Dans l'actualité :

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Restauration de la nature : une victoire citoyenne pour la biodiversité !

Le Parlement européen a franchi une étape décisive pour...

Installer des panneaux solaires en 2024

Alors que les coûts de l'énergie explosent, le prix...
Mardi 29 juin à partir de 20h35 sur Arte

Je consomme, donc je suis

Notre besoin de consommer toujours plus a des conséquences dramatiques : épuisement des matières premières, accumulation des déchets… Il est urgent de changer nos comportements ! Arte propose une soirée thématique articulée autour des conséquences des irrépressibles besoins de consommer, avec deux documentaires. Le premier, Vivez, prospérez, consommez de Gene Brockhoff, propose une analyse grinçante de l’évolution du comportement des consommateurs. Dans le second documentaire, Un an d’abstinence, suivez le parcours atypique d’une famille finlandaise qui a décidé de tenter l’expérience de vivre sans consommer de pétrole.

20h35 : Vivez, prospérez, consommez…!

Dans la société de consommation moderne, le neuf et le beau ne suffisent plus : il faut posséder (parfois en plusieurs exemplaires) les produits dernier cri les plus performants. Les achats ne sont plus destinés à répondre à des besoins fondamentaux, mais à satisfaire nos désirs, à être enviés, à épater. Conséquence : le bonheur que procure l’acquisition d’un nouvel objet est toujours plus éphémère ; nous sommes en proie à un sentiment d’insatisfaction permanente. De plus, la durée de vie des produits ne cesse de diminuer, conduisant à l’épuisement des ressources et à l’accumulation des déchets. Derrière l’attitude de ces acheteurs boulimiques se profile un véritable scénario catastrophe. Est-il trop tard pour arrêter la machine que nous avons lancée ? Sociologues, psychologues, philosophes, spécialistes du marketing et de la publicité reviennent dans ce documentaire de Gene Brockhoff sur les limites du consumérisme et notre recherche effrénée du bonheur.

21h30 : un an d’abstinence

Avec son épouse et leurs deux enfants, le documentariste finlandais John Webster fait un jour le pari de renoncer à toute consommation de pétrole...
Avec son épouse et leurs deux enfants, le documentariste finlandais John Webster fait un jour le pari de renoncer à toute consommation de pétrole…
Avec son épouse et leurs deux enfants, le documentariste finlandais John Webster fait un jour le pari de renoncer à toute consommation de pétrole sans pour autant changer de style de vie. Une année d’abstinence qui oblige la famille à renoncer à nombre d’éléments du quotidien… Fini la voiture au diesel qui produit 2 800 kg de dioxyde de carbone par an : elle tourne désormais avec du carburant d’origine végétale (dommage que le documentaire occulte les effets pervers de l’utilisation des biocarburants) ; oubliés les aliments vendus dans des emballages en plastique ; quant au groupe électrogène, un panneau solaire lui a volé la vedette. Les Webster ont dû trouver des alternatives pour les produits de consommation courante comme la margarine, le fromage, les aliments surgelés, les brosses à dents, les produits cosmétiques… ou les fabriquer eux-mêmes ! – L’avis de Télérama : « Surtout, l’expérience de la famille Webster nous permet de comprendre que nos modes « immédiats » de consommation influent négativement sur notre façon de vivre ensemble. » Anu, la femme du réalisateur, confirme : « la grande réussite du projet, c’est que, avec notre nouveau rapport au temps, on parle désormais beaucoup plus avec les enfants. »

 

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures diplômés chaque année. Syntec-Ingénierie, la fédération professionnelle de l’ingénierie, lance une campagne de communication qui...

Restauration de la nature : une victoire citoyenne pour la biodiversité !

Le Parlement européen a franchi une étape décisive pour restaurer et protéger de la biodiversité en Europe en adoptant le règlement sur la restauration...

Installer des panneaux solaires en 2024

Alors que les coûts de l'énergie explosent, le prix de vente du surplus d'électricité généré par des panneaux photovoltaïques est désormais indexé sur l'inflation....

1 COMMENTAIRE

  1. Je consomme, donc je suis
    QUE SIGNIFIE DEVELOPPEMENT HUMAIN CHEZ VOUS?

    Voilà, la nature nous offre tout ce dont nous avons besoin sans être forcer de la détruire pour vivre. L’humanité depuis plus d’un démi siecle s’est mise dans une quête éfreinée et aveugle du bonheur dont les conséquences sont effectives et plus que jamais menaçantes. Une grande tâche nous revient, celle de contribuer à changer les mentalités des humains.Mais comment? en adaptant le mode d’approche au peuple et groupe cible.
    Exemple proche de la mentalité africaine du développement:
    En Afrique, le développement humain, loint de signifier l’autosuffisance alimentaire, l’accès aux service de santé et à la liberté signifie plutôt, la possession du bien immobiler, la capacité de consommation des produits haut de gamme et couteux, la satisfaction des besoins manufacturés ect…C’est une conception du développement que certains peuples aurraient déjà dépassé et que d’autres s’efforcent d’abandonner alors que le peuple d’Afrique voudrait intégrer.

    Que signifie alors développement humain chez vous?