CDURABLE.info sélectionne, depuis 10 ans, l'essentiel à savoir de l'actualité du Développement Durable pour comprendre et agir en acteur du changement.
 
 
Humain - Contribution Sociale > Réseau des acteurs du DD
Lettre Infos 21 du Comité 21 : Réseau des acteurs du développement durable

Spécial Assises nationales de l’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD)

L’exemple des adhérents du Comité 21 : Associations, Collectivités et Entreprises pour l’EEDD

mercredi 27 février 2013
Posté par Cyrille

Imprimer Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

Parmi les actions des adhérents du Comité 21 en matière d’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD), l’exemple Des Enjeux et des Hommes, de L’Institut RSE management, du Pôle emploi, de Sanofi, Saint Hilaire de Riez, Auxilia, Ekwo, Nomadeis, Séché Environnement, des Pays de la Loire, de l’Eure-et-Loir, des Hauts-de-Seine, de l’Oise, du Var, de Besançon, Clermont Ferrand, Colombes, Marseille, l’UNICEF France, l’ADEME, la Fondation Goodplanet, EDF, EVEIL, Arts de vivre, la CASDEN, le Territoire Angevin, la CLCV et la Plateforme de concertation EEDD en PACA.
A noter aussi : l’appel à projet Semaine du développement développement durable
et le WEEC 2013 - Congrès Mondial pour l’Education à l’Environnement 2013 à Marrakech.

Des exemples et infos à retrouver juste après l’édito de Catherine Decaux, directrice générale du Comité 21, sur le thème "Education au développement durable : faire ensemble le pari du changement !"



 Education au développement durable : faire ensemble le pari du changement !

JPEG - 48.6 ko
Catherine Decaux, directrice générale du Comité 21

Sensibilisation des citoyens, information des consommateurs, formation des salariés, ces différentes dimensions ont été déterminantes dans la prise de conscience de la population qui se sent de plus en plus concernée par les défis environnementaux et sociaux. Mais la traduction en actes, l’évolution des comportements, qui marqueraient un changement en profondeur des modes de vie, n’est pas encore à la hauteur des enjeux. L’éducation au développement durable pour tous et tout au long de la vie est une clé pour réussir ce défi !

En effet, les performances des technologies les plus innovantes et les plus sobres en énergie, des logements émettant un minimum de gaz à effet de serre, ne sont pas toujours optimales si les usages qui en sont faits sont inadéquats. Ces décalages pointent la nécessité d’améliorer nos pratiques quotidiennes et de ne pas tout attendre des produits, services, ou encore de l’évolution du mix énergétique. Or, pour y parvenir il convient qu’individuellement et collectivement, nous adoptions des comportements plus responsables, qui deviennent réflexes.

Si l’éducation au développement durable est souvent associée à des initiatives pédagogiques destinées aux enfants, elle ne leur est pas réservée, car toutes les générations ont à comprendre et à assimiler les enjeux et surtout les impacts de chaque geste quotidien. On ne peut se contenter d’attendre que la jeunesse soit en situation de consommer, de voter, et d’être en responsabilité. Nous devons tous agir dès maintenant en adoptant un mode de vie en faveur d’une planète viable. C’est ce que démontre aussi l’étude de la mission prospective du Club d’ingénierie prospective énergie et environnement. [1]

L’éducation au développement durable est régulièrement brandie comme une solution qui répondrait à tous les maux. Pourtant, les moyens qui y sont consacrés ne sont pas proportionnels aux objectifs. D’où la nécessité d’autant plus cruciale, que les acteurs travaillent ensemble, échangent, expérimentent et mettent en commun. Cela répond à un double objectif de mettre en place des actions coordonnées efficaces et de faire face à des moyens qui ont toujours été trop faibles.

Les Assises nationales qui se tiendront à Lyon dans quelques jours rassembleront plus de 1 000 personnes. Elles seront l’occasion de formuler dix recommandations pour l’éducation d’éducation à l’environnement et au développement durable. Cet événement permettra sans aucun doute de montrer la richesse des actions de terrain, la diversité des acteurs et l’intérêt de faire ensemble au service du développement durable. Le Comité 21 aura le plaisir d’y contribuer dans le cadre du chantier Gouvernance et par la présentation de sa Note 21 « Le Plan vert, une opportunité pour renforcer l’ancrage territorial des acteurs du développement durable » (sortie en mars 2013).

Ainsi, si l’édition 2013 de la Conférence environnementale y consacre un chapitre à l’Education à l’environnement et au développement durable, les travaux issus de ces Assises en constitueront une base réfléchie et partagée par des centaines de personnes engagées.

