Dans l'actualité :

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques...
L'été CDURABLE.info

Vivre plus lentement : un nouvel art de vivre

Vivre plus lentement est une utopie majeure dans nos sociétés, où la vitesse impose un découpage frénétique de nos journées. Noyés dans le tourbillon fou des délais et des objectifs, convaincus du don d’ubiquité que nous confèrent les nouvelles technologies, nous avançons, le pied à fond sur la pédale de l’accélérateur, sans toujours réaliser les méfaits de ce rythme. Pourtant, nous sommes nombreux à vouloir ralentir, pour retrouver une qualité de vie, la santé et le goût des relations humaines. Mais comment vivre plus lentement sans s’exclure des cercles amicaux, sociaux et professionnels ? Où est la pédale du frein ? Par quoi commence-t-on ?

La culture Slow a ses figures, ses emblèmes, ses valeurs et ses lieux culte. Vous découvrirez dans ce livre que pour tous ses adeptes, ralentir est la façon de vivre la plus moderne et la plus urgente qui soit. Cinq expériences individuelles ou collectives, en France, en Italie et en Grande-Bretagne, nous sont ainsi relatées :
  • Trouver son « tempo giusto ». Carl Honoré, auteur du best seller Éloge de la lenteur : Et si nous ralentissions ?, a radicalement changé son rythme de vie après une brutale prise de conscience. Il nous entraîne à la découverte des choix qui ont guidé son chemin vers une vie plus lente à Londres, l’une des villes les plus speed du monde.
  • Orviéto, capitale « des villes lentes » (les Citta slow), mouvement né en Italie il y a une dizaine d’années et qui compte une centaine d’adhérents dans le monde. L’urbanisme y a été révisé de fond en comble pour ralentir le mode de vie des habitants.
  • La lenteur vagabonde avec Sylvain Tesson. Sylvain arpente le monde à pied, à cheval ou en vélo. Sa raison d’être, c’est le mouvement…lent.
  • Georges Toutain au rythme de la Terre. Depuis 30 ans, ce cultivateur/chercheur (au rythme de vie très rapide) est une « figure » du mouvement « slow food ». Il fait « l’apologie du ver de terre », de la culture biologique au rythme des saisons. Il a conçu un verger/potager cultivé en mode biologique duplicable en ville, avec une rentabilité égale, voire supérieure aux cultures traditionnelles.
  • Le slow design. Patrick Jouin (les vélib, le plazza Athénée à Paris, etc.) est un artiste original, dont le succès est croissant. Il prône les objets décalés, conçus pour figer le temps. Un artiste italien (Michelangeli) et une jeune Française exposent leur conception complémentaire du slow design.
A propos de l’auteur : Pascale d’Erm est journaliste, réalisatrice, auteur, spécialisée dans les sujets d’environnement depuis une dizaine d’années. Elle a travaillé notamment aux côtés de la Fondation Nicolas Hulot, de Yann-Arthus Bertrand, et a réalisé des reportages pour l’ex-Cinquième ou France 3. Elle dirige la collection sur les “Nouvelles Utopies”. – Références : Vivre plus lentement, un nouvel art de vivre de Pascale d’Erm, photographies de Elie Jorand – Éditions Ulmer – Collection : Nouvelles utopies – Date de parution : avril 2010 – 144 pages – ISBN : 978-2-84138-457-0 – Prix public : 25€

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

La consommation écoresponsable et les jeunes : faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait ?

Découvrez dans cet avis-d’expert, les 3 raisons pour lesquelles...

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Un indice « actuariel » climatique sur les données françaises pour le secteur de l’assurance

CNP Assurances, en partenariat avec la Chaire DIALog, publie un livre vert intitulé « Risque climatique et impact en assurance ». Cette chaire académique...

REEVES, le programme de Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS

Avec le programme REEVES (Recherche sur les Espèces Exotiques Végétales EnvahissanteS), SNCF Réseau mène une démarche pionnière dans le monde des gestionnaires d’infrastructure. Il...

Pourquoi arracher les haies malgré les bénéfices environnementaux et sociaux de leur maintien ?

Depuis 40 ans, les haies font l’objet de politiques publiques qui tentent de dissuader les agriculteurs n’en voyant plus l’utilité de les arracher. Si l’inefficacité...