Dans l'actualité :

Comment adapter nos forêts au changement climatique ?

La forêt, qui couvre près d'un tiers du territoire...

Une technologie thermoélectrique recycle la chaleur perdue pour alimenter notre avenir

La thermoélectricité détrônera-t-elle le photovoltaïque ? Présentée comme une...

Produire de l’hydrogène renouvelable à partir des déchets ménagers pour une mobilité verte

Implantée à côté de l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE)...
Cycle de Conférences Jeunes et climat

Quelle écologie pour les premiers concernés ? La voix des jeunes issus de quartiers populaires

Une initiative de la Fondation Terre Solidaire

En mars 2023, la Fondation Terre Solidaire inaugurait son 3ème cycle de conférences autour de la génération climat intitulé « Jeunes et climat ». L’objectif est de donner la parole aux jeunes et leurs différents mouvements afin de mieux comprendre leur engagement pour le climat. La conférence du 8 juin tente de répondre à la question : quelle écologie pour les premiers concernés ? Les rapports du GIEC sont unanimes : les jeunes issus de milieux populaires sont à la fois ceux qui contribuent le moins au changement climatique et ceux qui se trouvent en être les premières victimes.

jeunes_engag7a37.jpg

Les premiers concernés

Cette expression fait référence au décalage qui existe entre les jeunes les plus exposés au changement climatique et ceux qui composent par exemple la majorité des grévistes pour le climat, le mouvement lancé par Greta Thunberg. En effet, selon une étude du collectif « Quantité critique », en France le portrait robot de la militante écologique est une femme issue d’un milieu social privilégié qui se déclare à gauche. Or les rapports du GIEC sont unanimes : les jeunes issus de milieux populaires sont à la fois ceux qui contribuent le moins au changement climatique et aussi les plus tributaires de celui ci. Celui-ci est en effet synonyme de dégradation de nos conditions de vie et d’aggravation des inégalités. À toute échelle confondue, ce sont bien les populations les plus vulnérables qui se trouvent être les premières victimes du réchauffement climatique. Très concrètement, nous ne sommes pas tous égaux devant les effets du réchauffement climatique. Nous le voyons avec les premières conséquences palpables des bouleversements climatiques : nous n’avons pas tous la capacité financière de faire face à l’augmentation des coûts liés à l’énergie, aux assurances (contre les risques climatiques par exemple) ou encore l’habitat. Fermement convaincus qu’il est impossible de séparer la lutte pour l’environnement de celle qui promeut une société plus juste, la Fondation Terre Solidaire soutien depuis deux ans makesense qui en 2022 a publié en partenariat avec Ghett’up une étude intitulée « Pour une transition juste, par et pour tous·tes les jeunes ». Cette étude vise à comprendre “l’état de l’art” en matière de programmes d’engagement des jeunes pour l’écologie dans les quartiers populaires, approfondir les freins, les besoins et attentes spécifiques des jeunes de quartiers populaires pour s’engager et enfin produire des recommandations. Etude « Pour une transition juste, par et pour tous·tes les jeunes «  Ce cycle de conférence qui s’articule autour de la question de la jeunesse et du climat est l’opportunité de permettre une prise de parole sur le sujet, par des jeunes engagés, afin de partager leur expériences, leurs conclusions mais aussi leurs questions sur ce sujet essentiel.

Conférence du 8 juin 2023

Pour cette conférence, la Fondation Terre Solidaire a réuni Inès Seddiki, Achraf Menar et Sanaa Saitouli.
  • Inès Seddiki a fondé Ghett’up en 2016, une association qui travaille en faveur de la justice sociale pour les habitants des quartiers populaires à travers des programmes éducatifs et de leadership qui touchent près de 1000 jeunes par an et des dizaines de milliers via le pôle média qui a notamment produit la web-série “Nos Daron.ne.s ». Fondé en 2020, le pôle plaidoyer de Ghett’up travaille depuis deux ans à valoriser l’engagement des jeunes de quartiers populaires en commençant par le défi de la justice climatique. En 2022, l’association inaugure le SAS, un hub de 400m2 à Saint-Denis dédié à la justice sociale.
  • Achraf Manar est co-fondateur et Président de Destins Liés, une organisation dont le but est de rassembler et offrir une communauté d’entraide et d’organisation aux premiers concernés par les inégalités pour développer leur participation au débat public sur leurs urgences. L’organisation se mobilise actuellement sur les enjeux de précarité économique, alimentaire, liée aux logements des étudiants notamment. Avant de rejoindre la Fondation Européenne pour le Climat en août 2022 dans le programme France, Achraf était également collaborateur au Sénat français, où il a contribué à la production d’un rapport sur la protection des individus : « Construire la sécurité sociale écologique du 21ème siècle ».
  • Sanaa Saitouli, mère de trois enfants et ayant grandi dans le quartier Croix-Petit à Cergy, est devenue une figure locale de terrain engagée en co-fondant une association pour la réussite éducative de la jeunesse, Agir Pour Réussir, puis le mouvement citoyen « l’Espace de Concertation Citoyen.ne » . Après avoir été adjointe au Maire de Cergy à la Jeunesse et la Petite Enfance puis candidate aux éléctions législatives de 2022, elle co-fonde Banlieues Climat, une organisation qui a pour objectif de former, sensibiliser, et développer le pouvoir d’agir des premiers concernés, les habitants de quartiers populaires sur les enjeux de justice climatique et d’écologie.
La table ronde est animée par Irène Colonna d’Istria, chargée de développement des programmes et partenariats chez makesense et à l’initiative de l’étude « Pour une transition juste par et pour tous-tes les jeunes. »

 

Documents joints

Face à la crise climatique et à ses conséquences sur les populations et les écosystèmes, la Fondation Terre Solidaire soutient des projets concrets et innovants qui contribuent à la construction d’une société plus respectueuse de la planète et de ses habitants.

Elle accompagne et diffuse les travaux de femmes et d’hommes qui expérimentent de nouveaux modes de production, de consommation et de vivre ensemble. Elle soutient financièrement leurs initiatives et favorise le partage de leurs pratiques les plus efficientes.

A lire

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Le gradualisme ou « l’écologie des petits pas » : un obstacle de plus à l’urgence climatique ?

Le chercheur en sciences de la terre Aurélien Boutaud...

Concilier transition agricole et alimentaire, c’est possible !

Soutenir l’agriculture et renforcer la souveraineté alimentaire sont des...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Réussir l’éducation canine de son chien et le promener sans laisse !

Vous avez certainement déjà vu un chien obéir à...

Le plaisir est essentiel pour engager les Français dans la transition alimentaire

Une étude Jacquet Brossard menée avec BVA révèle que...

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Comment adapter nos forêts au changement climatique ?

La forêt, qui couvre près d'un tiers du territoire de la France métropolitaine, souffre : des arbres meurent, victimes du réchauffement climatique ou d’attaques...

Une technologie thermoélectrique recycle la chaleur perdue pour alimenter notre avenir

La thermoélectricité détrônera-t-elle le photovoltaïque ? Présentée comme une percée dans le domaine de l’énergie durable, cette technologie de pointe, qui recycle la chaleur...

Produire de l’hydrogène renouvelable à partir des déchets ménagers pour une mobilité verte

Implantée à côté de l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE) du Syndicat mixte de traitement des déchets urbains du Val-de-Marne (SMITDUVM) à Créteil (94), la...