Catherine Decaux, directrice générale

 Des Enjeux et des Hommes

Des Enjeux et des Hommes et Campus Responsables forment au Plan Vert

Des Enjeux et des Hommes (cabinet spécialisé en accompagnement du changement sur le DD/RSE) est partenaire de «  Campus Responsables »*, initié par l’association Graine de changement.
Nos deux entités mobilisent et accompagnent les référents développement durable des campus dans la mise en place de leur Plan Vert à l’échelle de leur école ou université.
Cet accompagnement se déroule sur le format d’une journée de formation avec pour objectifs : enrichir les pratiques des référents grâce aux retours d’expérience du groupe ; déterminer les leviers pour mobiliser les parties prenantes autour du Plan Vert (enseignants, salariés, étudiants, société civile, territoires...) ; apprendre à valoriser leur démarche en interne et en externe.
Depuis 2011, ce sont plus de trente référents développement durable qui y ont participé.
En 2013 un nouveau module sous forme d’ateliers a été proposé aux référents les plus avancés pour aller un cran plus loin dans leur démarche de mobilisation.
Cette initiative est possible grâce au soutien financier de l’ADEME et de la Caisse des dépôts et Consignation. *Réseau des universités et écoles françaises qui s’engagent à mettre en oeuvre le développement durable sur leur campus et à faire émerger ce sujet au niveau national dont le Comité 21 est partenaire.
- www.campusresponsables.com/
- Fanny Picard - fanny.picard@desenjeuxetdeshommes.com
- Elodie Rochel - elodie@grainesdechangement.com

 L’Institut RSE management

L’Institut RSE management forme les acteurs aux enjeux de la RSE

L’Institut RSE management délivre des formations pour aider les acteurs d’entreprise à comprendre les enjeux du management de la RSE et tout particulièrement les cadres opérationnels, réglementaires et techniques du reporting extra financier, de la formalisation des enjeux aux réponses aux questionnaires des évaluateurs.
Il s’agit de master-classes d’une journée, intégrant de la théorie, de l’analyse de cas et du travail opérationnel.
Ces temps de formation destinés aux responsables d’entreprise qui veulent atteindre un bon niveau de performance sur ces sujets, sont ouverts gracieusement à des personnes en transition professionnelle et à des responsables d’ONG et de syndicats qui veulent aussi s’approprier ces sujets.
Le catalogue IRSE 2013 présente des master-classes de base et de nouvelles propositions répondant aux exigences croissantes des professionnels pour intégrer les questions de l’eau, des indicateurs complexes (achats, contribution locale...), des principes OCDE, du fonctionnement de la GRI , de la RSE en Afrique etc.
- Charlotte Barbe cb@institutrse.com

 Pôle emploi

Pôle emploi propose un outil d’e-sensibilisation au développement durable

Cet outil d’e-sensibilisation « Le Développement durable pas à pas ...
 » d’une durée d’une quarantaine de minutes permet d’aborder de manière ludique et interactive le développement durable et les différents types d’actions menées à Pôle emploi.
Par la compréhension de l’impact des actes quotidiens, il s’agit de permettre à chaque collaborateur de Pôle emploi de contribuer à la démarche de développement durable de l’établissement et à la réduction de son impact carbone.
Accompagné par un « avatar » (le correspondant développement durable), l’apprenant évolue au sein d’une agence Pôle emploi en 3 dimensions et est au contact de situations à résoudre et d’éco-gestes à identifier.
Différents personnages le sollicitent et lui proposent des suggestions en matière de développement durable ainsi que des informations sur l’action de Pôle emploi.
Exemples de thèmes abordés : l’économie verte, la consommation responsable, l’éco- conduite, la citoyenneté, la prise en compte du handicap, les économies d’énergie ...
Finalisé début 2011, ce module a reçu une mise à jour de son contenu en 2012 et est déployé progressivement dans les Pôle emploi régionaux, en particulier à l’occasion de la semaine du développement durable.
Réalisé avec l’aide d’un prestataire, ce module a coûté environ 30 000 euros TTC.
- Alexia Miel - Alexia.MIEL@pole-emploi.fr

 Sanofi

Sanofi sensibilise ses salariés à la RSE

Sanofi a contribué aux travaux du LEEM (organisation professionnelle des entreprises du médicament) visant à développer du matériel de sensibilisation à la Responsabilité sociale des entreprises (RSE), destiné aux employés des entreprises adhérentes.
Cette initiative faisait suite à la convention de progrès signée le 25 mars 2009 entre le LEEM, les ministères de l’Ecologie, de la Santé et des Sports.
Par cette convention, les entreprises du médicament s’engageaient sur cinq axes issus du Grenelle de l’environnement, et notamment sur la mise en place d’une démarche de sensibilisation à la RSE de leurs employés.
Au total, trois modules en langue française ont été mis à disposition mi 2011 sous la forme de « e-learning » d’une durée de 20 minutes chacun : enjeux du développement durable ; responsabilité sociale pour les entreprises du médicament ; agir ensemble au quotidien.
Ces modules sont constitués de divers écrans animés et commentés par une voix-off, ainsi que de questionnaires interactifs permettant aux apprenants de vérifier leur niveau de connaissance.
Sanofi s’est engagé à mettre ces modules de sensibilisation à disposition de l’ensemble de ses employés dans le monde, soit environ 112 000 personnes.
A cette fin, le Groupe a adapté ces modules en huit langues.
Cette sensibilisation est actuellement en cours de déploiement.
- Didier Terrolle - Didier.Terrolle@sanofi.com

