Dans l'actualité :

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Altitude Agriculture, le 1er outil quantifiant l’impact du changement climatique sur les productions agricoles

En s’appuyant sur les données issues du dernier rapport...

Que répondre aux arguments anti-écolo ?

Le "Manuel de risposte écologique" de Jérémy Bismuth aborde...

Copenhague : Schwarzenegger lance le R20, le G20 des régions contre le changement climatique

Deux semaines seulement après « l’Appel de Belfort » – cri d’alarme pour interpeller les consciences sur le rôle essentiel joué par les Régions et Etats Fédérés dans la lutte contre le changement climatique – l’Assemblée des Régions d’Europe (ARE) a annoncé hier, au Sommet de Copenhague, son soutien à la déclaration « R20 ». L’ARE apportera son expertise et son savoir-faire à cette nouvelle approche globale, dont le lancement officiel est prévu en septembre 2010. Cette déclaration, inspirée par le Gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, est le fruit du « Sommet international sur le changement climatique » de Los Angeles en septembre dernier, et vise à développer le potentiel de quelques gouvernements infra-étatiques issus des pays émergents ou en développement.

La déclaration R20 s’inscrit dans la lignée de l’Appel de Belfort, lancé par la Présidente de l’Assemblée des Régions d’Europe (ARE) Michèle Sabban et ses 270 régions membres le 27 novembre dernier. Il s’agit d’un appel d’urgence à la reconnaissance du rôle des régions et Etats fédérés dans la lutte contre le changement climatique. Cet appel affirme que le succès des négociations post-Kyoto, c’est-à-dire la mise en œuvre des mesures d’adaptation et de prévention du changement climatique, repose principalement sur les épaules des régions. Les régions signataires de la déclaration R20 vont s’engager dans la mise en œuvre du cadre scientifique, institutionnel et financier indispensable pour réduire significativement les risques les plus critiques de changement climatique, selon les différents scénarios envisagés par le 4ème rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC). L’objectif est de limiter le réchauffement climatique à 2°C en moyenne par rapport aux températures datant de l’époque pré-industrielle, comme recommandé par les multiples colloques internationaux – incluant les réunions du G20.
Jean-Paul Huchon (Président de la Région Ile-de-France), Arnold Schwarzenegger (Gouverneur de CA), Ricardo Cordoba (Président de GE Energy Europe de l’Ouest Afrique du Nord), Michèle Sabban (Présidente de l’ARE)
Jean-Paul Huchon (Président de la Région Ile-de-France), Arnold Schwarzenegger (Gouverneur de CA), Ricardo Cordoba (Président de GE Energy Europe de l’Ouest Afrique du Nord), Michèle Sabban (Présidente de l’ARE)
« Dans un paysage énergétique en constante évolution et plus décentralisé que jamais, les régions européennes jouent un rôle crucial pour apporter les solutions énergétiques les mieux adaptées à leurs territoires. En nous engageant aux côtés du groupe R20, nous affirmons notre soutien solennel aux objectifs et principes de la Déclaration de Los Angeles pour des Solutions Climatiques Globales. Nous sommes heureux et fiers de soutenir le groupe R20 et de nous lancer ensemble dans le combat contre le changement climatique », affirme la Présidente de l’ARE Michèle Sabban. « Il est clair aujourd’hui qu’un accord à Copenhague, s’il ne veut pas rester lettre morte, devra s’appuyer sur les échelons infra-nationaux, et particulièrement sur les régions et les Etats fédérés. On sait par exemple qu’entre 50 et 70% des mesures d’adaptation et prévention contre le changement climatique ont vocation à être mises en œuvre par les régions » a commenté Mme Sabban. « Je suis fière d’associer l’ARE à cette initiative qui marque, espérons-le, le début d’une ère de coopération dans les relations internationales », conclut Michèle Sabban.

 

A lire

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Méthanisation : un levier pour l’agroécologie ?

La vue, le bruit ou l'odeur. Tels sont les...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Fédérer agriculteurs et entreprises pour régénérer notre terre

L’agriculture, c’est 40% des surfaces terrestres et 25% des...

Roots of Tomorrow : un Jeu Vidéo gratuit pour comprendre l’agroécologie

Gamabilis, studio indépendant français, a créé Roots of Tomorrow,...

Etudiant-e ? Secoue ton campus !

D’après la Consultation Nationale Étudiante 2023, 74% des étudiant·es...

Bachelor ACT, un diplôme pour les métiers porteurs de sens

Alors que de plus en plus de jeunes expriment...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions. Formation "Devenir journaliste" au CFPJ en 2022

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est attaqué par l’extrême droite européenne qui veut son abolition. Neil Makaroff, expert des politiques climatiques...

Altitude Agriculture, le 1er outil quantifiant l’impact du changement climatique sur les productions agricoles

En s’appuyant sur les données issues du dernier rapport du GIEC, Altitude Agriculture d'AXA Climate permet de quantifier le risque climatique pesant sur les...

Que répondre aux arguments anti-écolo ?

Le "Manuel de risposte écologique" de Jérémy Bismuth aborde 30 arguments anti-écolo passés au crible, déconstruits avec méthode et humour. Tous les principaux thèmes...