Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...
Mardi 14 octobre 2014 à partir de 22h40 sur Arte

La fièvre du partage : vers une nouvelle culture de consommation ?

Troquer plutôt qu’acheter ? Dans le sillage de la révolution numérique, de nouvelles formes d’économie et de consommation se développent. Cette fièvre du partage durera-t-elle ? Cette Thema présentée par Émilie Aubry débutera par un entretien avec l’essayiste américain Jeremy Rifkin, auteur d’une vingtaine de best-sellers, dont Une nouvelle conscience pour un monde en crise, Le rêve européen, La fin du travail, ou La troisième révolution industrielle. Dans son dernier ouvrage La nouvelle société du coût marginal zéro, paru le 24 septembre aux éditions Les Liens qui Libèrent, il livre sa vision de ce que sera le monde après la fin annoncée du capitalisme : une société fondée sur une économie du partage et de la collaboration, qui s’appuiera sur les opportunités offertes par les nouvelles technologies numériques.

Après l’entretien, Arte diffusera « Échange, troc et partage ». Ce documentaire en deux parties revient sur le succès fulgurant de la sharing economy, l’économie collaborative.
Mardi 14 octobre 2014 à partir de 22h40 sur Arte
Mardi 14 octobre 2014 à partir de 22h40 sur Arte
PARTIE 1 à 22h50 : Bien plus qu’une mode ? Utiliser à plusieurs au lieu de posséder seul : cette pratique vieille comme le monde, tombée en désuétude avec l’individualisme moderne, prend une autre dimension grâce aux nouvelles technologies. Sur le long terme, ce concept pourrait forger un nouveau modèle social et représenter un mode de consommation alternatif. La sharing economy met ainsi à profit les nouvelles possibilités qu’offrent les réseaux sociaux pour répondre à l’impératif d’une consommation plus durable et moins nocive pour l’environnement. Le réalisateur Jörg Daniel Hissen sillonne la France et l’Allemagne à la rencontre de ceux qui parti- cipent à l’essor de cette pratique. Comment fonctionnent leurs projets ? Quels sont leurs enjeux et leurs conséquences ?
Mardi 14 octobre 2014 à partir de 22h40 sur Arte
Mardi 14 octobre 2014 à partir de 22h40 sur Arte
PARTIE 2 à 23h45 : Un business comme les autres ? Berceau de l’économie du partage, San Francisco a vu naître et se développer les premiers modèles d’entreprise inspirés des technologies numériques. Depuis le début de la décennie, les start-up de consommation collaborative y voient le jour à un rythme effréné. À Séoul, la municipalité, confrontée à de nombreux problèmes sociaux, soutient activement la sharing economy afin de rendre la capitale sud-coréenne plus humaine et durable. Toutefois, certains acteurs de l’économie traditionnelle voient ce boom d’un mauvais œil. En Europe, de nombreuses voix appellent désormais à une réglementation intelligente de l’économie collaborative. En fait, les autorités et les législateurs cherchent avant tout à comprendre ce nouveau secteur. Seule certitude : ce concept né de la révolution numérique est en passe de changer durablement nos façons de vivre et de consommer.

 

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...

1 COMMENTAIRE

  1. La fièvre du partage : vers une nouvelle culture de consommation ?
    Cette mutation des modes de consommation s’inscrit dans le développement d’une économie de fonctionnalité et plus largement d’une économie circulaire.
    Privilégier l’usage d’un bien sur la propriété est le maître mot d’une tendance qui ne va sans doute ni s’inverser ni ralentir.
    Si la motivation première est d’ordre économique, la consommation collaborative représente une évolution des modes de consommation particulièrement auprès de la génération Y.
    ShareAnnuaire, liste et classifie toutes les plateformes de l’économie collaborative et du partage, en apportant les informations essentielles de leurs fonctionnement, tarifs, services et garanties.
    Les visiteurs sont invités à commenter et noter les plateformes qu’ils ont utilisé.