 Saint Hilaire de Riez

Un espace jeunesse écocitoyen conçu par les jeunes à Saint Hilaire de Riez

En 2010-2011, la ville de St Hilaire de Riez s’est lancée dans la construction d’un espace jeunesse (www.le45tours.fr) qui devait être exemplaire dans sa conception : bâtiment BBC équipé d’une centrale photovoltaïque et de matériaux innovants afin de sensibiliser les jeunes à l’écocitoyenneté.
Le Conseil d’animation composé d’élus, de parents et d’animateurs a souhaité que les jeunes s’approprient ce nouveau lieu en s’impliquant dans l’agencement et la création du mobilier.
Un groupe de dix jeunes a réfléchi sur les différents types de meubles pouvant être construits par des recherches, des croquis.
Pour intégrer une dimension éco citoyenne, tous les meubles ont été réalisés à partir de matériel de récupération.
Les familles fréquentant la structure ont été sollicitées pour faire des dons, participer aux ateliers et apporter ou présenter leurs savoir-faire.
De même, certaines entreprises locales ont été démarchées pour récupérer du matériel et lui redonner une seconde vie.
Quarante séances ont eu lieu pour finaliser les différents éléments constituant le futur mobilier de l’espace jeunesse.
Ce projet a permis à différentes générations de travailler dans un esprit collaboratif.
57 jeunes de 10 à 18 ans se sont succédés pour donner vie à leurs idées.
Ce projet a obtenu en 2012 la Marianne d’Or pour sa conception collective.
- Antoine Piraud - apiraud@sainthilairederiez.fr

 Auxilia

Auxilia mobilise les habitants de Fontenay-sous-Bois

Auxilia travaille actuellement avec la ville de Fontenay-sous-Bois à l’élaboration de son Agenda 21 et de son Plan climat énergie territorial.
La ville est partie du principe que l’Agenda 21 ne peut exister que si les Fontenaysiens s’investissent dans le projet.
Ainsi, elle a décidé de mobiliser autour de l’Agenda 21 un groupe de concertation citoyen qui a pour mission de participer à la co-construction de l’Agenda 21.
Le recrutement de ces volontaires est à la fois basé sur du tirage au sort sur liste électorale et sur un recrutement, en direct, de volontaires.
La première réunion a permis, de manière collaborative, de définir plus de 80 actions d’animation du projet sur lesquelles les habitants étaient prêts à s’engager : participer à une exposition photos sur les caractéristiques du territoire de Fontenay-sous-Bois ; animer la concertation avec la ville sur la co-construction du plan d’actions avec les habitants ; s’organiser en groupe pour participer au suivi de l’évaluation des actions mises en oeuvre dans le cadre de l’Agenda 21/PCET, etc.
Les habitants ont aussi trouvé un nom à leur groupe « Fontenay Durable ».
Les premières actions mises en oeuvre sont la participation de Fontenay Durable à un rallye photo qui donnera lieu à une exposition itinérante sur la ville, et à l’animation de la concertation avec les habitants sur la co-construction du plan d’action dès le printemps 2013.
Le maître mot de cette action est bien de mettre les habitants en capacité de faire vivre le projet Agenda 21 sur le territoire.
- Martin Rault - martin.rault@auxilia-conseil.com

 Ekwo

Le réseau Ekwo lance le GreenMix Festival

La vidéo est un langage d’éducation privilégié et un formidable vecteur de créativité, que les technologies ont permis de déployer à l’infini.
Le GreenMix Festival mise sur l’émotion du grand écran en lançant cet automne au Grand Rex à Paris, un festival d’un autre genre.
Au rythme d’un zapping, des vidéos internationales dédiées au développement durable seront diffusées durant trois heures aux 2 800 spectateurs du Grand Rex – et en salles en province par la suite.
Messages informatifs, pédagogiques, ludiques, mais surtout d’espoir se succèderont pour nourrir la réflexion et motiver les actions ! Animé par le réseau d’Ekwo, supervisé par Monica Fossati, le Comité de Sélection réunit des VIP du DD et du cinéma, et Egodoc apportera son soutien technique.
L’ADEME et le Comité21 en sont partenaires.
Un appel à participation recueille les meilleures vidéos jusqu’en juin, tentez votre chance !
- artistic@green-mix.net

 Place aux jeunes : s’engager pour un nouveau « faire ensemble »

 Nomadeis

Publication d’une étude sur la jeunesse mondiale et le développement durable par Nomadeis

