Dans l'actualité :

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la...

Lutte contre la dépendance énergétique : les politiques énergétiques française et européenne en 2024

Depuis 2019, la France a intégré dans sa législation...

Greenpeace épingle les produits high-tech « verts »

Depuis le Cebit, le salon consacré aux nouvelles technologies qui se tient à Hanovre, en Allemagne, jusqu’au 9 mars, Greenpeace publie les résultats d’une enquête sur les produits électroniques intitulée « En route pour une électronique verte ». Seuls trois produits obtiennent la moyenne : l’ordinateur portable Sony Vaio TZ11, le téléphone mobile Sony Ericsson T650i et l’ordinateur de poche Sony Ericsson P1i.

Télécharger l’enquête « En route pour une électronique verte »

« Depuis que nous travaillons sur le secteur des nouvelles technologies, les fabricants ont fait des progrès et nous avons observé l’arrivée sur le marché de produits plus respectueux de l’environnement, comme le nouveau portable Apple, le MacBook Air, ou le téléphone mobile Evolve de Nokia, déclare Yannick Vicaire, chargé de la campagne Toxiques de Greenpeace. Les fabricants prennent de plus en plus au sérieux les impacts sur l’environnement de leurs produits, mais ils ont encore un long chemin à faire. »

La méthode

Pour réaliser cette enquête, Greenpeace a proposé aux quatorze principaux fabricants du secteur de lui fournir les produits qu’ils considèrent comme les plus écologiques, dans quatre catégories : ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, téléphones mobiles et assistants personnels (PDA). L’organisation a ensuite décerné une note à chacun, en fonction de trois critères :
– l’utilisation de substances chimiques dangereuses (mercure, PVC, retardateurs de flamme bromés, antimoine, beryllium, phtalates…) ;
– l’efficacité énergétique ;
– le cycle de vie et le recyclage du produit.

Les résultats

Seuls trois produits sur les 37 proposés décrochent une note au-dessus de la moyenne : l’ordinateur portable Sony Vaio TZ11, du mobile Sony Ericsson T650i et du PDA P1i du même constructeur. En tête du classement, mais en dessous de la moyenne, on trouve aussi un ordinateur de bureau de Dell, un autre de HP, un ordinateur portable Toshiba et le téléphone N 95 de Nokia.

« Pour progresser, les fabricants doivent adopter une approche écologique globale. Les consommateurs ne devraient plus avoir à choisir entre un produit sans toxiques et un produit économe en énergie, reprend Yannick Vicaire. Qu’est-ce qu’un produit vraiment écologique ? Un appareil qui est exempt de substances dangereuses, consomme peu d’énergie, a une durée de vie longue et peut être recyclé. »

Pour la première fois, Greenpeace classe des produits et non des marques. Depuis août 2006, l’organisation de défense de l’environnement publie le guide « Pour une high-tech responsable », qui classe les principaux fabricants de PC et de téléphones mobiles, puis plus récemment de télévisions et de consoles de jeu (prochaine édition à paraître le 18 mars).

« Concernant l’enquête sur les produits que nous publions aujourd’hui, certains de ces fabricants ont refusé de se prêter au jeu, en particulier dans la catégorie des consoles », déplore Yannick Vicaire. Nintendo et Microsoft avaient fini très mal classés lors de la dernière édition du guide « Pour une high-tech responsable ».

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de 10 principes destinés à...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la performance durable des entreprises et investisseurs, décrypte pour nous les grands thèmes de la CSRD...

Lutte contre la dépendance énergétique : les politiques énergétiques française et européenne en 2024

Depuis 2019, la France a intégré dans sa législation l'objectif de la neutralité carbone d'ici 2050, conformément à l'Accord de Paris sur le changement...