Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Greendex : premier indice global des “éco-consommateurs”

logo_ng_176x34.gif La National Geographic Society présente les résultats de l’étude Greendex, (source Novethic) un sondage planétaire des comportements de 14 000 consommateurs-internautes de 14 pays différents. Les types d’habitations, les modes de transport et les habitudes de consommation sont les principaux critères d’évaluation de ce grand comparatif mené début 2008. Les consommateurs des nouveaux pays industriels obtiennent les meilleurs scores. Tandis que Brésil, Inde, Chine et Mexique occupe le quatuor de tête, les Etats-Unis finissent derniers et la France se trouve en queue du peloton européenlogo_greendex.gif L’indice Greendex, un score unique noté sur 100, agrège 65 variables liées aux modes de vie, achats et opinions des consommateurs interrogés selon quatre grands chapitres : l’habitat, les transports, l’alimentaire et les biens d’équipement. Selon les promoteurs de l’étude, 60 % de ces paramètres dépendent de choix individuels. Il ne s’agit plus d’évaluer la performance “verte” des entreprises ou des États, mais directement celle de leur population. Dévoilée en mai 2008, la première édition de cette recherche bouscule bon nombre d’idées reçues. Oui, les consommateurs des pays émergents font mieux que ceux des pays du G8. En Inde (Greendex 60), 12 % des répondants disposent d’un chauffe-eau solaire, 35 % utilisent les transports en commun tous les jours et les ¾ se déclarent végétariens. Les consommateurs chinois (Greendex 56,1) tiennent eux le haut du pavé, principalement pour leur usage encore massif de la marche et des bicyclettes malgré l’essor de l’automobile. Les populations de ces nouveaux pays industriels vivent en général dans de faibles surfaces, à proximité de leur travail et possèdent relativement peu d’appareils électroniques. « Les consommateurs des pays développés, qui disposent d’un plus grand nombre d’options servant l’environnement, ne font souvent pas ces choix », relève l’étude. La France, malade des transports ? Les français pointent au 12e rang sur 14. Si le recyclage et le cabas réutilisable sont entrés dans les mœurs, l’état de notre parc immobilier, mal isolé, notre consommation d’eau en bouteille, et le relatif insuccès de la nourriture bio – la plus faible part des pays étudiés – expliquent ce mauvais classement. Notre manie de la voiture individuelle est également en cause. A peine 12 % d’entre nous prennent les transports en commun tous les jours (le plus bas score du comparatif), contre 62 % le volant. Seul à bord qui plus est. Une conduite qui nous place devant les deux derniers du classement général : les Etats-Unis (Grdx 44,9) et le Canada (Grdx 48,5). Un autre « French paradox » ? Pour en savoir plus : Nadia Loury Orée

 

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...

1 COMMENTAIRE