Dans l'actualité :

Un MOOC pour comprendre la crise écologique et réinventer l’entreprise

Le MOOC gratuit et multi niveaux : Transformer l’entreprise pour...

Le méthane dans les stratégies d’atténuation : un enjeu majeur.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES)...

Introduction à l’entreprise régénérative  : un parcours 100% digital de Butterfly School

La Butterfly School propose un parcours 100% digital pour...
L'énergie et le développement durable

2012 : année internationale de l’énergie durable pour tous

Alors que 1,4 milliard de personnes n’ont pas accès à une énergie moderne et que trois milliards de personnes dépendent de la biomasse traditionnelle et du charbon comme source principale de combustible, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé dans sa résolution 65/151, l’année 2012, Année internationale de l’énergie durable pour tous.

Le pétrole est de loin la principale source d’énergie mondiale. Il n’est extrait industriellement que depuis 1859, soit depuis un peu plus de 150 ans. Durant cette période relativement courte d’un point de vue historique, l’afflux continu d’énergie bon marché a fondamentalement transformé notre monde. Dans les pays industrialisés, la prospérité a fait un bond inouï. Les découvertes de pétrole atteindront leur maximum au cours des 20 prochaines années. Comment le monde étanchera-t-il ensuite sa soif d’énergie ? Les défis sont immenses pour l’humanité. Cette année est ainsi l’occasion pour l’ONU de rappeler que l’absence d’accès à une énergie propre, abordable et fiable entrave le développement humain, social et économique et constitue un obstacle majeur à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement.
Consommation mondiale de l'énergie
Consommation mondiale de l’énergie
Une situation critique dans les pays en développementLes chiffres : Dans les pays en développement, plus de trois milliards de personnes sont tributaires de la biomasse traditionnelle et du charbon pour cuisiner et se chauffer. Un milliard et demi ne disposent pas de l’électricité et, même lorsque des services énergétiques modernes sont disponibles, ils sont trop coûteux pour des millions de personnes connaissant des difficultés économiques. – Les conséquences d’un accès déficient à l’énergie : Les « pauvres de l’énergie » subissent les conséquences sanitaires de la combustion inefficace de combustibles solides dans des bâtiments mal ventilés, ainsi que les conséquences économiques de la productivité insuffisante des activités lucratives. En l’absence d’un accès adéquat à l’énergie, ni les hôpitaux, ni les écoles par exemple ne peuvent fonctionner correctement. De même, l’accès à l’eau potable et l’assainissement sont dépendants d’une capacité de pompage efficace. Si l’accès à l’énergie n’est pas au point, les effets peuvent être dévastateurs sur les populations vulnérables. Les femmes et les filles dans le monde en développement sont disproportionnellement affectées à cet égard. – Les bénéfices d’un bon accès à l’énergie : Un système énergétique fonctionnant correctement permet au contraire d’augmenter la productivité, d’améliorer la compétitivité, la promotion économique et la croissance.

L’énergie durable peut contribuer à protéger l’environnement

Les effets nocifs de l’énergie non durable Les modes actuels de production et de consommation d’énergie non durable menacent l’environnement à l’échelle locale et mondiale. Les émissions de la combustion fossile sont la cause principale du changement climatique, de la pollution de l’air urbain et de l’acidification des sols et de l’eau. La réduction des émissions de carbone liées à la consommation d’énergie est une priorité. Étant donné que l’économie mondiale devrait doubler de taille au cours des vingt prochaines années, la consommation mondiale de l’énergie augmentera également de manière significative si l’approvisionnement énergétique, la conversion et l’utilisation continuent d’être inefficaces. Les solutions C’est pourquoi il est essentiel :
  • de recourir aux sources d’énergie nouvelles et renouvelables,
  • d’utiliser des technologies faiblement émettrices de carbone, y compris des techniques moins polluantes d’exploitation des combustibles fossiles,
  • et d’exploiter de manière rationnelle des sources traditionnelles d’énergie.

Des initiatives internationales, nationales et régionales

Les initiatives internationales et transfert de technologies L’Année internationale est l’occasion de souligner l’importance du transfert de technologies et de leur diffusion à l’échelle mondiale, notamment dans le cadre de la coopération Nord-Sud, de la coopération Sud-Sud et de la coopération triangulaire. Un réseau mondial des professionnels de l’accès à l’énergie et des comités de coordinations nationaux sont en train de se mettre en place dans le cadre de l’Année internationale. Sous l’égide du Secrétaire général Ban Ki-moon, ONU-Énergie a mis en place une nouvelle initiative « Énergie durable pour tous » qui s’est fixée trois objectifs principaux à l’horizon 2030 : – l’accès universel à des services énergétiques modernes; – une réduction de 40 % de l’intensité énergétique mondiale; et – une augmentation de 30 % de l’utilisation des énergies renouvelables dans le monde. Des expériences réussies sur le terrain Pour la première fois, les agriculteurs des villages ruraux du Bessassi et Dunkassa au Bénin sont capables de cultiver des fruits et des légumes toute l’année. Une irrigation goutte à goutte basée sur un système solaire a été rendue possible avec l’aide du Fonds Electric Light solaire (SELF). En savoir plus sur cette expérience EN. A Bozorboi Burunov, une communauté rurale du sud de Douchanbé, au Tadjikistan, de l’énergie propre et renouvelable produite par de petits centrales hydroélectriques et des panneaux solaires contribue à améliorer la vie de la population : A Haïti, un nouveau programme géré par le PNUD transforme les déchets de papier en charbon. Cette initiative fait plus que de créer des emplois car elle nettoie aussi les ordures dans les rues tout en offrant une source d’énergie bon marché :

Pour en savoir plus

Consultez le site de l’Année internationale de l’énergie durable pour tous. – Consultez le site officiel (en anglais). – Consultez le site de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). – Consultez le site de IRENA, Agence internationale de l’énergie renouvelable.

 

A lire

Élections législatives : notre futur se joue maintenant !

"Nous sommes à la veille d’un moment historique" rappelle...

Veille environnementale : deux piliers pour une question stratégique

Sommes-nous dans une période de rupture ou de continuité...

Écolo, oui … mais avec de petits arrangements avec nos consciences

Nous sommes nombreux à en avoir conscience : adopter des...

Européennes 2024 : des enjeux cruciaux pour le climat

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Sur le...

Newsletter

spot_img

Sur Cdurable

Comment s’adapter à la chaleur en gardant son logement frais tout l’été ?

Rester au frais dans son logement en été, tout...

(Re)donner et faire confiance à la jeunesse dans notre société

La Fabrique Spinoza publie une étude scientifique qui dépeint...

Le véganisme, serait-il l’idiot utile de la société de consommation ?

On peut être végane pour diverses raisons : pour la...
David Naulin
David Naulinhttp://cdurable.info
Journaliste de solutions écologiques et sociales en Occitanie.

Un MOOC pour comprendre la crise écologique et réinventer l’entreprise

Le MOOC gratuit et multi niveaux : Transformer l’entreprise pour la transition écologique, lancé en 2021 en accès libre par le Collège des Directeurs Développement...

Le méthane dans les stratégies d’atténuation : un enjeu majeur.

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) sont calculées grâce à un outil comptable, le Pouvoir de Réchauffement Global (PRG), utilisé dans...

Introduction à l’entreprise régénérative  : un parcours 100% digital de Butterfly School

La Butterfly School propose un parcours 100% digital pour penser croissance et décroissance, performance et ralentissement, observer les transformations possibles des modèles économiques, appliquer...