Dans l'actualité :

Ensauvager les villes pour réconcilier nature et société

56 % de la population mondiale habite en ville, une...

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par...

La conférence sur le climat donne un avenir au protocole de Kyoto

La 12e conférence des Nations Unies sur le changement climatique , qui s’est achevée vendredi 17 Novembre à Nairobi, a permis de dégager un consensus international sur deux points : la division par deux des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 et la prorogation du protocole de Kyoto après 2012, date de son échéance.

Annoncée comme une étape de transition dans la politique internationale sur le climat, la conférence de Nairobi n’avait pas pour objectif d’aboutir à de nouvelles négociations mais plutôt de consolider les mécanismes existants. Les avancées permises en deux semaines peuvent donc paraître dérisoires, compte-tenu de l’ampleur et de l’urgence de ces questions, mais les négociations ont toutefois permis d’obtenir quelques résultats. Tout d’abord, la communauté internationale reconnaît unanimement la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre et se fixe l’objectif de les diviser par deux à l’horizon 2050. Par ailleurs, l’avenir du Protocole de Kyoto a été largement débattu pour admettre, in fine, que son processus doit être poursuivi au-delà de 2012, date qui marque la fin des premiers engagements. Pour Greenpeace, « les progrès réalisés ici à Nairobi sont importants. La décision de réviser le Protocole de Kyoto d’ici 2008 devrait nous permettre d’éviter toute discontinuité entre la période d’engagement de 2008 à 2012, et la seconde période démarrant en 2012 » explique Laetitia De Marez , chargée des questions climatiques au sein de l’ONG. Pragmatique, Friends of the Earth International a estimé que « de toutes façons, nous n’avons ni le temps ni le choix de négocier autre chose. Le cadre existant peut fonctionner et nous ne pouvons pas nous permettre d’en négocier un autre », a ajouté FOEI

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...

Ensauvager les villes pour réconcilier nature et société

56 % de la population mondiale habite en ville, une proportion qui atteint 80 % en France. Ce contexte d’urbanisation modifie en profondeur les relations entre...

Les Solutions fondées sur la Nature (SfN) offrent la possibilité de recréer un littoral désirable demain et pour tous 

Réputées peu coûteuses et faciles à mettre en œuvre, les solutions fondées sur la nature (SfN)1 sont mises en avant pour lutter contre les...

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par l’Office français de la biodiversité avec l’appui des services de l’État, vient de publier son...