Dans l'actualité :

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Black Friday : Les promotions n’existent pas, il y a toujours quelqu’un qui paye, rappelle Zero Waste France

Ce vendredi, Zero Waste France appelle à nouveau à résister au Black Friday et à réduire notre production et consommation d’objets neufs. L’association publie son alerte en pleine page dans une édition spéciale de Libération (du 29 novembre 2019) sans publicité grâce au soutien de la MAIF. Elle rappelle que, sous les apparences trompeuses d’un cadeau fait aux consommateurs, les promotions du Black Friday cachent une triple exploitation : celle des ressources naturelles de la planète, de millions de travailleuses et travailleurs, et des revenus de chacun.
Black Friday : Il y a toujours quelqu'un qui paye
Black Friday : Il y a toujours quelqu’un qui paye

Les promotions n’existent pas, il y a toujours quelqu’un qui paye

Zero Waste France souhaite insister, à l’occasion du Black Friday, sur les véritables coûts du système promotionnel dans son ensemble, et du modèle économique qui en est aujourd’hui dépendant. Ces coûts sont, avant tout, humain et sociaux : ce sont les travailleuses et travailleurs à toutes les étapes de la production et de la distribution qui sont les premières victimes des “prix cassés”. Des réductions de 50 ou 80%, lorsqu’elles s’enchaînent tout au long de l’année, ne sont possibles que parce que la rémunération des producteurs est tirée vers le bas. Les personnes qui fabriquent un tee-shirt vendu à 29 euros ne sont ainsi rémunérées que 0,18 euros. Décomposition du prix d’un T-Shirt Mais nous sommes également tous touchés, indirectement, par la surexploitation des ressources naturelles, par les pollutions liées aux activités industrielles et par les changements climatiques qu’elles provoquent. Pour fabriquer ce même tee-shirt, il aura fallu consommer plus de 10 kg de matières premières et 2700 litres d’eau. Le revers de mon look
Les promotions sont présentées comme un cadeau fait aux consommateurs, ce qui est particulièrement cynique, puisque ce sont eux, in fine, qui en payent le prix. Les seuls véritables gagnants du Black Friday, ce sont ceux qui possèdent les enseignes dont le chiffre d’affaire explose ce jour là” rappelle Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France.

Pour résister au Black Friday : le Défi « Rien de neuf« 

Plus de 25 000 personnes ont déjà rejoint le Défi Rien de neuf proposé par Zero Waste France et s’engagent à questionner leurs besoins et systématiquement rechercher une alternative au neuf pour tous leurs achats de vêtements, mobilier, électroménager, équipements électroniques, etc. Le site internet du Défiriendeneuf.org – recense plus de 400 alternatives disponibles (boutiques physiques ou plateformes en ligne permettant l’achat d’occasion, la location, le prêt, l’échange, la réparation…) et un groupe d’échange permet aux participants de s’entraider, se conseiller et résister ensemble à la pression marketing et publicitaire qui s’exerce notamment à l’approche du Black Friday. « Demander où on peut trouver des ordinateurs reconditionnés, montrer sa fierté d’avoir recousu un vêtement, partager sa difficulté à convaincre son entourage, c’est ce qui fait l’objet des messages publiés sur ce groupe et pour lesquels les participants reçoivent toujours des réponses encourageantes ou inspirantes », précise Marine Foulon, coordinatrice du Défi « Rien de neuf ».

A propos de Zero Waste France

Zero Waste France
Zero Waste France
Zero Waste France est une association citoyenne, créée en 1997, qui milite pour la réduction des déchets et une meilleure gestion des ressources à travers trois types d’actions :
  • Faire avancer la réglementation française et européenne en intervenant directement auprès des décideurs politiques
  • Soutenir et accompagner les acteurs de terrain tels que les collectivités, les entrepreneurs et les associations locales
  • Informer les citoyens et décrypter les enjeux liés à la gestion des déchets

 

Documents joints

A lire

Efficacité, rénovation et transition énergétique : ambition 2030

Chantier prioritaire de la planification écologique, la rénovation énergétique...

Que veut le Rassemblement national sur le climat ?

À l'approche des élections européennes, le Pacte vert est...

Élu(e)s pour agir ? Rejoignez le réseau Ademe !

Gilles Pérole est adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06)...

Quand les agriculteurs s’impliquent dans les énergies renouvelables

Quand agriculteurs et riverains d’un territoire s’associent pour développer...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Stockage intersaisonnier de chaleur : la solution de chauffage – climatisation durable et décarbonée

Le stockage intersaisonnier de chaleur consiste à mettre en...

Tu veux changer les choses ? Avec l’ingénierie tu peux vraiment tout faire !

En France, il manque 20 000 ingénieurs et ingénieures...

Baromètre de confiance envers les fruits et légumes frais

Avec + 4,9 % d'après l'INSEE, l'inflation des produits...

Quelles perspectives sur les ressources mondiales 2024

Le monde est confronté à une triple crise planétaire : le changement climatique, la perte de biodiversité, la pollution et les déchets. L'économie mondiale...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse les inégalités, consume la bio-régénérescence de la planète et accélère le dérèglement climatique. Il y...

Pourquoi bouder l’alimentation bio malgré la réduction de l’écart de prix avec les produits conventionnels ?

Choisit-on consciemment ce que l'on mange ? Chaque jour, nous favorisons, à travers nos choix alimentaires, un type d’agriculture plutôt qu’un autre. Les aliments...