Dans l'actualité :

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la...
Un Guide de l'ADEME

Guide des bonnes pratiques pour accompagner les collectivités locales vers un Noël plus éco-responsable

La magie et la frénésie de la période de Noël ne doivent pas pour autant faire oublier son impact incontestable sur l’environnement. L’augmentation de la consommation électrique, l’accélération de la production de déchets et la hausse du trafic automobile sont autant de tendances que les collectivités locales peuvent infléchir de manière durable en adoptant elles-mêmes des pratiques plus éco-responsables et en incitant leurs concitoyens à modifier leurs comportements. Réalisé à la demande du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer, l’ADEME lance un Guide des bonnes pratiques pour tendre vers un Noël plus écologique. Fruit d’une étude menée auprès de 10 villes, il recense les bonnes pratiques à mettre en œuvre, donne des clés pour inciter les particuliers et les entreprises à participer à cette démarche et fournit des estimations des gains environnementaux potentiels. Ce guide est illustré par des exemples concrets et un zoom sur les marchés de Noël.

Réduire les émissions de CO2 en modérant la consommation d’électricité

La production d’électricité en période de pointe est issue d’énergies fossiles qui la rendent fortement émettrice de gaz à effet de serre. C’est pourquoi il est nécessaire que chacun s’engage à limiter cette consommation. Les illuminations de Noël peuvent être à l’origine de 10% des consommations électriques annuelles liées à l’éclairage public pour les collectivités. Ce chiffre descend à 1% pour les collectivités qui ont mis en œuvre des pratiques simples mais aux gains environnementaux considérables. Les marges de manœuvre sont multiples : installation d’ampoules basse consommation, limitation du périmètre illuminé, adoption de décorations non électriques, interrupteurs indépendants du réseau d’éclairage public… Quelques exemples à suivre : – Strasbourg : suppression d’une ampoule sur 3 – Parthenay : 3 semaines d’illumination au lieu de 4 – Kaysersberg : réduction de la consommation électrique de 95% grâce aux ampoules basse consommation

Limiter la production de déchets et en favoriser le recyclage

Parce qu’en période de fêtes, leurs décorations sont autant de déchets à venir, les collectivités ont une responsabilité dans les choix d’achats qu’elles effectuent. Voici quelques conseils pour limiter la production de déchets : – Privilégier les matériaux naturels et écologiques. – Ne pas renouveler les équipements trop souvent. Pourquoi ne pas organiser une bourse entre collectivités, une astuce pour changer tout en préservant l’environnement ? – Acheter des produits éco-labellisés. Etre vigilant dans l’organisation de la collecte sélective facilite le recyclage en cette période de Noël qui engendre une surproduction de 12% des déchets de verre. En anticipant, il est aussi possible d’échapper au disséminement des sapins abandonnés sur les trottoirs en organisant une collecte sélective ou encore en distribuant des sacs à sapins biodégradables. Ceux-ci peuvent ensuite être compostés et utilisés comme paillage pour les espaces verts. Quelques exemples à suivre : – Annecy : une campagne radio pour faire la promotion des cadeaux dématérialisés – Kaysersberg : utilisation de verres consignés au marché de Noël – Chelles : conservation des chalets du marché de Noël remis en état d’une année sur l’autre

Maîtriser les transports

Afflux vers les zones commerciales, multiplication des voyages pour rassembler familles et amis, le trafic routier en période de Noël peut augmenter de 50% par rapport à la moyenne annuelle. Puisque les transports en France sont responsables de 35% des rejets de CO2, les pratiques visant à réduire les déplacements sont primordiales : augmentation de la fréquence des transports en commun vers les zones de forte affluence, mise en place de parkings à l’entrée des agglomérations, partenariats (SNCF, offices de tourisme…), fermeture des centre-ville aux voitures, tarification exceptionnelle… Quelques exemples à suivre : – Châtillon : petit train gratuit entre le centre-ville et le marché de Noël – Annecy : un seul ticket pour toute la journée dans le petit train Conflans-Sainte-Honorine : organisation d’un marché des produits du terroir car l’achat de produits locaux diminue jusqu’à 20 fois la quantité de CO2 émise grâce à la réduction des rejets liés aux transports

Accompagner les entreprises et les citoyens

Du fait de leur proximité, les collectivités locales sont l’interlocuteur privilégié des citoyens pour construire ensemble un Noël plus responsable. Celles-ci ont plusieurs cartes à jouer : montrer l’exemple, mettre en place les équipements et les services adéquats mais aussi sensibiliser aux bonnes pratiques : promouvoir les écolabels, la limitation des emballages et des décorations électriques, informer sur le tri… Puisque ces efforts doivent être constants, l’ADEME met à disposition des collectivités locales une fiche de suivi pour mesurer l’évolution de l’impact des fêtes de fin d’année d’une année sur l’autre. Celles-ci peuvent signer la charte d’engagement qui donnera lieu à une communication annuelle spécifique de l’ADEME, mettant à l’honneur les collectivités signataires.

Télécharger le guide

Le Guide des bonnes pratiques – Organisation éco-responsable des fêtes de fin d’année par les collectivités locales est téléchargeable en cliquant ici.

 

Documents joints

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés au sort pour participer à la première « Convention scientifique étudiante ». Lancée en 2023...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de 10 principes destinés à...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la performance durable des entreprises et investisseurs, décrypte pour nous les grands thèmes de la CSRD...