Dans l'actualité :

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
Au Forum des jeunes du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC)

Les « guerriers » du climat demandent aux Nations Unies de joindre le geste à la parole

Si le monde veut vraiment s’écarter du gouffre et avancer vers un avenir plus durable pour tous

Si le monde veut vraiment s’écarter du gouffre, il doit joindre le geste à la parole et avancer vers un avenir plus durable pour tous, ont déclaré mardi de jeunes orateurs à l’ouverture du Forum annuel des jeunes du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) au Siège de l’ONU à New York.

Des élèves de l'école élémentaire de la province de Sulawesi du Sud, en Indonésie, retournent en classe en mars 2022 à la suite de l'apparition de la pandémie de COVID-19.
Des élèves de l’école élémentaire de la province de Sulawesi du Sud, en Indonésie, retournent en classe en mars 2022 à la suite de l’apparition de la pandémie de COVID-19.
Des hauts fonctionnaires de l’ONU ont répondu à leur appel. « Notre monde a plus que jamais besoin de vous », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message vidéo diffusé à l’occasion de l’événement. Organisé par le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DESA), le Forum de trois jours et ses dizaines d’événements parallèles développeront le thème de l’édition 2023 de la rencontre, à savoir l’accélération de la reprise mondiale après la pandémie de COVID-19 et la pleine mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, à tous les niveaux. Les jeunes sont essentiels à la construction d’un avenir meilleur, a déclaré le Secrétaire général. En effet, les quelque 1,8 milliard de jeunes du monde entier, âgés de 10 à 24 ans, constituent la plus grande génération de jeunes dans l’histoire. S’appuyant sur une nouvelle note d’information de l’ONU qui appelle les gouvernements à reconnaître l’importance du point de vue des jeunes et à les inclure dans les consultations, António Guterres a rappelé que les jeunes jouent un rôle essentiel dans la réalisation des objectifs de « Notre programme commun« , ainsi que de sa vision centrée sur l’action pour un avenir meilleur, plus radieux et durable pour tous. M. Guterres a également souligné que les jeunes doivent « apporter leur énergie » à la préparation du Sommet historique sur les objectifs de développement durable (ODD) qui se tiendra en septembre, notamment dans le cadre des efforts déployés pour lutter contre la pauvreté. capture_d_e_cran_2023-04-26_a_18.24_01.png
« Aujourd’hui, je vous exhorte à défendre les ODD », a déclaré le chef de l’ONU, invitant les jeunes à façonner ensemble un avenir meilleur.
Pendant les trois jours du forum, près de 800 participants en personne et des milliers d’autres en ligne venus du monde entier doivent examiner les progrès accomplis dans la réalisation d’une série d’ODD. Ils formuleront ainsi des suggestions sur la meilleure façon de faire progresser les défis urgents, qu’il s’agisse de construire des villes durables ou de cimenter des partenariats productifs pour alimenter les progrès écologiques dans les domaines de l’industrie, de l’innovation et de l’infrastructure.

Répondre aux demandes des jeunes

L’Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, a expliqué qu’elle était revenue plus tôt de son congé parental pour participer à ce rassemblement.
« Le Forum se déroule dans un contexte de problèmes mondiaux complexes, notamment l’escalade des tensions géopolitiques, une crise climatique incessante et une pauvreté persistante », a estimé Mme Wickramanayake.
Elle a réitéré les conseils « entendus à maintes reprises » que pour relever ces défis « le monde a besoin de plus de solidarité, de coopération et d’opportunités d’engagement significatives pour toutes les parties prenantes », soulignant que « c’est particulièrement vrai pour les jeunes, qui sont le plus souvent laissés pour compte, exclus et marginalisés ».
L’Envoyée a exhorté les décideurs à conserver l’esprit des recommandations ambitieuses du Secrétaire général et à s’efforcer de prendre des engagements et des mesures concrètes pour répondre aux demandes des jeunes. Elle a exhorté tous les jeunes à « unir leurs forces, en utilisant leur leadership pour faire entendre et défendre les différentes voix et préoccupations des jeunes dans toute leur diversité », afin d’avoir un impact durable sur les générations à venir.
« Nous avons la responsabilité de créer un monde pacifique, juste, durable et équitable, qui ne laisse personne de côté, comme l’envisage l’Agenda 2030. Dans les sept années qu’il nous reste, nous devons veiller à ce que tous les jeunes aient les moyens de réaliser leur plein potentiel, aient accès aux ressources nécessaires et puissent contribuer à la prise de décision à tous les niveaux ».
Des femmes de Mélanésie forment d'autres femmes au suivi et à l'évaluation des impacts du blanchiment des coraux sur certains des récifs les plus menacés au monde, en utilisant les sciences et technologies marines.
Des femmes de Mélanésie forment d’autres femmes au suivi et à l’évaluation des impacts du blanchiment des coraux sur certains des récifs les plus menacés au monde, en utilisant les sciences et technologies marines.

La démarche à suivre

« Nous avons perdu la dernière décennie à parler de durabilité, mais sans vraiment avancer vers la durabilité », a déclaré à son tour dans un discours liminaire, Jevanic Henry, membre du Groupe consultatif des jeunes sur le changement climatique mis en place par le Secrétaire général.
M. Henry a rappelé que de nombreuses innovations liées à la pandémie ont été générées par des jeunes et souligné que « nous ne pouvons pas permettre la création d’un cimetière d’idées de jeunes post-COVID-19 qui mettrait en péril l’Agenda 2030 ».

