Dans l'actualité :

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la...

Lutte contre la dépendance énergétique : les politiques énergétiques française et européenne en 2024

Depuis 2019, la France a intégré dans sa législation...

Appel à candidatures de l’Ademe « 50 entreprises témoins » : Réduire & valoriser plus ses déchets pour diminuer ses coûts

L’ADEME recherche 50 entreprises qui souhaitent réduire leurs coûts en réduisant leurs déchets ou en les valorisant plus. En association avec la CGPME, l’ADEME se fixe pour objectif de rassembler un panel de 50 exemples d’économies réalisées par des entreprises témoins grâce à des actions de réduction ou de valorisation de leurs déchets. L’ADEME souhaite convaincre au travers de ces exemples un maximum d’entreprises que ces actions sont rentables. Si vous souhaitez participer à cette expérimentation et valoriser les résultats obtenus, l’ADEME vous fait bénéficier de 3 jours de conseil gratuit par un expert : un jour sur site pour le diagnostic initial et deux jours de conseil à distance sur un an pour vous aider à réaliser et à suivre vos actions. Dépôt des candidatures jusqu’au 28 février 2011.Remplir le dossier de candidatureConditions de l’appel à candidature Merci de compléter la lettre d’engagement avec le nom de l’entreprise en première page et la date, le nom et la fonction du signataire en seconde page. Aucune autre modification ne doit être faite au texte de la lettre. Vous devez ensuite imprimer la lettre, la signer, y apposer le cachet de l’entreprise et la transmettre à l’ADEME avant le 28/02/2011. Le destinataire et l’adresse sont indiqués en première page. Cette liste vous permet de connaître le contenu du dossier de candidature avant de le remplir. Elle ne se substitue pas au dossier de candidature qui doit impérativement être rempli en ligne. Toutes les informations et les contacts sont disponibles sur le site de l’ADEME.

La prévention des déchets

  • Eviter de produire un déchet : réduction à la source ;
  • Réduire la dangerosité, la nocivité des déchets produits.
La prévention des déchets se situe en amont du cycle de vie des produits et des services. C’est lorsque le déchet est créé (produit abandonné) que l’on commence à parler de gestion des déchets.

Schéma des différentes étapes concernées par la prévention des déchets
  • Une priorité européenne et du Grenelle Environnement
Le Plan national d’actions sur la prévention des déchets met en avant la responsabilité de tous les acteurs dans la prévention :
  • Les consommateurs par leur choix de consommation ;
  • Les entreprises d’une part en concevant des produits et services moins générateurs de déchets, d’autre part en optant pour des modes de production et de distribution moins générateurs de déchets.

Concernant les déchets des entreprises, le Grenelle a fixé pour 2012, les orientations et objectifs suivants :

  • Politique de réduction des déchets renforcée à travers la prévention ;
  • Réduction de la production d’ordures ménagères et assimilées de -7 % par habitant sur 5 ans ;
  • -15 % en décharge et incinération.
Pourquoi agir ?
  • Les déchets des entreprises en chiffres

En France, en 2006, sur les 868 millions de tonnes de déchets produits, les déchets des entreprises (hors BTP et agriculture) représentent 90 Mt/an :

  • 84 Mt/an de déchets non dangereux (dont 5 Mt/an collectés avec les ordures ménagères par les collectivités) ;
  • 6 Mt/an de déchets dangereux.
getImg
getImg

Outre ces 90 Mt/ an de déchets produits par les entreprises, les ménages produisent 31 Mt/an de déchets qui résultent pour l’essentiel de produits mis sur le marché par les entreprises. Ainsi, ces dernières en tant que producteurs ou distributeurs, aux côtés des ménages, peuvent contribuer sensiblement à la réduction de 121 Mt de déchets par an.

  • Un triple bénéfice pour l’entreprise
En plus des obligations réglementaires en matière de prévention des déchets pour les entreprises, bénéfices (économique, écologique et humain) peuvent être obtenus par la réduction et une meilleure gestion des déchets de son entreprise. – Des outils pour agir


Voir aussi


Sites à consulter

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de 10 principes destinés à...

Comprendre les enjeux de la CSRD – Corporate Sustainability Reporting Directive

Tennaxia, précurseur français des logiciels de pilotage de la performance durable des entreprises et investisseurs, décrypte pour nous les grands thèmes de la CSRD...

Lutte contre la dépendance énergétique : les politiques énergétiques française et européenne en 2024

Depuis 2019, la France a intégré dans sa législation l'objectif de la neutralité carbone d'ici 2050, conformément à l'Accord de Paris sur le changement...