Dans l'actualité :

Comment adapter nos forêts au changement climatique ?

La forêt, qui couvre près d'un tiers du territoire...

Une technologie thermoélectrique recycle la chaleur perdue pour alimenter notre avenir

La thermoélectricité détrônera-t-elle le photovoltaïque ? Présentée comme une...

Produire de l’hydrogène renouvelable à partir des déchets ménagers pour une mobilité verte

Implantée à côté de l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE)...
A l'occasion de la Semaine du développement durable du 1er au 07 avril 2012

L’association Via sèva fait découvrir les réseaux de chaleur au grand public

Une semaine pour découvrir et comprendre les mécanismes des chauffages éco-responsables

Qu’est-ce qu’un réseau de chaleur ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages ? Comment utilise-t-il les énergies renouvelables ? Et quelles énergies renouvelables ?… Autant de questions qui pourront être posées par les visiteurs des réseaux de chaleur lors de la Semaine du développement durable. Partout en France, des réseaux de chaleur, chauffage central à l’échelle d’un quartier, voire d’une ville, ouvriront donc leurs portes pour sensibiliser et informer le grand public à ce mode de chauffage durable.

Une mobilisation à vocation pédagogique

Reconnus par le Grenelle de l’environnement comme 1er vecteur de chaleur renouvelable et intégrant pleinement les exigences des collectivités en matière de politique énergétique, les réseaux de chaleur ont un fort potentiel de développement sur l’hexagone. A la suite du Grenelle, les pouvoirs publics ont en effet annoncé l’objectif de tripler d’ici 2020 le nombre de logements raccordés, soit l’équivalent de 6 millions de logements (contre 2 millions aujourd’hui). C’est pourquoi afin de permettre aux usagers de devenir des consomm’acteurs en matière de chauffage, les réseaux de chaleur membres de l’association Via sèva ouvriront leurs portes à l’occasion de la Semaine du développement durable organisée par le ministère du Développement Durable. A la clé : une découverte de ce type de chauffage utilisant des énergies vertes produites localement. Le programme des réseaux de chaleur pour ces journées portes ouvertes est disponible sur le site de Via sèva.

Quelques exemples d’initiatives lors de ces journées

Durant cette Semaine du développement durable, tout un chacun pourra découvrir ce qu’est un réseau de chaleur, son fonctionnement et l’utilisation faite des énergies renouvelables pour se chauffer.
Plan réseau de chaleur
Plan réseau de chaleur
A Massy (91), ce sera une exposition itinérante pédagogique qui sera inaugurée le 31 mars : la Maison des Energies Citoyennes, conçue par Cofely, permettra de sensibiliser petits et grands aux enjeux de l’énergie. Cet espace mobile d’animation vise à faire découvrir un mode de chauffage alliant confort, continuité de service et respect de l’environnement. Les 4 et 5 avril, les visiteurs du réseau de chaleur de Vandoeuvre-lès-Nancy (54) comprendront comment se chauffer à partir d’ordures ménagères et de bois. Ce réseau de chaleur, géré par Dalkia, utilise en effet plus de 80% d’énergies renouvelables: 60% de l’énergie produite est issue de l’usine d’incinération des ordures ménagères du Grand Nancy à Ludres et 24 % est issue de la chaudière biomasse de 8MW (20.000 tonnes de CO2 évitées chaque année). Dans la continuité de cette logique de développement durable et d’utilisation d’énergies renouvelables, la chaufferie centrale reçoit par ailleurs sur son toit 265m² de panneaux solaires photovoltaïques qui permettent de produire 30.000kWh d’électricité par an. Le lundi 2 avril, ce sera le réseau de chaleur biomasse de Bourges (18), géré par Cofely, qui ouvrira ses portes. Fin 2011, une nouvelle chaufferie bois a été mise en service. Ce sont donc aujourd’hui 3 chaufferies bois qui chauffent 3 800 logements sociaux – soit 10 000 habitants – et de nombreux équipements sportifs et municipaux.

A propos des réseaux de chaleur

En France, les 450 réseaux de chaleur utilisent 31% d’énergies renouvelables et de récupération pour chauffer leurs abonnés, soit une augmentation de 17% depuis 2005. L’objectif que se sont fixés les opérateurs est d’atteindre les 50% d’ici 2020.
France Région densité
France Région densité
Afin d’alimenter des logements, des bureaux ou des bâtiments communaux – comme les écoles ou les hôpitaux par exemple – les réseaux de chaleur favorisent la production d’énergie locale et utilisent de nombreuses sources d’énergie renouvelables, notamment :
  • Géothermie
  • Biomasse
  • Valorisation énergétique des déchets…
Les réseaux, en perpétuelle recherche d’innovation, développent par ailleurs l’utilisation de ressources renouvelables nouvelles :
  • Solaire thermique
  • Récupération de la chaleur des serveurs informatiques (Data Centers)
  • Récupération de la chaleur des eaux usées…
Mais, les avantages en matière de développement durable vont au-delà de l’utilisation des énergies renouvelables. Outre sa contribution à la réduction de l’effet de serre (2,3 millions de tonnes de CO2 évitées par an), ce type de chauffage permet également de :
  • favoriser l’emploi local avec la création de 20.000 à 25.000 emplois à l’horizon 2020(hors filière bois).
  • rendre les énergies renouvelables accessibles à l’ensemble de la population.
Pourtant, la France est actuellement bonne dernière de la classe européenne puisque ses réseaux de chaleur chauffent seulement 6% de la population alors que la moyenne européenne se situe à plus de 30%, avec des pays (Danemark, Tchéquie, Islande …) qui dépassent 50%. (Enquête 2011 d’Euroheat & Power).

 

A propos de Via sèva

Via sèva est le point de rencontre et d’échanges entre les gestionnaires des réseaux de chauffage et de climatisation, les collectivités territoriales, les organismes publics, les industriels, les équipementiers, les conseils en urbanisme et architecture et les associations d’usagers.

L’objectif de l’association est de favoriser la compréhension du grand public sur le fonctionnement des réseaux de chaleur et de froid.

Contacter l’association par mail : viaseva@viaseva.com

A lire

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Le gradualisme ou « l’écologie des petits pas » : un obstacle de plus à l’urgence climatique ?

Le chercheur en sciences de la terre Aurélien Boutaud...

Concilier transition agricole et alimentaire, c’est possible !

Soutenir l’agriculture et renforcer la souveraineté alimentaire sont des...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

Comment adapter nos forêts au changement climatique ?

La forêt, qui couvre près d'un tiers du territoire de la France métropolitaine, souffre : des arbres meurent, victimes du réchauffement climatique ou d’attaques...

Une technologie thermoélectrique recycle la chaleur perdue pour alimenter notre avenir

La thermoélectricité détrônera-t-elle le photovoltaïque ? Présentée comme une percée dans le domaine de l’énergie durable, cette technologie de pointe, qui recycle la chaleur...

Produire de l’hydrogène renouvelable à partir des déchets ménagers pour une mobilité verte

Implantée à côté de l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE) du Syndicat mixte de traitement des déchets urbains du Val-de-Marne (SMITDUVM) à Créteil (94), la...