Le projet ScenaRio 2012 est né de la volonté commune de Nomadéis (cabinet de conseil) et de Fondapol (la Fondation pour l’innovation politique) d’apporter une contribution innovante de la société civile à la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20), qui s’est déroulée au Brésil en juin 2012.
ScenaRio 2012 est la première enquête mondiale sur la jeunesse et le développement durable, menée auprès de 30 000 jeunes de 16-29 ans et 100 personnalités, dans 30 pays répartis sur les 5 continents.
Elle dresse un portrait inédit de la jeunesse mondiale sous l’angle de son rapport au développement durable : ses choix, ses aspirations, ses craintes, sa perception de la mondialisation, ses valeurs.
Le projet ScenaRio 2012 a été rendu possible grâce au soutien d’une communauté de partenaires engagés, associant quatre entreprises françaises (la Caisse des Dépôts et Consignations, EDF, Saint-Gobain et Veolia Environnement), six agences des Nations Unies et l’Organisation internationale de la Francophonie.
Une première publication en cinq langues (anglais, arabe, chinois, français et portugais) a été diffusée lors de Rio+20 puis à l’occasion du Forum Urbain Mondial, organisé par ONU-Habitat à Naples en septembre 2012.
Elle sera suivie d’un livre co-publié par Nomadéis et Fondapol à paraître en juin 2013.
Toutes les données statistiques collectées dans le cadre de ScenaRio 2012 seront par ailleurs rendues publiques sur Internet en 21 langues (Open Data) à compter de septembre 2013, pour favoriser la recherche et une compréhension partagée des attentes de jeunes générations.
- Cédric Baecher - cedric.baecher@nomadeis.com
- Télécharger l’étude

 Séché Environnement

Séché Environnement-Tredi organise des stages « ECOLO FOOT »

Dans le cadre d’une convention pluriannuelle avec la Fondation du Football, l’unité de valorisation énergétique des déchets de Séché Environnement-Trédi, à Salaise-sur-Sanne (38), accueille régulièrement des enfants (8 à 12 ans) stagiaires du football -lub local pendant leur stage « ECOLO-FOOT ». Leur formation à ce sport intègre de manière ludique une réflexion générale sur l’écologie avec de nombreux thèmes abordés comme : l’eau, les déchets, l’énergie, etc.
Ainsi en 2012, ce sont 36 jeunes stagiaires qui ont pu découvrir à l’occasion d’une visite du site d’incinération avec production d’électricité comment sont traités nos déchets au quotidien, ainsi que l’importance du bon geste de tri de chacun pour permettre la meilleure valorisation du déchet.
- Alexandra Ballore - a.ballore@tredi.groupe-seche.com

 Pays de la Loire

La mobilisation des jeunes écodélégués en Pays de la Loire pour le « faire ensemble »

Après Rio+20 et la rencontre nationale des éco-délégués des établissements agricoles (http://paysdelaloire.e-lyco.fr/etablissements-eco-responsables-/projet-jeunes-rio-20/), les jeunes lycéens et apprentis de la région Pays de la Loire continuent de s’investir pour pérenniser leurs actions et mutualiser leurs expériences.
Ils ont décidé de se regrouper le 28 mars 2013 pour co-construire un outil pour aider tous les éco-délégués à développer des actions au sein de leur établissement, pour échanger sur leurs pratiques et s’interroger sur la reconnaissance de leur engagement.
Ils travailleront donc sur un manifeste, sur la transmission de leurs expériences et réfléchiront à la valorisation de leur engagement citoyen au sein de leur établissement scolaire.
Une centaine de jeunes sont attendus au lycée Funay H.
Boucher au Mans.
- Maryse Tricot - Maryse.Tricot@paysdelaloire.fr

 Eure-et-Loir

Le Conseil général de la jeunesse d’Eure-et-Loir organise un théâtre forum sur la citoyenneté

Après l’écriture d’une charte sur le respect et la tolérance en 2010/2011, les Conseillers généraux Jeunes d’Eure-et-Loir ont souhaité, pour l’année 2012/2013, s’investir dans une démarche d’éducation à la citoyenneté.
Ils ont donc construit, avec l’aide de professionnels du théâtre, des débats-forums autour de ces sujets afin de les présenter dans les collèges intéressés.
L’objectif est de mettre en oeuvre et présenter des situations qui suscitent débats et réflexions incitant le spectateur à devenir acteur grâce à l’adoption d’une forme théâtrale ludique, et de dynamiser la sensibilisation des collégiens en proposant cette intervention théâtrale.
Les Conseillers généraux Jeunes « acteurs en herbe » s’apprêtent donc à se rendre dans les collèges euréliens pour présenter cinq saynètes (boulimie, victimisation, sexisme, hypocrisie, engagement) qu’ils ont réalisées avec le soutien de la Compagnie locale Naxos théâtre.
Ces 5 mini pièces d’environ 5 minutes chacune ont été filmées de façon à pouvoir être projetées et susciter un échange sous la forme d’un théâtre forum avec les collégiens présents.
D’ici la fin de l’année scolaire 2012/2013, une quinzaine de collèges s’inscrive à « l’itinérance du théâtre forum sur la citoyenneté dans les collèges ».
- www.eurelien.fr/cgj fabienne.sabourin@cg28.fr

