Dans l'actualité :

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski,...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Vivre et consommer autrement : une autre consommation est-elle possible ?

PROGRAMME
UNIVERSITE POPULAIRE DE L’EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE
Tous les mardis de 19h à 21h
à l’Agence de développement du Val de Marne,
23 rue Raspail à Ivry (métro mairie d’Ivry)

Cycle :
 » Vivre et consommer autrement « 

Peut-on échapper à la consommation de masse ? Pour soi d’abord, pour
trouver un nouvel équilibre dans sa vie, comme le propose le Québécois
Serge Mongeau avec « la simplicité volontaire « . Mais aussi pour
renouer le lien social et pour préserver les ressources naturelles :
étendu à tous les habitants de la Terre, le niveau actuel de
consommation des pays développés nécessiterait quatre planètes !
Peut-on agir par la consommation ? Comment agir pour consommer
autrement ?

Mardi 14 novembre

La simplicité volontaire

Préserver les ressources de la planète peut se traduire dans sa vie
personnelle par le choix de la simplicité volontaire. Assurer  » notre
survie  » devient ainsi un art de vivre… Inspirée de Gandhi, développée
aux Etats-Unis et introduite au Québec depuis les années 1980, la
simplicité volontaire vise à trouver ses vrais besoins et à y
répondre. Une démarche personnelle qui entraîne des actions
collectives.
Avec Serge Mongeau [[La simplicité volontaire
Serge Mongeau ouvre le cycle  » vivre et consommer autrement  » de
l’Université populaire de l’eau et du développement durable.
Médecin généraliste, la réflexion de Serge Mongeau sur la santé l’a
amené à conclure que dans les pays industrialisés, la plupart des
problèmes de santé viennent de la surconsommation et que la quête de
la santé devrait conduire à un style de vie plus sobre. La simplicité
volontaire est d’abord une démarche personnelle ; il s’agit
d’identifier ses  » vrais  » besoins, physiques, et au-delà, sociaux,
affectifs et spirituels : « Qu’est-ce qui me permet de m’épanouir
pleinement, dans toutes mes dimensions et capacités?  » interroge Serge
Mongeau. Pour autant, il ne s’agit pas d’un repli sur soi. C’est  »
s’engager aussi (…) lorsqu’on réfléchit, qu’on s’informe et qu’on
s’ouvre les yeux, on ne peut accepter ce qui se passe dans le monde et
on essaie de changer ce monde « . Auteur (et promoteur) de la  »
simplicité volontaire  » en 1985, une vingtaine d’ouvrages plus tard,
il récidive avec  » la simplicité volontaire, plus que jamais…  » qui
devient un best seller. Ce sera la première fois qu’on pourra voir
Serge Mongeau en France.]]

Mardi 21 novembre

Je consomme, donc je suis

Au croisement de l’histoire des entreprises et du marché, le
consommateur est né avec le développement du marketing et de la
publicité, jusqu’à devenir élément central de la société : je
consomme, donc je suis ? Au début du 19ème siècle, le mouvement
ouvrier a inventé une forme de résistance avec les coopératives de
consommation. Qu’en reste-t-il aujourd’hui?
Avec Véronique Gallais, présidente de l’association  » Action
consommation « .

Mardi 28 novembre

Le consommateur nouveau est arrivé

Le mouvement consumériste s’est développé dans le contexte de la
croissance et de la consommation de masse au 20ème siècle. Quelle
place prend-il face aux nouveaux enjeux écologiques et sociaux ?
Aujourd’hui de nombreuses pratiques alternatives de consommation
responsable émergent . Micro-pratiques ou changement d’échelle ? Quels
mécanismes favorisent la résistance au changement ou, à l’inverse,
l’adoption de comportements nouveaux ?
Avec Véronique Gallais, présidente de l’association  » Action
consommation « .

Mardi 5 décembre

La consommation responsable

Une revisite des éléments du marketing (besoins, qualité, prix,
distribution, information…) pour aboutir à des critères d’achat et de
consommation responsable. Quel est réellement le pouvoir économique du
consommateur ?
Avec Véronique Gallais, présidente de l’association  » Action
consommation « .

Mardi 12 décembre

Consommateurs ou citoyens ?
Les consommateurs ne peuvent prétendre  » changer le monde  » à travers
leurs seuls comportements d’achat, si les autres acteurs économiques
n’infléchissent pas leurs modes d’action. Il revient donc également
aux consommateurs d’exercer leur vigilance et d’interpeller les
institutions, collectivités territoriales, entreprises, syndicats,…
Avec Véronique Gallais, présidente de l’association  » Action
consommation « .

· Agence de développement du Val-de-Marne
23, rue Raspail – 94200 Ivry-sur-Seine
(situé dans le bâtiment Jet Tours)

· Accès :
Métro ligne 7 – station : Mairie d’Ivry
RER C – station : Ivry-sur-Seine
Ligne 182 – arrêt : Saint-Just

· Renseignements
Conseil général : 01 43 99 70 00

· Personnes à mobilité réduite :
Les conférences sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les
personnes intéressées sont invitées à contacter le service public de
transport adapté pour s’y rendre : Filival au 0 810 0810 94 (prix d’un
appel local) ou sur le site de Filival

· Public malentendant
Les personnes malentendantes peuvent suivre les conférences, celles-ci
étant équipées d’une boucle magnétique.

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski,...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski, Université de Strasbourg; Emmanuel Guillon, Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA); Romain Debref, Université de Reims...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place d'une taxe européenne sur les transactions financières dont les recettes serviraient la transformation écologique de...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des émissions de gaz à effet de serre. L’agriculture régénératrice permet de séquestrer du carbone dans...