Dans l'actualité :

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Le réchauffement climatique modifie les cartes de l’atlas du Times 2007

Les effets du réchauffement climatique sur les paysages de la Terre, notamment sur les régions côtières, sont déjà visibles et impliquent une modification des cartes. A l’occasion de la publication lundi de « l’Atlas complet du monde du Times » 2007, ses auteurs ont indiqué avoir du redessiner des rivages et changer de classification certaines régions par rapport à la dernière édition de 2003.

Mick Ashworth, rédacteur en chef de l’atlas affirme : « Nous pouvons littéralement voir les désastres environnementaux se développer sous nos yeux. Nous craignons vraiment que dans un futur proche des paysages célèbres vont disparaître pour toujours ». Mick Ashworth poursuit : « Le contour de certaines régions change, comme au Bangladesh. Le niveau de la mer monte de 3 mm par an ce qui a des effets curieux sur la côte. Autre modification notable, le fleuve Huang He (fleuve Jaune): deuxième plus long de Chine, n’arrive parfois pas à rejoindre la mer, ce qui entraîne des changements de la côte ».

Les auteurs s’inquiètent également que de grands fleuves comme le Rio Grande et le Colorado aux Etats-Unis ou le Tigre en Irak soient asséchés sur certains tronçons en été.
En revanche, le Bangladesh et des îles du Pacifique sont gagnés par les eaux et à Shishmaref en Alaska, la mer grignote la côte de 3 mètres chaque année. 40% des récifs de corail connus ont été détruits et 1% de la forêt tropicale disparaît chaque année, soulignent-ils.
Mais des changements importants sont également le fait de l’Homme, souvent pour l’irrigation, comme la disparition des trois-quarts de la mer d’Aral en 40 ans, de 95% du lac Tchad depuis 1963 ou la baisse de 25 mètres de la Mer Morte en 50 ans.

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les arguments régulièrement invoqués par les opposants aux projets d'énergies renouvelables tels que les éoliennes ou...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place d'une taxe européenne sur les transactions financières dont les recettes serviraient la transformation écologique de...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des émissions de gaz à effet de serre. L’agriculture régénératrice permet de séquestrer du carbone dans...