 Hauts-de-Seine

Devenir « éco-collège » en Hauts-de-Seine

Le Conseil général des Hauts-de-Seine a lancé en 2009 en partenariat avec l’Inspection académique, le dispositif Eco-Collèges pour accompagner les établissements qui s’engagent dans une démarche d’éducation au développement durable.
Ce dispositif a pour objectif de remédier aux difficultés d’apprentissage par une pédagogie active autour d’un projet et à inciter les élèves à adopter un comportement citoyen.
Des outils sont proposés aux établissements (visites de terrain, animations gratuites, prêt de bornes interactives, formation des éco-délégués).
Le volet pédagogique mobilisant deux agents du Conseil général s’accompagne d’actions concrètes de réduction d’impacts environnementaux de l’activité propre à l’établissement en partenariat avec les directions techniques concernées.
Une charte est signée entre la vice-présidente en charge des collèges et le principal de l’établissement, et un plan d’action annuel est acté avec un comité de pilotage.
Aujourd’hui, dans le Département, 11 collèges s’investissent dans une démarche globale, structurée et pérenne, portée par le chef d’établissement, et 15 collèges adhèrent à un dispositif ponctuel de sensibilisation porté par un enseignant dans sa classe, un club, ou un atelier pédagogique.
En 2012, un débat théâtral interactif sur le thème du développement durable a été proposé à 11 collèges.
- Viviane Dreville - vdreville@cg92.fr

 Oise

Le Conseil général de l’Oise accompagne ses collèges

Le Conseil général de l’Oise, avec le programme Jeunes Eco-Citoyens, accompagne depuis 2007 les projets d’éducation au développement durable des collèges de l’Oise (publics et privés) à l’échelle d’une classe, d’un ensemble de classes ou de l’ensemble du collège, notamment pour ceux en démarche d’Agenda 21 scolaire.
Le Département, en partenariat avec la direction académique des services de l’éducation nationale de l’Oise et l’ADEME Picardie, apporte son soutien financier aux projets des collèges.
Au-delà du projet, les collèges choisissent trois interventions parmi 35, proposées par un réseau de 18 structures locales.
Ces interventions abordent des sujets diversifiés : consommation, déchets, énergies, climat, biodiversité, paysages, alimentation, coopération, déplacements, types d’agriculture...
Les collèges en démarche d’Agenda 21 scolaire bénéficient d’un accompagnement renforcé s’appuyant sur la méthodologie issue de l’expérimentation menée avec 4 collèges pilotes de 2008 à 2011 et d’un soutien financier complémentaire au regard de l’avancement de leurs démarches respectives.
Le Département valorise tous les projets innovants en matière de développement durable via « ID’KOLOGIC, le journal du développement durable des collégiens de l’Oise », un journal bi-annuel.
L’enjeu principal est de permettre à l’élève de construire des savoirs dans une réflexion large et à long terme.
Pour cela, il est invité - ainsi que tous les acteurs de son établissement - à agir en citoyen éco-responsable respectueux de son environnement et garant de la cohésion sociale.
17 500 élèves ont déjà travaillé dans cet objectif, en menant 112 projets.
Actuellement, 4 collèges ont un Agenda 21 scolaire structuré et évalué, 3 autres sont dans la construction.
- Claire Story - Claire.STORY@cg60.fr

 Var

Le Conseil général du Var accompagne les collèges dans l’EDD

Les actions du Conseil général du Var en matière d’éducation au développement durable portent en priorité sur le public des collégiens avec, entre autres, deux types d’accompagnement : les classes « environnement et territoire » et les Agenda 21 des collèges.
Pour la première initiative, une convention entre l’Inspection académique et le Département a été signée afin de proposer aux classes des collèges qui le souhaitent de s’inscrire dans un projet de développement durable.
Chaque année, les collèges inscrits (150 classes/an en moyenne) bénéficient d’une dotation documentaire sur le développement durable (livres, CD-Rom,...) et les professeurs d’une journée de formation organisée par le Conseil général et l’Inspection académique.
L’aide budgétaire accordée aux établissements (60 000 euros) pour ces classes est destinée essentiellement au transport d’élèves sur sites.
En 2012-2013, un concours a été lancé pour primer les trois premiers projets, répondant au mieux aux critères d’analyse définis avec l’Inspection académique à savoir la sensibilisation au développement durable des autres élèves et de l’ensemble de la communauté éducative.
Quant aux Agenda 21 scolaires, en 2011-2012, le Département, en partenariat avec l’Education nationale, a accompagné un collège pilote désirant s’inscrire dans cette démarche.
L’expérience ayant été très positive, le Conseil général lance, en 2012-2013, un appel à projet auprès de l’ensemble des collèges.
14 collèges y ont répondu.
13 ont été retenus par un jury dont faisait parti le Comité 21.
Le Département propose un budget de 1 000 euros par collège/an, une valorisation financière reversée au collège par rapport à la diminution des consommations énergétiques et d’eau réalisée, et un accompagnement par une chargée de projet et une technicienne du Conseil général.
- Annabelle Audibert - aaudibert@cg83.fr

