors cet activiste a décidé de convertir les Américains au biodiesel. Cette croisade débute à la fin des années 90. Il a parcouru le pays avec son «Veggie Van», en français le « bus végétarien ». La solution qu’il propose : rouler à l’huile de friture usagée. En effet, chaque année aux USA des milliards de litres d’huile usagée sortent des fastfoods ! Portrait d’un homme engagé. – Le Charbon : la tentation du pire : Autre conséquence de la fin annoncée du pétrole, la production de charbon augmente, son extraction provoque également des dégâts sur l’environnement, et sa consommation, pour produire de l’électricité, émet beaucoup de CO2. Dans certaines régions des USA, l’extraction du charbon a aussi des conséquences directes sur la vie de populations entières, comme les Indiens Navajos. Norman Benally et Walheah Johns, se battent contre la réouverture, au coeur de leur réserve, des mines Black Mesa, qui utilisent et souillent l’eau du sous-sol de leurs terres. – Al Gore : Al Gore, ancien Vice-Président des Etats-Unis, et prix Nobel de la Paix pour son engagement en faveur de l’Environnement, nous accueille à San Francisco, pour un entretien exclusif avec Yann Arthus-Bertrand. Al Gore nous parle du combat de sa vie : le réchauffement climatique, et propose des solutions pour une économie plus verte. – Les «Greens Jobs», une solution ? : Richmond est une des villes des Etats-Unis les plus polluées et les plus touchées par le chômage. Une des solutions que la ville propose, pour résoudre ce problème majeur, est celle des « Green Jobs », les métiers verts. Une femme déterminée, Angela Green, forme les jeunes de la ville à ces nouveaux métiers : la construction de maisons écologiques, l’initiation aux nouvelles techniques d’économie d’énergie, l’installation de panneaux solaires… Pour elle, c’est l’unique façon d’envisager l’avenir et une économie durable. – Les Algues Vertes, l’essence de demain ? Harrisson Dillon aurait trouvé l’énergie de demain. Une énergie en apparence sans conséquences néfastes pour l’environnement, réalisée à base d’algues vertes. Yann Arthus-Bertrand est allé à la rencontre de ce savant pas si fou, dans son laboratoire de la Silicon Valley, où avec son équipe, il transforme des algues en biocarburant pour les automobiles. – Richard Heinberg, à quoi ressemblera demain ? Richard Heinberg est un éminent spécialiste du pétrole. Yann Arthus-Bertrand lui a donné rendez-vous, au coeur d’une des plus grandes centrales électriques du monde : Solar One, 12 000 mètres carrés de miroirs, en plein désert du Nevada ! Au milieu de cette merveille de technologie, ils évoquent ensemble à quoi ressemblera, demain, notre société sans pétrole, et tentent d’imaginer quelles énergies pourraient bien remplacer ce pétrole si précieux. En France – Christophe de Margerie, Directeur Général de Total : Le patron de l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde, a accepté de répondre aux questions de Yann Arthus-Bertrand. Christophe de Margerie nous livre son analyse sur l’état des réserves de pétrole dans le monde, et aborde avec nous les solutions à l’après pétrole. Car, pour lui, au rythme actuel de consommation, il resterait à peine 30 ans de réserve de pétrole ! En ChinePékin : la menace automobile : Le pétrole est devenu essentiel pour nos transports. Et aujourd’hui, le monde entier rêve de posséder une voiture. En Chine, la demande explose, 1500 nouveaux véhicules sont mis, chaque jour, en circulation à Pékin. Cette explosion de la demande a un prix : la ville est défigurée par les autoroutes et la pollution y atteint des niveaux records. Portrait d’un homme, Zhang Wei, qui se bat pour protéger Pékin et ses quartiers historiques, de la menace automobile, qui détruit tout sur son passage. Au CanadaLe pétrole le plus sale de la planète : Le pétrole est devenu rare, et il faut aller le chercher de plus en plus loin, de plus en plus profondément dans les océans et au coeur des forêts. Notre soif de pétrole est telle qu’aujourd’hui nous dévastons l’une des forêts les plus précieuses au monde : la forêt boréale, en Alberta, au Canada. Cette région est devenue grâce à ses sables bitumineux, le premier fournisseur en pétrole des Etats-Unis, mais à quel prix ? Reportage au coeur d’un désastre écologique. Au BéninL’homme qui éclaire l’Afrique : Au Bénin, comme dans d’autres pays d’Afrique, l’électricité est encore une énergie trop rare. Et sans énergie, pas d’eau, par exemple, pour irriguer les cultures. Un homme a décidé de changer les choses. Robert Freling travaille pour la Fondation Solar Electric, et, grâce aux panneaux solaires qu’il installe, des milliers d’Africains peuvent s’éclairer à la nuit tombée, les écoliers faire leurs devoirs, et les cultures pousser dans des champs irrigués, grâce aux pompes solaires. En BelgiqueSteven Vromman : On l’appelle « l’homme au faible impact ». Déterminé à limiter son empreinte écologique sur la planète, Steven Vromman a décidé, il y a deux ans, de vivre sans pétrole, en imaginant toutes sortes de solutions au quotidien, et pour lui, ça marche. Histoire d’un héros pas comme les autres, pour qui la vie sans pétrole, est une vie bien meilleure…

