Dans l'actualité :

Des Assises nationales pour construire l’avenir du vivant dans le milieu urbain

Les Assises nationales de l’animal en ville 2024 sont...

10 apprentissages clés du Baromètre RSE 2024

Vendredi, une start-up sociale pionnière dans l'intégration de l'engagement...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique !...
Economie

l’ISR qu’est-ce que c’est ?

Quelques repères sur l'Investissement Socialement Responsable

L’Investissement Socialement Responsable (ISR) rassemble toutes les démarches qui consistent à intégrer des critères extra-financiers dans les décisions de placements et la gestion de portefeuilles. Le portefeuille « investir autrement » propose une sélection de fonds sur la base des critères définis ci-dessous.

Investissement socialement responsable L’ISR peut prendre 3 formes principales : – les fonds socialement responsables ou de développement durable : ils intègrent des critères sociaux et environnementaux d’évaluation d’une entreprise cotée qui sont croisés avec des critères financiers pour sélectionner les compagnies les plus performantes d’un point de vue développement durable. – les fonds d’exclusion : plus répandus dans les pays anglo-saxons, ils excluent, pour des raisons morales ou religieuses, certains secteurs comme l’armement, le jeu, le tabac … – l’engagement actionnarial : il consiste, pour les investisseurs, à exiger des entreprises une politique de responsabilité sociale plus forte par un dialogue direct, mais aussi par l’exercice des droits de vote en assemblées générales. Le terme de placements éthiques est couramment utilisé pour désigner ces différentes approches. Il s’applique aussi à une autre catégorie de produits financiers : les fonds de partage et les produits financiers solidaires. Les premiers consistent à rétrocéder une part des bénéfices générés par le fonds à des associations caritatives ou des ONG, les seconds sont des produits d’épargne destinés à financer des projets d’économie solidaire. En savoir plus avec NOVETHIC Enjeux et perspectives Depuis les années 2000, le marché de l’ISR est en croissance constante même si on reste sur une part modeste des encours (moins d’1% en France). Longtemps caractérisée par une offre assez homogène, composée de fonds sélectionnant, sur des processus différents, des entreprises bien notées sur le plan extrafinancier, l’ISR se diversifie aujourd’hui. D’une part l’intégration des critères ESG (Environnement, Social, Gouvernance) dans la gestion financière se développe et d’autre part certains acteurs de secteurs comme la gestion d’actifs immobiliers ou le non coté commencent à mettre en place des grilles d’analyse extra-financière. En savoir plus sur le marché de l’ISR Les performances de l’ISR L’une des questions récurrentes sur l’ISR concerne ses performances. La comparaison des performances des divers produits reste difficile tant qu’on ne sait pas précisément de quelle façon les gestionnaires de fonds agrègent les critères financiers et extra-financiers. Cependant, il est aujourd’hui largement reconnu que la prise en compte de critères extra financier dans la gestion permet de réduire les risques des investissements (risque de réputation, de réglementation, etc) tout en ne compromettant pas les performances, bien au contraire. Une étude de l’UNEP.FI (initiative finance du programme des Nations-Unies), en collaboration avec le cabinet Mercer, est sortie, en octobre 2007. « Demystifying Responsible Investment Performance » a passé en revue vingt travaux de recherche académique, sélectionnés pour leur sérieux, leur méthode et leur performance, et qui examinent le lien entre investissement responsable et performance financière. Sur les 20 travaux, 10 concluent que la prise en compte de critères ESG à un impact positif sur la performance, 7 concluent que l’impact est neutre, et seulement 3 considèrent qu’il est négatif.

 

Rendez-vous sur http://financer.cdurable.com pour découvrir la composition du compte-titre « Epargner autrement »

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Des Assises nationales pour construire l’avenir du vivant dans le milieu urbain

Les Assises nationales de l’animal en ville 2024 sont une initiative des rédactions du magazine 30 Millions d’amis et de Peuple-animal.com, édités par 1Health,...

10 apprentissages clés du Baromètre RSE 2024

Vendredi, une start-up sociale pionnière dans l'intégration de l'engagement au cœur de la culture des entreprises, en collaboration avec Kantar Insights et 11 partenaires, nous dévoile les résultats...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique ! Cette expression remonte à 1997 dans la presse française, nous rappelle Iris Viloux (Université Paris-Panthéon-Assas). Et...