 Besançon

Besançon agit pour la planète auprès des écoles

La mission Développement durable de la ville de Besançon, en lien avec la direction de l’Education, a lancé depuis trois ans déjà une opération baptisée « J’agis pour ma planète ».
Cette dernière vise à encourager les écoles à concevoir et réaliser une action pédagogique qui réponde aux enjeux du développement durable, de la préservation des milieux naturels, de l’environnement et du mieux-vivre ensemble.
Un comité de sélection constitué d’élus, des services en charge des thématiques du développement durable, des espaces verts et de l’énergie, de l’Inspection Académique, de la DREAL et de l’ADEME se réunit pour sélectionner les projets en début d’année.
10 projets ont été retenus pour l’année 2012-2013.
Une aide financière et technique est apportée aux établissements scolaires retenus.
Un document présentant les différents projets réalisés est remis à l’ensemble des écoles en début d’année scolaire suivante.
- Rokaya - Toubale - rokaya.toubale@besancon.fr
- Pour en savoir plus

 Clermont Ferrand

Clermont Ferrand mobilise les élèves de primaires sur le Plan Climat Energie

Pendant la Semaine du développement durable, du 1er au 7 avril, la ville de Clermont-Ferrand organise de nombreuses manifestations autour du Plan Climat Energie de la ville et soutient les acteurs engagés dans cette opération, notamment les écoles élémentaires publiques.
La Ville a lancé en septembre 2012 un appel à projet auprès des écoles primaire autour de quatre entrées thématiques : le jardinage, l’eau au quotidien, l’énergie au quotidien, se déplacer au quotidien.
Les projets sélectionnés (en cohérence avec celui du projet d’école) ont bénéficié d’un accompagnement gratuit, sur plusieurs demi-journées, par un animateur environnement spécialisé du Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) Clermont-Dômes et de la Direction de l’eau et de l’assainissement (DEA).
Ces projets d’école seront valorisés lors de la Semaine du développement.
- Martine Jacquet - MJACQUET@ville-clermont-ferrand.fr

 Colombes

Colombes accompagne ses écoles en Agenda 21 scolaire

La ville de Colombes à travers son Agenda 21 local a fait de l’éducation au développement durable de ses jeunes citoyens une priorité.
En effet, le développement de démarches Agenda 21 scolaires depuis 2009 dans les écoles se poursuit pour la quatrième année consécutive.
La Ville compte aujourd’hui 7 écoles (élémentaires et maternelles) engagées dans cette démarche.
Une méthodologie et un accompagnement adaptables au contexte de chaque école sont proposés par la Ville.
Ceux-ci visent, par la mise en place d’actions concrètes dont les élèves sont acteurs à part entière, à sensibiliser et éduquer l’ensemble de la communauté scolaire (enseignants, animateurs et agents d’entretien, parents et élèves) aux enjeux du développement durable dans ses dimensions sociale et environnementale.
La création de potagers accompagnée par des animations et interventions de spécialistes (jardiniers, naturalistes, producteurs de légumes et fruits bio...), la mise en place du compostage de certains déchets de la restauration scolaire, la récupération de l’eau de pluie et de l’eau non bue de la cantine pour l’arrosage du potager et des plantes des écoles, la visite de centre de tri, la récupération de nombreux déchets (piles, bouchons, matériel scolaires en plastique ...), la mise en place de lignes de pédibus, la réalisation de films sur l’exclusion...
en sont quelques exemples.
- http://agenda21.colombes.fr/
- Elise Jimenez - elise.jimenez-rodriguez@mairie-colombes.fr

 Marseille

Marseille lance auprès des élèves de primaire « L’assemblée des Enfants »

Pour l’année scolaire 2012-2013, la ville de Marseille a confié à Mars’Eco, le réseau municipal d’éducation à l’environnement et au développement durable qui oeuvre depuis treize ans dans ce domaine, d’organiser la première édition de l’opération « L’assemblée des enfants » en synergie avec la Direction académique des Bouches du Rhône.
Cette opération consiste à faire travailler les écoliers du CE2 au CM2 sur la proposition d’un projet « imaginant la ville durable de demain ».
Pour accompagner leur travail de réflexion et de conception, les élèves reçoivent une sensibilisation à travers des animations et ateliers proposés par les membres de Mars’Eco (musées de Marseille, service des archives, bibliothèques municipales, mission « Education routière », fermes pédagogiques municipales, relais-nature, Centre Pédagogique de la Mer, Relais jeunes Citoyens, et associations partenaires ...).
Pour chacun des 111 quartiers de Marseille, une classe élabore une proposition d’actions concernant le quartier d’implantation de son école ou de la ville.
Un délégué est désigné pour chaque classe.
Après un premier tri des projets effectué par deux jurys d’élus et de techniciens, trois propositions seront retenues.
Ces dernières seront présentées par les classes au cours de l’Assemblée des enfants », le 19 juin 2013.
Les 111 délégués choisiront la meilleure proposition, que la ville de Marseille s’engage à réaliser.
- Cécile Régnier - cregnier@mairie-marseille.fr

