Dans l'actualité :

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Restauration de la nature : une victoire citoyenne pour la biodiversité !

Le Parlement européen a franchi une étape décisive pour...

Installer des panneaux solaires en 2024

Alors que les coûts de l'énergie explosent, le prix...

Nicolas Hulot nommé Envoyé spécial pour la préservation de la planète par le président de la République

François Hollande a reçu ce matin à l’Elysée, Nicolas HULOT, Président de la Fondation pour la Nature et l’Homme auquel il a décidé de confier, en accord avec le Gouvernement, une mission internationale en faveur de la préservation de l’environnement.

Dans un communiqué de presse, l’Elysée explique ce matin : « Les objectifs de sa mission seront notamment de : – sensibiliser, informer et mobiliser la communauté internationale sur la crise écologique mondiale et les moyens pour y faire face, notamment là où ces enjeux ne sont pas suffisamment pris en compte ; – promouvoir les idées et les valeurs de la France en matière de développement durable et de protection de la planète ; – relayer les propositions de la société civile (entreprises, associations, collectivités locales…) pour mieux préserver notre environnement et favoriser le développement humain ».
Entretien avec M. Nicolas HULOT, Président de la Fondation pour la Nature et pour l'Homme © Présidence de la République - Christelle ALIX
Entretien avec M. Nicolas HULOT, Président de la Fondation pour la Nature et pour l’Homme © Présidence de la République – Christelle ALIX
« Cette mission, en tant qu’envoyé spécial du Président de la République pour la préservation de la planète, est bénévole et bénéficiera de l’appui des ministères compétents », précise la présidence de la République.
Entretien avec M. Nicolas HULOT, Président de la Fondation pour la Nature et pour l’Homme © Présidence de la République - Christelle ALIX
Entretien avec M. Nicolas HULOT, Président de la Fondation pour la Nature et pour l’Homme © Présidence de la République – Christelle ALIX
« La France fait de la transition écologique et énergétique une priorité de son action nationale et diplomatique. Au moment où elle s’implique résolument dans les négociations internationales pour l’environnement et le climat, et qu’elle exprime à Doha sa disponibilité pour accueillir la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique en 2015, elle met en place une diplomatie environnementale renforcée et ouverte à la société civile. Aux côtés des Ambassadeurs pour le climat et pour l’environnement, M. Nicolas Hulot mettra ainsi ses compétences et ses engagements au service de l’ambition de la France pour un développement durable qui concilie dynamisme économique, progrès social, et préservation de la planète. »
Nicolas Hulot ce matin à l'Elysée  © Présidence de la République - Christelle ALIX
Nicolas Hulot ce matin à l’Elysée © Présidence de la République – Christelle ALIX
Dans un courriel adressé ce matin aux adhérents de sa fondation, Nicolas Hulot explique son choix : « Je tiens aujourd’hui à vous informer personnellement que je viens d’être nommé Envoyé spécial pour la préservation de la planète par le président de la République. J’ai accepté cette nomination pour donner une nouvelle ampleur à l’action que je mène, grâce à ma Fondation et à votre soutien, en faveur de la prise en compte des enjeux écologiques et climatiques. A partir du mois de janvier 2013, j’exercerai donc, en complément de ma fonction de président de la Fondation, cette mission d’envoyé spécial ». Nicolas Hulot poursuit : « J’ai accepté cette mission à la condition expresse de l’exercer de manière bénévole, de conserver intact mon rôle de Président de la Fondation, ainsi que ma liberté de parole. Garant de l’interêt du long terme, je serai vigilant à l’actualité et aux décisions trop souvent prises dans l’instant, sans considération de leurs impacts et conséquences. Je m’attacherai à ce que cette mission s’accorde avec la vision de la transition écologique de la Fondation pour lui conférer la plus grande utilité possible ». « Le moment est venu de dépasser le cadre de l’Hexagone et celui du court terme en portant nos convictions auprès des instances et des décideurs internationaux ; cette mission d’envoyé spécial pour la préservation de la planète est une opportunité à saisir pour engager une nouvelle dynamique en faveur d’une cause d’intérêt général » justifie l’ancien animateur. « A travers cette nomination et au-delà de ma personne, c’est la reconnaissance du rôle de la société civile comme partie prenante et contributrice à un avenir qui la concerne au premier chef. Vous le savez, j’ai toujours agi guidé par la recherche de la plus grande efficacité. Quelle que soit la fonction ou son intitulé, ce qui compte pour moi, c’est de mettre toute mon énergie au service de la préservation de la planète. Je mettrai tout en œuvre pour convaincre les décideurs politiques, économiques et de la société civile, que je serai amené à rencontrer, que la crise écologique n’est pas une crise parmi d’autres, mais bien le dénominateur commun à toutes les crises (économique, financière et sociale). J’ai conscience des difficultés qui m’attendent, mais je suis et je resterai optimiste par nécessité » conclut Nicolas Hulot.

 

Documents joints

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures diplômés chaque année. Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, lance une campagne de communication qui...

Restauration de la nature : une victoire citoyenne pour la biodiversité !

Le Parlement européen a franchi une étape décisive pour restaurer et protéger de la biodiversité en Europe en adoptant le règlement sur la restauration...

Installer des panneaux solaires en 2024

Alors que les coûts de l'énergie explosent, le prix de vente du surplus d'électricité généré par des panneaux photovoltaïques est désormais indexé sur l'inflation....

2 Commentaires

  1. Nicolas Hulot nommé Envoyé spécial pour la préservation de la planète par le président de la République
    Bonjour,

    cette définition de la société civile m’interpelle:

    « relayer les propositions de la société civile (entreprises, associations, collectivités locales…) »

    Est-ce que la société civile ce n’est pas seulement les associations et les syndicats ? Les entreprises font parties du secteur marchand et les collectivités locales sont des autorités publiques locales.

    Ne sommes nous pas là entrain de « mal nommer les choses  » ?

    Amicalement

    Roland

    • Nicolas Hulot nommé Envoyé spécial pour la préservation de la planète par le président de la République
      Pour répondre au doute de la société civil(commentaire). Elle comprend bien les entreprises, il n’y a pas que celles du CAC 40, mais des artisans, des petits commerce, des tpe… Elles n’ont souvent pas accès à la RSE (responsabilité sociétal des entreprises) mais sont bien acteur sur leur territoire aussi petit soit-il.