L’esprit d’entreprise de cette génération et « notre capacité à faire rapidement passer une idée du papier à la réalité dans un environnement favorable est inégalée » – Jevanic Henry S’interrogeant à voix haute, il a demandé quel soutien existe pour un jeune innovateur africain qui souhaite utiliser l’intelligence artificielle (IA) pour améliorer l’accès à l’eau ou comment les jeunes latino-américains peuvent développer l’utilisation des nouvelles technologies solaires.
« Combien de nos pays disposent d’un service spécialisé dans lequel les jeunes peuvent puiser pour transformer ces idées en moyens de subsistance durables ? », a-t-il demandé, réitérant ses appels en faveur d’un accroissement de l’investissement en faveur des jeunes.

Nous vous entendons

La Présidente de l‘ECOSOC, Lachezara Stoeva, a déclaré que les priorités qu’identifieront les participants au Forum au cours des trois jours aideront à déterminer les actions clés pour la mise en œuvre réussie de l’Agenda 2030 et à renforcer les engagements en faveur d’un engagement significatif des jeunes dans le travail de l’ONU.
Comme l’ECOSOC « sera votre foyer » pendant le Forum, « je peux vous assurer que nous vous entendons, que nous vous apprécions et que nous sommes impatients d’apprendre de vous », a dit la cheffe de l’ECOSOC.
« Vous, chers amis, jouez un rôle clé dans la construction de notre avenir », a-t-elle déclaré. « Ce dont nous avons besoin, c’est d’une action immédiate, audacieuse et transformatrice pour inverser le cours des choses et réorienter notre énergie vers l’accélération de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable pour et avec les jeunes. Ce que l’on attend de nous, c’est que nous fassions entendre la voix des jeunes dans le monde entier et que nous l’amplifiions. Nous avons besoin d’opportunités pour que les jeunes se réunissent et partagent leurs visions du changement et de l’action efficace ». « Façonnons ensemble le monde dans lequel vous souhaitez vivre et l’avenir que vous méritez », a-t-elle lancé.
Des Jeunes leaders pour les ODD, Paul Ndhlovu, Mayada Adil, et Gibson Kawago (de gauche à droite).
Des Jeunes leaders pour les ODD, Paul Ndhlovu, Mayada Adil, et Gibson Kawago (de gauche à droite).

Les « guerriers des ODD »

« Les jeunes d’aujourd’hui sont des guerriers », a déclaré à son tour le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Csaba Kőrösi.
« C’est le propre du guerrier de se battre contre des adversaires de taille. Vous marquez de votre empreinte un monde accablé par des crises complexes et interdépendantes, qui ont été exacerbées par la pandémie de COVID-19, en luttant pour vos vies, vos familles, vos communautés et notre planète », a-t-il dit.
Il a estimé que, malgré tout, « vous êtes en train de gagner » en luttant contre ces obstacles « avec un peu plus que votre voix, vos téléphones, vos comptes et activités sur les médias sociaux et votre enthousiasme ».
Citant en exemple des succès tels que la résolution consensuelle de l’Assemblée générale demandant à la Cour internationale de justice (CIJ) d’émettre un avis consultatif sur les obligations juridiques concernant le changement climatique, M. Kőrösi a affirmé que les idées des jeunes sont « indispensables » pour remettre l’Agenda 2030 sur les rails avec des solutions qui changent la donne. La décision de l’Assemblée générale en septembre 2022 d’appeler à la création d’un Bureau de la jeunesse de l’ONU prend forme, et une fois établi, il « garantira que vos voix sont systématiquement intégrées dans l’ensemble du système de l’ONU », s’est-il félicité.
« Il est temps de partager vos perspectives, car il est temps de transformer nos pratiques, notre mode de vie et notre façon de penser », a-t-il ajouté.
Lancé en 2012 pour sensibiliser aux taux élevés de chômage des jeunes et explorer des solutions, le succès du Forum a conduit à sa transformation en un rassemblement annuel. Jeunesse 2030 : Travailler avec et pour les jeunes

Une place à la table

Le Forum des jeunes 2023 examine de près les progrès accomplis dans la réalisation d’une série d’Objectifs de développement durable, et notamment la manière dont les idées uniques des jeunes en matière d’action pour le climat donnent déjà des résultats. Voici quelques-unes des questions débattues :
  • ODD 6 : Eau propre et assainissement – les jeunes ont fait preuve d’approches innovantes pour faire avancer les efforts qui doivent être renforcés et soutenus par des investissements supplémentaires.
  • ODD 7 : énergie propre et abordable – il est essentiel d’impliquer davantage les jeunes dans les processus axés sur l’énergie aux niveaux national, régional et international.
  • ODD 9 : Industrie, innovation et infrastructure – les jeunes démontrent de plus en plus leur capacité à utiliser les technologies pour le bien public, y compris dans le paysage numérique.
  • ODD 11 : Villes et communautés durables – les jeunes réclament des politiques urbaines inclusives.
  • ODD 17 : partenariats – pour que les jeunes contribuent et participent utilement à la prise de décision, il faudra comprendre les défis spécifiques auxquels ils sont confrontés et les possibilités qu’ils offrent grâce à leur énergie, leur créativité et leur sens de l’innovation.

 

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication CDURABLE.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire : le changement climatique, la perte de biodiversité, la pollution et les déchets. L'économie mondiale...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse les inégalités, consume la bio-régénérescence de la planète et accélère le dérèglement climatique. Il y...

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...