 UNICEF France

L’UNICEF France lance une consultation nationale des 6/18 ans sur leurs droits

Pour la première fois en France, l’UNICEF lance une consultation nationale des 6/18 ans par le biais d’un questionnaire de 100 items portant sur 4 thématiques (éducation/loisirs, santé, vie quotidienne et application des droits de l’enfant), diffusé via son réseau Ville amie des enfants.
L’UNICEF France entend en effet en faire un outil de participation et d’écoute des enfants et des adolescents, d’observation de l’exercice des droits de l’enfant en France et d’élaboration des politiques locales dans le champ de l’enfance et de l’adolescence.
Une plateforme, www.jeparledemesdroits.fr est mise à la disposition du grand public pour qu’adultes, enfants et jeunes de toute la France puissent participer à cette première consultation nationale.
Renouvelée annuellement et publiée sous la forme d’un rapport chaque 20 novembre, Journée internationale des droits de l’enfant, la consultation de l’UNICEF permettra d’installer un diagnostic régulier de l’exercice des droits de l’enfant en France.
Enfin, pour les collectivités, cette consultation sera un instrument de mesure important de la mise en oeuvre des politiques locales.
- Consultation ouverte jusqu’au 15 juin prochain - www.jeparledemesdroits.fr
- Carine Spinosi - cspinosi@unicef.fr

 ADEME

L’ADEME propose aux jeunes et aux enseignants de multiples outils pédagogiques

Le développement durable est devenu une thématique incontournable de l’enseignement scolaire.
L’ADEME propose aux jeunes et aux enseignants de nouveaux outils pour mieux appréhender le monde de demain : une exposition « Quelle énergie durable pour demain » ; un kit pédagogique « Vers des villes durables », et toute une série de dossiers sur son site d’information « M ta Terre », dédié aux collégiens et aux lycéens (www.mtaterre.fr).
Pour la cible « étudiant », l’ADEME engage et accompagne des actions en conformité avec le Plan Vert.
L’ensemble des ressources pédagogiques de l’ADEME peuvent être consultées et commandées sur www.ademe.fr/education-developpement-durable.
L’Agence a également édité un guide des ressources pédagogiques qui récapitule les outils d’information à destination des différents niveaux scolaires (primaire, secondaire et enseignement technique).
- Thérèse Giordiano - therese.giordano@ademe.fr

 Eau : protéger ensemble notre bien commun

 Fondation Goodplanet

La Fondation Goodplanet organise des Journées Océan

Afin de mettre la planète bleue au coeur des consciences, la Fondation GoodPlanet a organisé, en décembre 2012 et janvier 2013, les « Journées Océan », à Paris, au Musée du quai Branly et à la Géode.
L’objectif de cet événement gratuit était de sensibiliser le grand public à la beauté de l’univers marin par l’image, et informer sur les enjeux de sa préservation pour susciter l’envie d’agir.
Ainsi, les « Journées Océan » proposaient 13 projections de Planète Océan, le dernier film de Yann Arthus-Bertrand, président fondateur, et Michael Pitiot, réalisateur et auteur de documentaires ; une conférence sur l’avenir des océans réunissant de nombreux experts ; et trois séances dédiées au jeune public (primaires, lycées et collèges), suivies d’un échange avec un océanographe de la fondation.
De nombreuses autres projections gratuites ont eu lieu en France et dans le monde.
- http://www.goodplanet.org/les-journees-ocean-en-photos/
- Carole Marchais - carole@goodplanet.org

 Climat-énergie : accompagner la nécessaire transition

 EDF

EDF participe aux Assises nationales de l’EEDD

EDF a souhaité être partenaire du Collectif français pour l’éducation à l’environnement et au développement durable (CFEEDD) pour les Assises nationales de l’EEDD 2013.
La Direction du développement durable et des représentants régionaux d’EDF participeront aux ateliers et présenteront le 5 mars, au forum, des outils et des démarches : les conférences proposées par EDF dans les établissements scolaires de la primaire à la terminale sur le thème de l’énergie et du DD ; des espaces Internet comprenant des ressources pédagogiques dédiées aux jeunes et aux enseignants ; un kit pédagogique destiné aux collectivités locales qui souhaitent sensibiliser aussi les jeunes de 6 à 12 ans en milieu extra-scolaire, dans leur vie quotidienne et dans leur ville ; les partenariats développés avec de grandes écoles, grâce à l’intervention de spécialistes d’EDF notamment ; les démarches de concertation avec l’ensemble des parties prenantes pour le partage et la préservation de la ressource en eau.
- http://jeunes.edf.com/
- Brigitte Fargevieille - brigitte.fargevieille@edf.fr
- Hélène Douche helene.douche@edf.fr

