Dans l'actualité :

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place...
ECO-TOURISME DURABLE

Tribewanted : Vorovoro, une île écolo ?

L'eco-village qui respecte les règles d'un développement durable

L’expression « tourisme durable », solidaire, équitable ou éthique est en vogue. Elle exprime le souci de certains touristes d’être impliqués dans de véritables rencontres humaines, en respectant mieux la nature, en évitant les gaspillages (un estivant dans un hôtel de luxe consomme jusqu’à 250 litres d’eau par jour), en dépassant le misérabilisme et le voyeurisme. A Vorovoro, atoll fidjien de 80 hectares, une tribu d’Occidentaux bâtit une société fondée sur des valeurs éthiques. Sur le site internet de cet Utopialand, un appel est lancé aux jeunes qui aident à amener l’eau potable, créer de l’énergie verte, gérer les déchets et qui acceptent de se priver de climatisation et de piscine.

A la base, cette île déserte des Fidji, d’une superficie de 80 hectares et située dans l’Océan Pacifique, était habitée par quatre autochtones. Pour développer leur île ils ont accepté pour 3 ans un projet estampillé « développement durable » : « tribe wanted » … Ben Keene et Mark James, les deux anglais fondateurs du projet ont lancé en 2006 un appel à cinq mille participants, qui deviennent officiellement membres de la tribu pour 1 à 3 ans, moyennant 178 à 519 euros. Le but du jeu : créer de toute pièce un village écolo, dans le respect des règles de développement durable. Mais les Tribewanted doivent aussi composer avec Tui Mali. Ce dernier est l’un des quatre habitants de l’île avec son frère et leurs épouses. C’est lui qui a accepté d’ouvrir son territoire pour apporter de la prospérité à sa communauté, en développant notamment la formation et la pêche. «Nous recherchons des gens qui ont des idées pour faire bénéficier l’île de leur savoir-faire. L’objectif est de réunir des gens avec un dessein commun», indiquent les pères britanniques du projet.

Le principe politique est la démocratie : une personne = une voix

Par un système de rotation, 100 membres de la communauté se retrouvent en permanence sur l’île. Seule restriction : ne pas passer plus de trois semaines par an sur l’île. Sur le net, les 4900 autres membres peuvent suivre chaque semaine le développement de l’île en vidéo et participent aux décisions de la communauté écolo en votant en ligne. Et comme pour un projet qui se dit écolo, prendre l’avion sur de longues distances, pour de courtes durées c’est plutôt limite, ils doivent tous calculer le coût environnemental de leur trajet et compenser les émissions de CO2 occasionnées par leur voyage, en soutenant des projets écologiques comme le financement des énergies renouvelables.
L'île de Vorovoro
L’île de Vorovoro
Le projet Tribewanted s’arrêtera fin 2009, après quoi l’île sera rendue complètement à la communauté locale.

 

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Pour une transition écologique, équitable et solidaire de notre agriculture et de notre alimentation

A l'occasion du Salon de l’agriculture, 12 ONG réunies au sein du collectif Cap Nature & Biodiversité dénoncent la volonté de faire de l’écologie...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les arguments régulièrement invoqués par les opposants aux projets d'énergies renouvelables tels que les éoliennes ou...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place d'une taxe européenne sur les transactions financières dont les recettes serviraient la transformation écologique de...