Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Copenhague : Schwarzenegger lance le R20, le G20 des régions contre le changement climatique

Deux semaines seulement après « l’Appel de Belfort » – cri d’alarme pour interpeller les consciences sur le rôle essentiel joué par les Régions et Etats Fédérés dans la lutte contre le changement climatique – l’Assemblée des Régions d’Europe (ARE) a annoncé hier, au Sommet de Copenhague, son soutien à la déclaration « R20 ». L’ARE apportera son expertise et son savoir-faire à cette nouvelle approche globale, dont le lancement officiel est prévu en septembre 2010. Cette déclaration, inspirée par le Gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, est le fruit du « Sommet international sur le changement climatique » de Los Angeles en septembre dernier, et vise à développer le potentiel de quelques gouvernements infra-étatiques issus des pays émergents ou en développement.

La déclaration R20 s’inscrit dans la lignée de l’Appel de Belfort, lancé par la Présidente de l’Assemblée des Régions d’Europe (ARE) Michèle Sabban et ses 270 régions membres le 27 novembre dernier. Il s’agit d’un appel d’urgence à la reconnaissance du rôle des régions et Etats fédérés dans la lutte contre le changement climatique. Cet appel affirme que le succès des négociations post-Kyoto, c’est-à-dire la mise en œuvre des mesures d’adaptation et de prévention du changement climatique, repose principalement sur les épaules des régions. Les régions signataires de la déclaration R20 vont s’engager dans la mise en œuvre du cadre scientifique, institutionnel et financier indispensable pour réduire significativement les risques les plus critiques de changement climatique, selon les différents scénarios envisagés par le 4ème rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC). L’objectif est de limiter le réchauffement climatique à 2°C en moyenne par rapport aux températures datant de l’époque pré-industrielle, comme recommandé par les multiples colloques internationaux – incluant les réunions du G20.
Jean-Paul Huchon (Président de la Région Ile-de-France), Arnold Schwarzenegger (Gouverneur de CA), Ricardo Cordoba (Président de GE Energy Europe de l’Ouest Afrique du Nord), Michèle Sabban (Présidente de l’ARE)
Jean-Paul Huchon (Président de la Région Ile-de-France), Arnold Schwarzenegger (Gouverneur de CA), Ricardo Cordoba (Président de GE Energy Europe de l’Ouest Afrique du Nord), Michèle Sabban (Présidente de l’ARE)
« Dans un paysage énergétique en constante évolution et plus décentralisé que jamais, les régions européennes jouent un rôle crucial pour apporter les solutions énergétiques les mieux adaptées à leurs territoires. En nous engageant aux côtés du groupe R20, nous affirmons notre soutien solennel aux objectifs et principes de la Déclaration de Los Angeles pour des Solutions Climatiques Globales. Nous sommes heureux et fiers de soutenir le groupe R20 et de nous lancer ensemble dans le combat contre le changement climatique », affirme la Présidente de l’ARE Michèle Sabban. « Il est clair aujourd’hui qu’un accord à Copenhague, s’il ne veut pas rester lettre morte, devra s’appuyer sur les échelons infra-nationaux, et particulièrement sur les régions et les Etats fédérés. On sait par exemple qu’entre 50 et 70% des mesures d’adaptation et prévention contre le changement climatique ont vocation à être mises en œuvre par les régions » a commenté Mme Sabban. « Je suis fière d’associer l’ARE à cette initiative qui marque, espérons-le, le début d’une ère de coopération dans les relations internationales », conclut Michèle Sabban.

 

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...