Dans l'actualité :

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...
Baromètre EY - Septembre 2023

Biodiversité : les publications des grandes entreprises françaises sont-elles alignées avec les meilleures pratiques ?

Revue de l’alignement des URD 2022 du SBF120 avec les recommandations de la TNFD

Plus que jamais, les entreprises et institutions financières doivent faire du vivant une priorité : en évaluant l’impact de leurs investissements et opérations sur la biodiversité, ainsi que leurs dépendances aux services écosystémiques, de manière à mieux qualifier les risques qui en découlent et les intégrer dans leurs décisions d’investissement et dans leurs opérations. « Biodiversité : les publications des grandes entreprises françaises sont-elles alignées avec les meilleures pratiques ? », c’est la question à laquelle répond l’étude EY de Septembre 2023 – 2ème édition de ce Baromètre Biodiversité, véritable Panorama de l’alignement des grandes entreprises françaises avec les recommandations de la TNFD.

Panorama de l’alignement des grandes entreprises françaises avec les recommandations de la TNFD
Panorama de l’alignement des grandes entreprises françaises avec les recommandations de la TNFD

En résumé

  • La majorité des entreprises publient des informations relatives à la biodiversité et cette tendance s’accentue
  • La qualité de l’information publiée est en progression par rapport à l’année dernière, même si des efforts substantiels sont encore nécessaires pour un parfait alignement
  • L’étude fait ressortir d’importantes disparités, notamment en termes de secteurs

TNFD ?

Le Groupe de travail sur les informations financières liées à la nature (TNFD pour Taskforce on Nature-related Financial Disclosure en anglais) a élaboré un ensemble de recommandations et d’orientations permettant aux organisations de signaler et d’agir sur l’évolution des dépendances, des impacts, des risques et des opportunités liés à la nature. Les recommandations et les orientations de ce groupe de travail permettent aux entreprises et à la finance d’intégrer la nature dans la prise de décision et, à terme, de soutenir une évolution des flux financiers mondiaux, ayant des résultats négatifs pour la nature, vers des investissements aux résultats positifs pour la nature.
  • https://tnfd.global/
En 2021, EY a intégré, aux côtés de 40 autres organisations, la Taskforce on Nature-related Financial Disclosure (TNFD). A l’image de la dynamique sur le climat enclenchée par la Taskforce on Climate-Related Financial Disclosures (TCFD), l’objectif était de bâtir un référentiel international d’analyse et de reporting pour les entreprises et les institutions financières, concernant leurs impacts sur la perte de la biodiversité et les risques afférents, afin de les intégrer à leurs prises de décisions. Ce 18 septembre 2023 s’achève un cycle de 18 mois de consultations et de développements, et marque la sortie de la version finale du cadre. Ce deuxième Panorama de l’alignement des grandes entreprises françaises avec les recommandations du cadre de la TNFD arrive au cœur d’une actualité biodiversité riche : la COP15 (Conference of the parties) de la Convention sur la Diversité Biologique a donné naissance au Global Biodiversity Framework (GBF) qui fournit un cap et des objectifs à l’action mondiale et le standard « ESRS E4 » de la Corporate Sustainability Reporting Directive (CSRD) est dédié à la biodiversité. Dans ce contexte, ce nouveau Panorama EY propose :
  • de mesurer l’alignement des entreprises du SBF120 avec les recommandations du cadre de référence de la TNFD (version v0.4 de mars 2023),
  • d’identifier les bonnes pratiques,
  • et axes de progrès à partir de leurs documents d’enregistrement (URD) 2022.
Cette analyse s’appuie sur la méthodologie définie dans le cadre du Baromètre mondial EY sur la publication des risques climatiques. Pour chacun des 4 piliers – gouvernance, stratégie, gestion des impacts et des risques, indicateurs et objectifs – et des 14 recommandations de la TNFD, une note a été attribuée à chaque entreprise sur deux critères : la couverture de l’information, et la qualité de l’information publiée.

L’alignement avec les recommandations de la TNFD varie selon les secteurs

Dans leur rapport 2022, la majorité des entreprises publient des informations relatives à la biodiversité, et de plus en plus d’entreprises s’alignent partiellement avec les recommandations de la TNFD : 37% de couverture moyenne et 12% de qualité moyenne des publications (contre 29% de couverture moyenne et 11% de qualité moyenne des publications dans le Panorama de l’année dernière). Dans leur rapport 2021, 40 entreprises ne couvraient aucune des recommandations de la TNFD : elles ne sont plus que 18 dans les URD 2022.
  • La gouvernance RSE est généralement décrite, mais très peu d‘entreprises mentionnent ou détaillent la supervision ou le pilotage des risques et opportunités relatifs à la biodiversité.
  • La majorité des entreprises font référence à un ou plusieurs enjeux liés à la biodiversité. Cependant peu d’entreprises analysent les impacts de ces risques sur leur modèle d’affaires ou leurs dépendances aux écosystèmes, et ne le font que de manière qualitative.
  • Les processus d’identification et de gestion des risques relatifs à la nature sont peu mis en place et/ou détaillés dans les publications, et ne sont pas intégrés aux processus de gestion des risques globaux pour la majorité des entreprises.
  • Les indicateurs et les objectifs portent en général sur les réalisations de l’entreprise, ainsi que sur les différentes pressions résultant de leurs activités (pollutions, consommations, etc.). Une mesure intégrée des impacts et des dépendances de l’entreprise est rarement proposée.
Des disparités sont observées entre les secteurs : les secteurs de l’agroalimentaire, de la construction et des infrastructures qui suivent le mieux les recommandations de la TNFD, à l’inverse du secteur des services, de la santé et des technologies & communications. L’année dernière, le secteur des biens de consommation était à la première place de ce classement. ey-barometre-de-la-biodiversite-vscoree-20230911.pdf

 

Documents joints

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients.

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication CDURABLE.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en place des systèmes capables de stocker de la chaleur en été pour une utilisation en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures diplômés chaque année. Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, lance une campagne de communication qui...