Dans l'actualité :

Ensauvager les villes pour réconcilier nature et société

56 % de la population mondiale habite en ville, une...

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par...

L’épargne citoyenne pour financer la reprise de fermes en vie !

Alors qu’en France, 220 000 fermes sont menacées de disparaître si elles ne sont pas reprises dans les 10 ans à venir, les envies d’installation agricole de la relève sont là, mais l’accès aux terres agricoles est très difficile pour ceux qui n’ont pas les moyens de se financer. C’est sur ce point, FEVE (Fermes En ViE) s’est engagé avec la création de sa foncière. Grâce à l’épargne citoyenne, l’entreprise rachète des fermes aux agriculteurs en fin de carrière pour les louer (avec option d’achat) à des repreneurs souhaitant développer une exploitation en agroécologie.
C'est le cas de Vivian et Julie qui reprennent la ferme du Trey, basée à Parleboscq.
C’est le cas de Vivian et Julie qui reprennent la ferme du Trey, basée à Parleboscq.

Retrouver le milieu agricole et lancer son exploitation : un parcours du combattant

Après avoir réalisé un cursus scolaire agricole, Vivian a toujours voulu s’installer, mais voulait acquérir un peu d’expérience avant de s’installer. Ayant obtenu un BTS, il a débuté sa carrière dans le secteur agricole en tant que technicien semencier pendant 4 ans. Il devient ensuite technico-commercial dans la vente de machines agricoles puis assureur banquier chez Groupama avant de tenter de s’installer sur sa propre exploitation. L’objectif depuis le début était de s’installer avec sa femme Julie qui amène plutôt l’expertise comptable et administrative. Vivian et Julie ont entamé plusieurs tentatives d’installation qui se sont soldées par des échecs : des cédants pas prêts à laisser leur exploitation à une personne hors famille, des exploitations trop onéreuses pour être reprises et financées… Ils commençaient à perdre espoir quand ils ont repéré La Ferme du Trey avec l’aide de FEVE.

Reprendre la ferme du Trey pour en faire son propre projet

La ferme du Trey est une exploitation de 190ha de grandes cultures de maïs située à Parleboscq dans les Landes, à la limite du Gers. Cette exploitation possède des terres irriguées et mécanisables avec une retenue collinaire permettant l’irrigation.
Vivian, Julie, Milan et Louane
Vivian, Julie, Milan et Louane
Le projet de Julie et Vivian est avant tout de diversifier les productions (maïs, tournesol, orge, colza, haricots verts, pommes de terre…) et d’arrêter le labour tout en implantant en inter-cultures des couverts végétaux (agriculture de conservation des sols) de façon à améliorer la fertilité naturelle du sol et de mieux stocker carbone et eau dans les sols. Ils ont d’ailleurs déjà investi dans les machines (strip till) permettant ces pratiques. Ce changement d’itinéraire technique va permettre de diminuer les besoins en irrigation et de diminuer les besoins en intrants extérieurs. Il est également prévu dans un second temps que l’exploitation soit convertie en agriculture biologique. Ces changements prendront du temps et nécessitent un accompagnement fort apporté par Feve et des partenaires techniques qui accompagnent Julie et Vivian dans ce projet ambitieux.
La Charte agro-écologique des Fermes en Vie
La Charte agro-écologique des Fermes en Vie

A propos de FEVE

capture_d_e_cran_2023-03-23_a_15.58_58.png Fermes En ViE est une entreprise à mission qui facilite l’installation de la nouvelle génération d’agriculteurs et agricultrices grâce sa foncière solidaire et à sa plateforme La Grange.
  • Mission : Aider les agriculteurs à s’installer en créant des fermes agroécologiques sur le territoire, bénéfiques pour notre souveraineté alimentaire, et respectueuses de la nature et de la biodiversité ; et ainsi contribuer à changer le modèle agricole français, ferme après ferme.
63cf8b7fb09c323b4fde546e_feve-NL.jpg

Fermes En ViE, ou FEVE, est née de l’envie de faire prospérer une agriculture plus respectueuse du vivant.

Comme un symbole, la FEVE est une plante de la famille des légumineuses, d’origine très ancienne, et dont la propriété est de fixer l’azote atmosphérique grâce à des petites nodosités sur ses racines, lieux d’intenses symbioses avec les micro-organismes du sol. Grâce à ce rôle fondamental dans le grand cycle de l’azote, les fèves, ainsi que les autres membres de la famille des légumineuses, jouent le rôle d’engrais vert, participant à une diminution des intrants nécessaires aux cultures. Les synergies développées avec les champignons et bactéries du sol participent activement à la vie du sol, qui nourrit et protège les fèves ainsi que les autres cultures. Les fermes que nous déployons répondent à une même logique : s’inscrire dans leur écosystème, fonctionner avec les autres, privilégier les synergies afin de fonctionner de manière plus collaborative, plus saine, et plus juste pour les hommes et l’environnement. S’installer avec FEVE – Reportage à Magnantru !

 

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...

Ensauvager les villes pour réconcilier nature et société

56 % de la population mondiale habite en ville, une proportion qui atteint 80 % en France. Ce contexte d’urbanisation modifie en profondeur les relations entre...

Les Solutions fondées sur la Nature (SfN) offrent la possibilité de recréer un littoral désirable demain et pour tous 

Réputées peu coûteuses et faciles à mettre en œuvre, les solutions fondées sur la nature (SfN)1 sont mises en avant pour lutter contre les...

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par l’Office français de la biodiversité avec l’appui des services de l’État, vient de publier son...