Dans l'actualité :

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Appel à Communications- Congrès International 2009: « L’Intégration de l’Agriculture dans le Développement Rural Durable au Défi des Crises Alimentaire, Climatique et Energétique Mondiales »

Call for Proposals

The 2009 International Conference on:

« The Integration of Sustainable Agriculture and Rural Development in the Context of Climate Change, the Energy Crisis and Food Insecurity »

Novembre 12-13-14, 2009, Agadir (Maroc)

Logo-2.png Ce Congrès est organisé conjointement par la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales d’Agadir et le Centre Nord-Sud de Recherches en Sciences Sociales-NRCS en partenariat avec l’Ecole Supérieure de Technologie de l’Université Ibn Zohr d’Agadir (Maroc) – Voir aussi : Congrès International 2009 : « Développement Agricole et Rural Durable dans le Contexte du Changement Climatique, de la Crise Energétique et de l’Insécurité Alimentaire » Présentation: La sécurité alimentaire est un droit humain et la garantir est un devoir collectif. La reconnaissance de ce droit fondamental par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (1948) a été jalonnée d’étapes importantes. Après 20 ans, le Pacte Mondial de la Sécurité Alimentaire déclarait que celle-ci relève de la responsabilité commune de l’Humanité et nécessite l’engagement moral et la coopération. La Conférence Internationale sur la Nutrition tenue en 1992 a soulevé pour sa part les problèmes de la faim, de la malnutrition et des maladies liées à l’alimentation et mis l’accent sur l’importance de la pauvreté et de l’ignorance en tant que causes principales de la faim et de la malnutrition dans le monde. Au plan mondial, et pour la première fois, la question de la sécurité alimentaire a été traitée au niveau des Chefs d’Etat lors du Sommet de l’Alimentation tenu à Rome en 1996. Celui-ci a placé la sécurité alimentaire dans un contexte global en soulignant ses liens avec l’éradication de la pauvreté, la paix, l’utilisation rationnelle et durable des ressources naturelles, le commerce équitable et la prévention des catastrophes naturelles et des situations d’urgence provoquées par l’Homme. En juin 2008, le Sommet de la FAO sur la Flambée des Prix des Denrées Alimentaires est parvenu à une déclaration adoptée par consensus et exhortant la communauté internationale à accroître son aide aux pays touchés par la hausse des prix. Outre l’augmentation de la production alimentaire mondiale, la Déclaration a insisté aussi sur le renforcement des investissements dans l’agriculture, les entreprises agricoles et le développement rural et ce, de sources à la fois publiques et privées. Elle a fait appel également à la levée des restrictions commerciales touchant les productions agricoles, et à la poursuite des recherches concernant les bioénergies. Par ailleurs, les donateurs et les institutions financières internationales ont été incités à fournir un appui en matière de balance des paiements et aux pays à faible revenu importateurs de denrées alimentaires. Cependant, et malgré cet engagement au plus haut niveau de mettre fin à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition, environ 862 millions de personnes dans les pays du Sud en souffrent encore en 2008. Les prévisions à long terme laissent présager une continuation, voire même une aggravation des tendances, notamment en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud-Est. Les répercussions de l’échec des dernières négociations multilatérales de l’OMC sur le commerce des produits agricoles, tout comme les difficultés que rencontre l’effort international en matière de changement climatique, laissent penser que le défi de la sécurité alimentaire est loin d’être relevé dans le court terme par la communauté internationale… Lire la suite Finalités du Congrès: Etant le fruit d’une réflexion collective, Le Congrès a pour objectif de favoriser la mise en relation non seulement de chercheurs issus des multiples champs disciplinaires concernés, mais aussi d’acteurs responsables des stratégies, politiques et programmes aux différents niveaux (responsables institutionnels, professionnels, représentants de la société civile, etc.) et provenant de différentes contrées. Par ailleurs, cette manifestation ne se limitera pas à partager les résultats de la recherche, il visera aussi et surtout à échanger sur les enjeux de la recherche de demain. Il s’agira surtout d’une réflexion prospective, dont l’objectif est de dégager des chantiers d’avenir. Les organisateurs du Congrès souhaiteraient voir se dégager ainsi des projets de recherche liés aux différents aspects de la thématique impliquant des chercheurs provenant de différents horizons, ce qui suscitera aussi la création de réseaux d’expertise interrégionaux appartenant à la fois aux pays développés et en développement. Dans cette perspective, le Congrès aura le mérite de contribuer au développement de partenariats scientifiques et institutionnels sur le plan international, afin de faire avancer collectivement la recherche et l’expertise dans le domaine du développement rural durable, la sécurité alimentaire en ligne de mire. Au coeur de ces préoccupations intellectuelles se trouve également l’ambition de réaliser une manifestation de haute visibilité qui mettra en commun les connaissances, les compétences et les expériences évaluées, tout en proposant de nouveaux modes d’action concrets et des stratégies associées à toute politique de développement rural durable. Le Congrès offrira ainsi l’occasion à ses participants de tenter d’identifier les obstacles et les contraintes spécifiques par régions du monde, ainsi que les enseignements à en tirer et les meilleures pratiques à propager. Pour toute demande de participation ou offre de partenariat, contactez le Coordinateur du Congrès, le professeur Mohamed BEHNASSI: conference.agadir@gmail.com Sites Web du Congrès: En français En anglais

 

A lire

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage...

Tims : des ressources en ligne pour une mobilité durable et inclusive

Les porteurs du programme national Tims lancent le premier...

Pour sauver le Pacte Vert européen, mobilisation générale !

Alors que les attaques continuent contre le Pacte vert...

Comment associer transition écologique et justice sociale ?

Alors que les Français se disent inquiets des effets...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Un toit solaire moins cher qu’un toit traditionnel en tuiles ?

Les systèmes de toitures solaires sont désormais moins chers...

En 2024, 500 000 foyers français produisent et consomment leur électricité grâce au soleil

A l’occasion de la journée internationale du soleil le...

Le vélo, une solution pour développer localement une mobilité inclusive et durable

20% de la population française est en situation de...

Agir pour le vivant et construire une écologie politique inclusive

Agir pour le vivant est un festival citoyen ouvert...

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Renforcer la résilience des entreprises face au changement climatique

La Conférence permanente des chambres consulaires et organisations intermédiaires africaines et francophones (Cpccaf) est, depuis son origine en 1973, au service de la croissance...

La station d’épuration du Pays d’Aix rénove sa Zone de Rejet Végétalisée

Inaugurée en mai 2024 par la Régie des Eaux du Pays d’Aix, la nouvelle Zone de Rejet Végétalisée de la Station d’Épuration a été...

5 propositions pour une approche systémique du développement international

La mesure d’impact doit être la boussole du passage à l’échelle des entreprises ! C’est pourquoi l’Impact Tank et le Groupe SOS prennent position...