Dans l'actualité :

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique !...

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et...
AXA Climate

Altitude Agriculture, le 1er outil quantifiant l’impact du changement climatique sur les productions agricoles

Une plateforme digitale innovante pour la pérennisation des activités du monde agro-alimentaire face au changement climatique

En s’appuyant sur les données issues du dernier rapport du GIEC, Altitude Agriculture d’AXA Climate permet de quantifier le risque climatique pesant sur les productions agricoles à horizon 2030 et 2050, en tenant compte des spécificités locales de l’exploitation, de la typologie des sols et des cultures. Cette plateforme digitale innovante permet d’anticiper les besoins en eau, de mesurer l’impact du stress hydrique et d’aléas climatiques précis sur les rendements et de tester différents scenarii d’adaptation.

Définir une stratégie d’adaptation

Altitude permet de définir les mesures d’adaptation les plus efficaces à mettre en place, compte tenu des caractéristiques du système de production : choix de variétés plus résilientes, décalage des périodes de production, amélioration de la qualité des sols, optimisation de l’irrigation… L’outil identifie également les zones géographiques de production les plus propices à l’exploitation de telle ou telle variété. Enfin, Altitude simule la variation des rendements et la marge financière de l’exploitant agricole, en fonction du scenario d’adaptation, et est capable de projeter des rotations optimales dans un contexte climatique futur.

L’exemple des petits pois

En 2021, après plusieurs campagnes en-dessous des objectifs de production, le service Agro Bonduelle Hauts-de-France et les producteurs de la région ont sollicité AXA Climate pour la réalisation d’une étude sur la compréhension des tendances climatiques à l’œuvre et sur l’identification de leviers d’adaptation à mettre en place au sein des zones de cultures concernées.

Cette étude a permis :

  • D’identifier quelles étaient les séquences climatiques défavorables aux pois ;
  • De projeter les évolutions climatiques d’une zone à l’autre à horizon 2030 et 2050 ;
  • De lancer des initiatives d’adaptation pour les zones concernées, notamment en décalant les périodes de production.

De ces efforts, déployés avec la volonté de sécuriser l’activité des producteurs, est née une initiative : la construction d’un outil de prospective climatique, Altitude Agriculture.

« Altitude est un outil pertinent pour caractériser et évaluer les risques climatiques, présents et futurs, encourus par les cultures. Il est une aide précieuse pour identifier les mesures d’adaptation à mettre en place »

Arnaud Bardon Debats, directeur de la performance agronomique du groupe Bonduelle.

Une étude inédite mesurant les impacts du changement climatique sur les semences de légumes et de céréales

Carottes, petits pois, pommes de terre… Les filières agricoles sont particulièrement exposées aux conséquences du changement climatique. Axa Climate, en partenariat avec SEMAE, l’interprofession des semences et plants, publie les résultats de son étude sur le devenir de plusieurs filières françaises de semences de légumes, de légumineuses ou encore de céréales, d’ici à 2030.

Chiffres

+ 13 %. C’est l’augmentation moyenne du niveau de risque (tous risques confondus en lien avec un manque d’eau, des températures élevées ou du gel) pour les productions de semences en France d’ici 2030. Cette augmentation moyenne du risque atteindra + 19% d’ici 2050.

54%. C’est la part du risque lié à la disponibilité de l’eau dans les moments critiques des cultures de semences. Ce risque est et restera le risque n°1.

+40%. C’est l’augmentation de la part des risques liés aux excès de chaleur estivale dès 2030.

60%. C’est le pourcentage des 380 000 hectares actuellement dédiés à la production de semences qui seront soumis à un risque fort ou extrême d’ici 2050 (contre 27% aujourd’hui).

10%. C’est la part de cette surface totale qui sera soumise à un risque extrême et qui ne pourra plus être cultivée avec les mêmes espèces qu’actuellement, d’ici 2050.


AXA Climate

Réduire nos impacts négatifs sur la planète ne suffit pas. Notre enjeu collectif : transformer nos entreprises extractives en entreprises régénératives.
Pour cela, nous transformons nos business models, nos organisations, nos missions collectives. Ce mouvement de transformation nous anime.

Nous changeons de paradigme : nos entreprises sont des êtres vivants, en connexion avec le reste du vivant.

AXA Climate est une entité fondée au sein du groupe AXA, dédiée à l’adaptation climatique et environnementale. Réduire les impacts négatifs ne suffit pas, l’enjeu est désormais d’engager les entreprises dans la voie d’une économie régénérative. AXA Climate propose plus de 40 heures de formation digitale entreprises et organismes publics et éducatifs, afin d’accompagner leurs collaborateurs dans l’évolution de leurs métiers. Aujourd’hui, ce sont plus de 160 organisations qui intègrent la Climate School, la rendant accessible à plus de 6 millions de personnes à travers le monde.  AXA Climate conseille les secteurs de l’agroalimentaire, de l’industrie, de la finance et de la fonction publique pour qu’ils réussissent leur adaptation et aient un impact positif sur la planète. Enfin, grâce à l’assurance paramétrique, elle indemnise en quelques heures les entreprises et les populations, lorsqu’elles subissent une catastrophe liée à la nature ou au climat afin de contribuer à la résilience et à la régénération de nos écosystèmes.

A lire

Le Service Civique écologique pour les jeunes de 16 à 25 ans

Dérèglements climatiques, menace de la biodiversité, expansion des déchets...

Quelle place pour l’écologie dans le débat public ?

Le débat public sur l'écologie, s'il est devenu plus...

Féris Barkat porte la voix de la génération Banlieues Climat

Féris Barkat est le fondateur de Banlieues Climat, une...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

A quand l’indicateur du Bonheur National Brut ?

« Le bonheur de tous ». C’est par ces mots...

Zéro Artificialisation Nette pour réduire le mal-logement

Comment créer 400 000 nouveaux logements chaque année pendant...

Mode : comment passer du jetable au durable ?

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de...

Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de la construction

Le Rapport sur l’état mondial des bâtiments et de...

Quand la permaculture inspire l’habitat et l’entreprise

Notre mode de développement n’est plus viable. Il creuse...
Cyrille Souche
Cyrille Souchehttp://cdurable.info
Directeur de la Publication Cdurable.info depuis 2005. Cdurable.info a eu 18 ans en 2023 ... L'occasion d'un nouveau départ vers un webmedia coopératif d'intérêt collectif pour recenser et partager les solutions utiles et durables pour agir et coopérer avec le vivant ...

« Urgence climatique » : une action à l’inverse des mots, malgré l’enfer des chiffres

On parle depuis plus de 20 ans d'urgence climatique ! Cette expression remonte à 1997 dans la presse française, nous rappelle Iris Viloux (Université Paris-Panthéon-Assas). Et...

Les technologies liées à l’hydrogène sont elles pertinentes pour atteindre les objectifs de développement durable ?

Ce rapport est l’œuvre d’une cinquantaine d’étudiants scientifiques tirés au sort pour participer à la première « Convention scientifique étudiante ». Lancée en 2023...

Les 10 principes du Code mondial d’éthique du tourisme

Cadre de référence fondamental pour le tourisme responsable et durable, le Code mondial d’éthique du tourisme est un ensemble de 10 principes destinés à...