L’après pétrole sur CDURABLE.info : livres, études et documentaires…

Pétrole : la fête est finie ! Avenir des sociétés industrielles après le pic pétrolier. Après la sortie toute récente du nouveau rapport annuel de l’AIE 2009, et la polémique qui naît en son sein, après la soirée entière consacrée à la fin du pétrole sur France 3, avec le documentaire de Yann Arthus-Bertrand Vu du Ciel suivi du débat Ce soir ou jamais de Frédéric Taddeï, et à moins 10 jours de l’ouverture de la Conférence de Copenhague, voici un livre de référence sur le pic pétrolier et ses conséquences : Pétrole : la fête est finie ! de Richard HEINBERG. Un ouvrage plus que jamais d’actualité… Pour en savoir plus sur ce livre et voir notamment les documentaires « Oil, smoke & mirrors », « fin du pétrole », cliquez ici. – Le plein s’il vous plaît ! La meilleure façon d’être citoyen et responsable serait d’y être obligé. Ou fortement incité selon Jean-Marc Jancovici, auteur de « Le Plein s’il vous plaît » (Seuil). Celui-ci propose de multiplier par trois le prix des carburants afin d’en réduire la consommation dès maintenant sans attendre de subir de plein fouet une flambée des prix et un climat détraqué. Pour en savoir plus, en cliquant ici. – Total et l’extraction des sables bitumineux : un nouveau scandale écologique ? Selon Greenpeace, Total investirait massivement dans l’extraction des sables bitumineux, ce qui constitue une catastrophe écologique et un non-sens à l’heure où la lutte contre les changements climatiques est plus que jamais d’actualité. En effet, rappelle l’ONG, la production d’un baril de pétrole issu des sables bitumineux est trois à cinq fois plus émettrice de gaz à effet de serre qu’un baril de pétrole conventionnel. Greenpeace dénonce le double langage de Total qui s’offre des campagnes de publicité pour « verdir » son image et mettre en avant ses investissements dans les énergies renouvelables. Le montant de ces investissements s’élève en réalité à 250 millions d’euros d’ici 2010. Selon le mouvement écologiste, Total investirait bien plus dans les sables bitumineux : 2,5 milliards de dollars à l’heure qu’il est, 20 milliards dans les vingt à venir… Découvrez les vidéos de la campagne lancée par Greenpeace à l’attention des pouvoirs publics, en cliquant ici. – La crise pétrolière : analyse des mesures d’urgence. Sujet apparemment familier que la crise pétrolière, régulièrement évoquée depuis plus de 35 ans. Elle semble à la fois provoquer des changements profonds (programme électronucléaire, campagnes d’économie des énergies, chantiers d’énergies alternatives) et paraître comme insignifiante ou en décalage avec le réel, tant le pétrole tient une place toujours plus importante (augmentation du parc automobile à essence ou gasoil, utilisation tous azimuts des dérivés du pétrole) et semble ne pas manquer… Pourtant la crise est là, inéluctable, durable et dont le paroxysme est très proche, bien que masqué par la récente récession économique. Nous n’avons plus que 5 à 10 ans environ pour nous préparer activement et anticiper ses effets : quoi qu’il arrive, les quantités disponibles vont très bientôt diminuer, et ce constamment ; il en sera de même pour le gaz, quelques années plus tard. Pour en savoir plus, consulter notre article, en cliquant ici. – Le tout-pétrole : et après ? Le World Energy Outlook 2008 publié par l’Agence Internationale de l’Energie le confirme : les émissions de CO2 n’avaient encore jamais été aussi élevées. Pire, elles devraient augmenter de 46% entre 2006 et 2030. Parallèlement, les experts prévoient que la production pétrolière diminuera à relativement court terme mais que la demande mondiale en hydrocarbures augmentera. La tension qui s’ensuivra sur prix les hydrocarbures incitera très probablement à remettre en cause les modes de production et de consommation d’énergie. Quelles sont aujourd’hui les alternatives ? Pour en savoir plus, consulter notre article, en cliquant ici.

