Dans l'actualité :

Ensauvager les villes pour réconcilier nature et société

56 % de la population mondiale habite en ville, une...

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par...
Empreinte écologique

Cinq conseils pour vivre de manière plus durable

Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE)

Les modes de consommation et de production non durables de l’humanité exercent une pression sans précédent sur notre planète. Découvrez 5 façons de réduire votre empreinte écologique pour vivre de manière plus durable selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

banner202812ec20.jpg Les modes de consommation et de production non durables de l’humanité exercent une pression sans précédent sur la planète. De l’omniprésence des produits en plastique à usage unique et de la fast fashion aux choix alimentaires et de transport, les choix de mode de vie ont un impact sur le bien-être humain, la santé de l’environnement et l’économie. Les pertes et les déchets alimentaires représentent jusqu’à 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Parallèlement, l’humanité produit environ 430 millions de tonnes de plastique par an, dont les deux tiers sont des produits à courte durée de vie qui se transforment rapidement en déchets, selon le rapport Tarir le flot du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). D’ici 2040, la production de plastique pourrait être responsable de 19 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre.
fwlqb20x0ae0q7f-1a13b.png?1684315636
Selon les experts, pour s’attaquer à ces problèmes, les individus doivent modifier durablement leur mode de vie au quotidien. Une action ciblée et urgente à tous les niveaux est également nécessaire pour guider ce changement. « En tant qu’individus, nous avons le pouvoir d’inciter toutes les parties prenantes, gouvernements, entreprises et autres, à faire du mode de vie durable l’option par défaut et à faire des choix plus éclairés« , déclare Jorge Laguna-Celis, directeur du réseau One Planet Network du PNUE. Ce réseau rassemble des entreprises, des gouvernements et d’autres parties prenantes afin d’accélérer le changement nécessaire pour faire face à la triple crise planétaire du changement climatique, de la perte de la nature et de la biodiversité, ainsi que de la pollution et des déchets. capture_d_e_cran_2023-07-05_a_12.01_51.png Le module d’apprentissage sur les modes de vie durables (en anglais) peut aider les individus à comprendre comment leurs actions peuvent jouer un rôle clé dans la protection de la planète. Ce cours en ligne, qui se déroule à son propre rythme, explore ce que sont les modes de vie durables, les valeurs et les croyances qui influencent les choix des consommateurs, et la manière de traduire la science qui sous-tend les modes de vie en actions efficaces. Les opportunités mondiales pour les objectifs de développement durable, l’équipe du PNUE chargée des modes de vie durables et l’École des cadres du système des Nations unies ont collaboré avec des partenaires pour mettre au point ce module. Il s’agit de l’un des nombreux produits du programme d’éducation et de modes de vie durables du réseau One Planet.
Programme de modes de vie durables et d'éducation
Programme de modes de vie durables et d’éducation

Voici cinq façons pour le citoyen moyen de réduire son empreinte carbone et de vivre de manière plus durable.

1 – Alimentation : choisir des aliments locaux et d’origine végétale

Two adults and a young child preparing vegetables.
Two adults and a young child preparing vegetables.
Opter pour des régimes à base de plantes, lorsque c’est possible, est le moyen le plus efficace de réduire les impacts à grande échelle de la consommation alimentaire. L’expansion de l’agriculture est à l’origine de près de 90 % de la déforestation mondiale, tandis qu’environ 25 % de la surface terrestre est utilisée pour faire paître le bétail. Cette situation menace la biodiversité et les services écosystémiques, qui fournissent un abri aux communautés locales, des médicaments, des avantages récréatifs et spirituels, ainsi que des opportunités économiques. L’adoption d’un régime alimentaire plus végétal peut améliorer la santé, réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter la perte de biodiversité.

2 – Déplacements : éviter les courts trajets en voiture

Bicycles and pedestrians crossing the road with a bus in the background.
Bicycles and pedestrians crossing the road with a bus in the background.
Environ 95 % des transports dans le monde sont encore alimentés par des combustibles fossiles et le secteur des transports est directement responsable de 23 % des émissions mondiales de dioxyde de carbone liées à l’énergie. L’utilisation des transports publics ou partagés, ou mieux encore, la marche et le vélo, peuvent contribuer à réduire les émissions et la pollution de l’air. Cela peut également encourager les urbanistes à modifier la façon dont ils conçoivent les villes.

3 – Logement : apporter des changements simples à la maison et au travail

A woman opening a white curtain.
A woman opening a white curtain.
Les bâtiments représentent 21 % des émissions totales de gaz à effet de serre, principalement en raison de l’électricité, du chauffage et de la climatisation. Des gestes simples dans les ménages et les bureaux peuvent réduire les besoins en énergie. Il s’agit notamment d’utiliser la lumière naturelle, de changer de vêtements au lieu de recourir au chauffage ou à la climatisation, et d’opter pour des meubles plus durables et des appareils électroménagers à haut rendement énergétique.

4 – Shopping : réfléchir à deux fois avant d’acheter

Squeezing a lemon over a reusable steel water bottle.
Squeezing a lemon over a reusable steel water bottle.
L’humanité produit 2,24 milliards de tonnes de déchets solides municipaux par an, dont seulement 55 % sont gérés dans des installations contrôlées, selon la Banque mondiale. À l’ère de la surconsommation, les experts affirment que les consommateurs doivent modifier leurs habitudes d’achat pour réfléchir à ce dont ils ont besoin, donner la priorité aux produits qui durent plus longtemps et opter pour le partage et la réparation des biens, tout en veillant à ce que les gens puissent subvenir à leurs besoins de base. Ces pratiques peuvent réduire l’utilisation de matériaux à forte empreinte tels que le plastique, le papier et les textiles, réduisant ainsi les déchets et les émissions associées.

5 – Loisirs : redécouvrir les points d’intérêt locaux

A group of hikers on a trail.
A group of hikers on a trail.
La façon dont les gens passent leur temps libre, y compris les activités touristiques et récréatives a des répercussions significatives sur l’environnement. Les individus peuvent prendre des mesures efficaces pour adopter des activités de loisirs plus durables en se déplaçant sur de courtes distances et en soutenant les entreprises locales. Le secteur du tourisme représente environ 8 % de l’ensemble des émissions. Lorsque l’on voyage sur une longue distance, les experts suggèrent de prolonger les séjours, de manger local et d’éviter les produits jetables au profit de produits réutilisables, y compris les ustensiles.

 

A lire

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Conseils pour préserver la biodiversité pendant vos aventures de plein air

Ça y est, c'est l'été ! Fini le "métro...

Éducation canine : dresser et punir ou récompenser et respecter ?

Adopter un chiot est un engagement à long terme...

Un contrat de la filière pour faire plus de vélo(s) en France

Comme prévu dans le plan vélo et marche 2023-2027...

Lidl travaille avec le WWF pour offrir des choix de produits plus durables

Lidl, un distributeur majeur en Europe, et le WWF,...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

Ensauvager les villes pour réconcilier nature et société

56 % de la population mondiale habite en ville, une proportion qui atteint 80 % en France. Ce contexte d’urbanisation modifie en profondeur les relations entre...

Les Solutions fondées sur la Nature (SfN) offrent la possibilité de recréer un littoral désirable demain et pour tous 

Réputées peu coûteuses et faciles à mettre en œuvre, les solutions fondées sur la nature (SfN)1 sont mises en avant pour lutter contre les...

Panorama de l’organisation et la performance des services publics de l’eau et d’assainissement

L’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, piloté par l’Office français de la biodiversité avec l’appui des services de l’État, vient de publier son...