Dans l'actualité :

Altitude Agriculture, le 1er outil quantifiant l’impact du changement climatique sur les productions agricoles

En s’appuyant sur les données issues du dernier rapport...

Que répondre aux arguments anti-écolo ?

Le "Manuel de risposte écologique" de Jérémy Bismuth aborde...

Commerce équitable : gadget ou voie d’avenir pour l’agriculture française ?

Alors que les agriculteur·rices réclament des mesures pour faire...
Comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement

Le livre noir de l’agriculture d’Isabelle Saporta disponible en format poche

Ecoutez notre entretien avec l'auteur

Vous souvenez-vous des Shadoks, ces étranges oiseaux qui passaient leur vie à pomper, pomper, pomper et à inventer des machines toujours plus absurdes ? Les Shadoks, aujourd’hui, c’est nous, ou plutôt notre agriculture. Malgré son coût prohibitif, celle-ci ne respecte ni le pacte social qui la lie aux paysans, ni le pacte environnemental qui la lie aux générations futures, ni même le pacte de santé publique qui la lie à chacun de nous. Les ressources d’eau sont gaspillées, polluées. Nous recevons chaque jour dans nos assiettes notre dose de pesticides et autres résidus médicamenteux. L’agriculteur ne s’en sort plus, et il est injustement voué aux gémonies, lui qui n’est que le bouc émissaire d’un système qu’il subit. La confiance est rompue.

Pendant deux ans, Isabelle Saporta (auteur du documentaire Manger peut-il nuire à notre santé ?) a parcouru les campagnes françaises. Dans cette enquête, elle met au jour l’absurdité du système, en le remontant de la fourche à la fourchette, du cours d’eau pollué aux cancers environnementaux provoqués par les pesticides, des animaux trop traités à l’antibiorésistance. La conclusion semble s’imposer : puisque notre agriculture pose plus de problèmes qu’elle n’en résout, il est urgent de changer de cap et de revenir à davantage de raison. Mais si tout le monde s’accorde sur le constat d’échec, aucun responsable politique ne veut prendre le risque de s’attaquer aux fondements de l’agriculture intensive. Loin de se contenter de brosser un tableau alarmiste, Isabelle Saporta avance des solutions simples. Pour les trouver, il suffit de savoir écouter ceux qui connaissaient le monde avant son délire productiviste. Ceux qui, aujourd’hui, travaillent d’arrache-pied à remettre les champs dans les sillons du bon sens paysan. Fayard vient d’éditer (janvier 2012) en format poche (dans sa collection Pluriel) le livre d’Isabelle Saporta au prix public de 9 €. Vous trouverez également ci-dessous le lien vers la première édition (février 2011).

Ecoutez notre entretien avec Isabelle Saporta

CDURABLE.info et Fréquence Terre ont accueilli Isabelle Saporta pour une heure d’entretien dimanche 3 avril 2011 en direct du salon Planète durable :
Accéder au site de Fréquence Terre Ecoutez la chronique
« Isabelle Saporta, invitée de CDURABLE.info et de Fréquence Terre »
de FREQUENCE TERRE

 

A lire

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Altitude Agriculture, le 1er outil quantifiant l’impact du changement climatique sur les productions agricoles

En s’appuyant sur les données issues du dernier rapport du GIEC, Altitude Agriculture d'AXA Climate permet de quantifier le risque climatique pesant sur les...

Que répondre aux arguments anti-écolo ?

Le "Manuel de risposte écologique" de Jérémy Bismuth aborde 30 arguments anti-écolo passés au crible, déconstruits avec méthode et humour. Tous les principaux thèmes...

Commerce équitable : gadget ou voie d’avenir pour l’agriculture française ?

Alors que les agriculteur·rices réclament des mesures pour faire face aux difficultés qui touchent l’ensemble de leur profession, les acteur·rices du Commerce Équitable Origine...

4 Commentaires

  1. Le livre noir de l’agriculture : comment on assassine nos paysans, notre santé et l’environnement
    Génial biensur que les bons paysans crèvent du système productivisme dans le quel le syndicat FNSEA les a conduits depuis 60 ans puisqu’il se targue de représenter les agriculteur.La finalitée a été d’engraisser des industriels et de favoriser une partis seulement des seule adhérants qui souvent représentant au chambres d’agriculture et autre orgamisne agricole qu’il maintiennent sans partage depuis 50 ans

    • Le livre noir de l’agriculture : comment on assassine nos paysans, notre santé et l’environnement
      La santé en question et la manipulation des grands groupes agroalimentaires et financier envers le monde agricole.
      Merci à La FNSEA et ceux qui ont favorisé 50 ans d’épandage de poisons sur la terre de nos ancètres.
      Le livre noir de l’agriculture : un moyen de comprendre pourquoi les paysans sont les boucs émissaires de la politique-agro-financière des responsables politiques mais surtout des manitous de l’ agro alimentaires.
      Combien de cancer ???

    • Le livre noir de l’agriculture : comment on assassine nos paysans, notre santé et l’environnement
      PROPOS TRES STERILE, les elections chambre d agriculture sont democratique, dans mon departement ce n est pas la fnsea au pouvoir et le resultat est pire que dans les departements voisins. ceux qui ne sont pas contents n on qu’a s’engager!!!!!!