 

Série documentaire proposée et présentée par Yann Arthus-Bertrand (France, 2009). Réalisation : Eric Valli – 110 mn – Inédit.

DVD Vu du ciel – volume 10 – La Fin du pétrole

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...

8 Commentaires

    • Vu du ciel : la fin du pétrole avec Yann Arthus-Bertrand sur France 3
      Bonjour,

      Après avoir aperçu cette émission sur FR3 aujourd’hui 08 juillet 2012, j’aimerais avoir un DVD de ce documentaire pour une projection auprès de mes élèves, car ce thème sur les énergies renouvelables fait partie du programme de SVT du lycée.
      Pourriez vous m’indiquer le moyen où je pourrais m’en procurer, car je suis un enseignant de SVT dans une école privée.

      En vous remerciant d’avance, sincères salutations.

  1. Vu du ciel : la fin du pétrole avec Yann Arthus-Bertrand sur France 3
    vu du ciel fut encore une fois exceptionnel dans ses beautés malgré les blessures infligées a la terre. par contre le débat m’a laissé un vide.
    Es-ce que le pétrole ne sert strictement a rien a la planète ? Que sait-on de l’influence de cette matière sur la terre ? Apres quelque recherche rien !
    Sinon que c’est un besoin primordial pour l’homme et surtout pour son égocentrisme.
    Comment peut-on supposer qu’une huile minérale ne sert a rien est n’est du qu’a un accident ?
    Comment se fait-il que dans les lieux ou l’extraction du pétrole, gaz, et autres matière première pour siter l’Afrique, l’Amérique, et l’extrême orient connaissent de fulgurante crise climatique es-ce du au hasard ? Comment se fait-il qu’il n’y a des guerres que l’on peux qualifier de mondial qu’aux endroits stratégiques des matières première un hasard aussi ?
    Nous savons que tout a un rôle pour l’équilibre de notre planète. A moins de posséder un raisonnement pauvre.
    Comment peut-on laisser des puissance industrielle comme en foret boréal en Alberta détruire l’équilibre. C’est de l’inconscience je dirais même un acte criminel un crime contre l’humanité.
    Mettre l’humanité en danger est un acte irresponsable.
    Un jour ses hommes soit disant puissant serons reconnu dans le futur comme des criminels ! Au lieu de leurs donner des honneurs !
    Il ne s’agit pas de savoir quand la fin du pétrole sera ni de quoi pouvons nous le remplacer.
    Il faut déjà savoir par exactitude scientifique irréfutable son rôle dans l’équilibre de la planète.
    Il s’agit aussi d’extraire le pétrole et autre matière de façon raisonné .
    L’écologie n’est pas de nous interdire de vivre de la matérialité mais de trouver des solutions alternative pour protéger l’équilibre de notre planète et par delà l’homme a venir.
    Des solutions seront trouvé espérons juste que l’éthique écologique sera pris au sérieux et en compte.

    • Vu du ciel : la fin du pétrole avec Yann Arthus-Bertrand sur France 3
      Documentaire très intéressant. Mais je me pose aussi cette question, que fera t’on lorsque l’on aura épuisé toutes les ressources de pétrole ? Et bien je suis plutôt confiant et optimiste. Premièrement, on sait produire de l’énergie sans pétrole, moins polluante de surcroit. La conséquence immédiate sera une baisse de la pollution donc un impact immédiat sur notre environnement. Donc le tableau n’est pas si noir… casino mac