CDURABLE
CDURABLE.info sélectionne, depuis 15 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Consommer responsable
Suite à la crise sanitaire du coronavirus

L’impression 3D connait un nouveau développement économique

Avantages : un meilleur bilan carbone, une réduction du gaspillage des ressources et des consommables biodégradables ...

lundi 20 avril 2020
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF

Les imprimantes 3D, également appelée fabrication additive car elle procède par empilement de couches successives pour créer des objets réels, révolutionnent depuis 20 ans les processus de fabrication, fournissant des solutions pour le prototypage rapide et la réalisation de pièces en volume. Capable de convertir rapidement des projets numériques en véritables modèles en trois dimensions, cette technologie d’impression possède une très grande variété d’applications industrielles, commerciales et même domestiques. En effet, elle permet aujourd’hui d’utiliser le plastique (PLA ou ABS), la cire, le métal (aluminium, acier, titane, platine), le chocolat et même le verre ...



RS Components propose plusieurs solutions d’impression 3D en s’appuyant sur les plus grandes marques de fabricants, des modèles de grande taille conçus et réalisés pour une utilisation intensive en usine jusqu’aux petites imprimantes pour le bureau plus économiques. Quel que soit l’objet à créer, ou le problème à résoudre, lesimprimantes 3D polyvalentes et leurs accessoires permettent de répondre à chaque projet de création.

Fonctionnement d’une imprimante 3D

L’imprimante 3D utilise un filament de matière chauffé pour être appliqué et dont le durcissage rapide, par refroidissement, permet de construire un modèle couche par couche. Il existe différents matériaux de filament, à base de plastique ou de métal par exemple, pour s’adapter aux exigences de chaque modèle 3D à réaliser. Les imprimantes se déclinent ainsi en différentes tailles permettant de réaliser les dimensions de n’importe quel fichier numérique issus d’une CAO. Une gamme de plusieurs volumes et vitesses de construction existe pour mieux s’adapter à chaque opération d’impression 3D. L’imprimante doit, en effet, pouvoir être utilisée parfois pour le remplacement de pièces comme pour l’impression d’un grand volume d’impressions.

Conception et réalisation de prototypes

Il n’est désormais plus nécessaire d’attendre pour recevoir des pièces particulières ! Vous pouvez fabriquer vos pièces personnalisées ou même reproduire des pièces de rechange grâce au filament de haute qualité.

« La technologie d’impression 3D, à partir de pièces et d’outils numérisés pour la réplication ou conformément à une licence de conception du fabricant, a révolutionné la chaîne logistique ».

Vous pouvez reprendre le contrôle de la conception et de la fabrication, et aborder vos travaux de maintenance essentiels sans retard.

Architecture et modélisation

Construire un modèle physique en trois dimension a souvent l’avantage de faciliter la représentation pour les clients par rapport à une simple modélisation numérique : l’impression 3D permet justement de transformer, rapidement et facilement, un simple modèle numérique en réalité physique. Pour présenter un concept, faire appel à une construction imprimée en 3D permet de traduire une vision en une présentation tangible pour le client final.

Sciences et recherche

L’impression 3D révolutionne aussi les process médicaux et scientifiques. En effet, de la création de prothèses sur mesures jusqu’à l’équipement spécialisé, l’impression 3D représente une solution à la fois économique et flexible pour répondre à des besoins extrêmement spécifiques. En médecine par exemple, il est parfois nécessaire d’imprimer l’équipement voire les outils chirurgicaux adaptés aux spécifications d’un patient individuel.

L’impression 3D s’attaque au coronavirus

L’impression 3D s’attaque au coronavirus

Visières, pousse-seringues et respirateurs artificiels : de plus en plus de bidouilleurs amateurs et d’industriels, équipés d’imprimantes 3D, s’organisent pour répondre en temps réel à la pénurie d’équipements de protection et de fournitures médicales.

Début avril, l’Assistance Publique - Hopitaux de Paris a ouvert sa première unité d’impression 3D au sein de l’hôpital Cochin selon un article de Science & Vie. Avec à la clé, soixante machines destinées à produire des visières de protection, des valves pour respirateur artificiel d’urgence, du matériel d’intubation, des masques… Preuve que l’imprimante 3D est devenue une arme clé dans la lutte contre le Covid-19.

Retour vers le futur

Un des principaux avantages pour les particuliers de l’impression 3D à la maison est de favoriser la libre création d’objets utiles ou décoratifs, sans qu’il soit nécessaire d’acquérir un équipement trop couteux ni d’acheter des produits fabriqués en masse. Par exemple, lorsqu’une tasse est cassée, il est possible de la fabriquer sans avoir besoin de remplacer tout le service à thé ou café. Un avantage indéniable qui réduit le gaspillage, les déchets et donc participe à la protection de l’environnement. Au niveau économique, la vente de plans pour fabriquer des pièces en 3D peut s’avérer aussi lucrative que la vente des objets, mais sans avoir à supporter les coûts de fabrication et de transport.

Nous n’en sommes actuellement qu’au début de l’utilisation des imprimantes 3D domestiques ... Effectuer une réparation en changeant une pièce défectueuse peut être considérablement facilité par une imprimante 3D. Elle permet de fabriquer une multitude de petites pièces pour divers équipements ménagers, de façon très économique. Elle peut aussi servir à créer des jouets, des objets décoratifs, des étuis de téléphones portables personnalisés et de la bijouterie fantaisie. De plus, les plans qui servent de modèles peuvent être modifiés par les utilisateurs, pour produire des objets uniques adaptés à leurs goûts personnels.


Démarche Qualité, Sécurité et Environnement

« Une démarche qualité accompagnée d’une réelle politique de développement durable !  »

Depuis de nombreuses années, RS a une démarche d’amélioration continue.
Afin de répondre aux exigences de ses clients, chaque collaborateur de l’entreprise participe activement à l’amélioration de la qualité de service.

Les priorités sont la qualité de travail, la maîtrise des risques au poste de travail, le respect de la législation et de l’environnement, le développement des femmes et des hommes qui composent l’entreprise. Tout cela fait partie de la politique RSE et s’inscrit dans la poursuite de la satisfaction des clients.

RS COMPONENTS, en tant que leader sur le marché de la distribution de produits électroniques et industriels, souhaite montrer la voie et s’engage dans une politique de développement durable.

Grâce à leurs actions et à leur démarche, ils ont ainsi réduit leur consommation d’énergie. En 2017, 99.72% de leurs déchets étaent valorisés !

Target Zero

RS s’engage à protéger et à sauvegarder les personnes et l’environnement. Avec le programme Target Zero, leur objectif est d’atteindre zéro accident et zéro impact environnemental dans le cadre de leurs activités.


Article lu 489 fois



 

Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
Nombre de visiteurs 11715608

37 visiteurs en ce moment

| Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

Agence MC Cdurable CDURABLE.com

RSSfr

Creative Commons License : Firefox


__________________________________________
Google
  Maison
La maison durable
  Cdurable.com
Agir pour un monde durable