Dans l'actualité :

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski,...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

La lente progression de l’agriculture biologique

Entre 2001 et 2006, le nombre d’exploitations agricoles biologiques a progressé de 2,5% par an indique l’Observatoire National de l’Agriculture Biologique de 2006, publié par l’Agence Bio.

A la fin 2006, ce ne sont pas moins de 11.640 exploitations agricoles qui s’étaient engagées dans ce mode de production respectueux de l’environnement. Au total ce sont 552.824 hectares qui sont concernés, soit 2% de la Surface Agricole Utile.

En 2006, près de 2/3 des exploitations certifiées se situaient dans 7 régions : Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Pays de la Loire, Languedoc-Roussillon, Aquitaine, Bretagne et Provence-Alpes-Côte d’Azur.
La densité la plus importante d’exploitations bio se trouve dans la Drôme (532), le Maine-et-Loire (326), la Loire-Atlantique (315) et le Lot-et-Garonne (292).

En cinq ans, les taux d’augmentation les plus forts ont été enregistrés en Alsace, suivi par Provence-Alpes-Côte d’Azur. En revanche, en valeur absolue, les évolutions les plus fortes ont été notées en Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées.

Près d’1/4 des surfaces certifiées sont localisées dans deux régions : Midi-Pyrénées et Pays de la Loire. Rhône-Alpes est en 3e position avec près de 49 000 hectares.

En terme de surface, la Drôme est le premier département français depuis 2006, devant la Loire-Atlantique et l’Aveyron.
La part des surfaces certifiées bio dans l’ensemble des territoires agricoles régionaux est la plus élevée en PACA (6,3%), devant Languedoc-Roussillon (4,3%), Franche-Comté (3,5%), Rhône-Alpes et Alsace (3,3%).

Dans le département de la Drôme, le taux de pénétration atteint 10%, devant les Alpes-de-Haute-Provence (8,2%) et les Hautes-Alpes (7%).
Au cours des cinq dernières années, en valeur absolue, les augmentations les plus fortes ont été observées en Midi-Pyrénées (+56%), en PACA (+64%), Pays de la Loire (+35%) et Rhône-Alpes (+43%).

Transformation bio : près de 5 000 entreprises concernées

4883 entreprises de transformation étaient certifiées en 2006, dont 4198 dans le domaine des productions végétales, 616 en productions animales. En 10 ans, le nombre d’entreprises certifiées a été multiplié par 8.

A lire

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski,...

Un monde sans argent inspire partage et rencontres …

Un monde sans argent, une idée du Grand Projet...

Quels sont les enjeux écologiques des élections européennes ?

Les prochaines élections européennes seront cruciales pour l’avenir de...

Accélérer le passage à l’action pour la résilience des stations de montagne

Un séminaire de travail Green Cross a eu lieu...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La méthanisation est-elle vraiment un levier pour l’agroécologie ? Aude Dziebowski, Université de Strasbourg; Emmanuel Guillon, Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA); Romain Debref, Université de Reims...

Pourquoi créer une taxe sur la spéculation financière ?

Agir pour le climat soutient la mise en place d'une taxe européenne sur les transactions financières dont les recettes serviraient la transformation écologique de...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des émissions de gaz à effet de serre. L’agriculture régénératrice permet de séquestrer du carbone dans...