 EVEIL

L’association EVEIL éveille les jeunes à leur rôle de citoyens

L’association Eveil, agréée par le ministère de l’Éducation nationale comme association complémentaire de l’enseignement public, co-construit ses programmes avec les inspecteurs et conseillers pédagogiques de l’Education nationale concernés.
Actuellement, elle réalise un programme de sensibilisation innovant pour les élèves et les personnels de 100 écoles de Paris, où sont effectués des travaux de performance énergétique dans le cadre du Plan Climat de la ville de Paris.
Ce programme de sensibilisation s’adresse aux grandes sections de maternelle et aux CM1.
Il permet d’aborder de manière ludique, en classe, l’éducation au développement durable sous l’angle de l’énergie.
En expérimentant, en jouant, en créant, les jeunes découvrent les sources d’énergie, leurs utilisations et les comportements à adopter pour devenir un écocitoyen.
Les interventions sont réalisées en classe par un animateur de l’association ÉVEIL, en présence de l’enseignant.
En complément de chaque intervention, l’association ÉVEIL remet un CD-Rom à tous les professeurs (guide ressource, propositions d’activités, ressources documentaires).
- Tiphaine Leclerc - tiphaine.leclerc@eveil.asso.fr
- Pour en savoir plus

 Biodiversité : se réconcilier avec la nature

 Arts de vivre

Arts de vivre sensibilise les jeunes par les sciences et la connaissance du territoire

Implantée dans le nord-ouest des Bouches-du-Rhône sur le territoire des Alpilles, l’association Arts de Vivre, en partenariat avec le Parc naturel régional des Alpilles, un lycée agricole du secteur et des agriculteurs locaux, s’engage dans la préservation des paysages et des espaces naturels.
L’association propose un programme de diagnostic par la démarche scientifique des prairies de fauche afin d’évaluer leur valeur agro-écologique.
Pour traiter ces enjeux, l’association accompagne des lycéens dans la méthodologie de diagnostic par les approches sensitives et scientifiques en classe et sur le terrain.
Ce type de démarche permet de placer les élèves au coeur du projet en les rendant les plus autonomes possible.
Il les encourage à être créatifs de manière à stimuler les échanges et le partage des savoirs : la perspective d’une communication vers « l’extérieur » par le biais d’un blog, d’une expo, etc.
Plusieurs classes peuvent bénéficier des résultats même si elles n’ont pas participé au diagnostic initial.
Cette dynamique de communication externe, écrite et orale, aide à la diffusion d’une meilleure connaissance du territoire et de ses enjeux et à une appropriation durable des connaissances dans le temps.
- Rachel Beret - asso.a2v@free.fr

 Consommation et production responsables : partager ensemble nos responsabilités

 CASDEN

La CASDEN forme les élèves à l’économie sociale et solidaire

Développé en exclusivité pour la CASDEN par Terra Project, éditeur de ressources multimédia dans le domaine du développement durable, ce vidéo learning book propose une formation complète et interactive sur l’économie sociale et solidaire pour les classes de collège et de lycée, et s’intègre parfaitement dans les programmes scolaires.
Les enseignants pourront utiliser directement cet outil en classe pour faire découvrir à leurs élèves ce qu’est l’économie sociale et solidaire, ses origines, son fonctionnement, les différentes structures qui la composent et sa place dans le contexte économique d’aujourd’hui et de demain.
- Pour en savoir plus
- Fanny Babin -Fanny.BABIN@casden.banquepopulaire.fr

 Territoire Angevin

Le territoire Angevin accueille l’exposition « consom’attitudes »

En partenariat avec l’ADEME Pays de La Loire et avec le concours de nombreux acteurs locaux, le territoire Angevin accueille, du 20 avril au 20 mai 2013, une exposition interactive, ludique et pédagogique « consom’attitudes ».
Elle aborde les enjeux de la consommation sous un angle scientifique, son objectif étant d’éveiller le citoyen sur les impacts liés à nos modes de consommation.
L’exposition donne au visiteur un certain nombre d’outils et de connaissances, pour l’amener à se questionner sur ses pratiques de consommation et l’inciter à y apporter des modifications pour réduire les impacts écologiques, sanitaires et sociaux.
Les thèmes abordés sont : comprendre la consommation, son contexte, ses enjeux ; intégrer la valeur globale des produits (économique, écologique et sociale) lors de leur achat et de leur usage ; comprendre les enjeux de l’éco-conception ; s’engager pour une éco-consommation.
A la fois attractive et scientifique, l’exposition s’adresse à tous les publics grâce aux ateliers et animations proposés tout au long de son parcours.
- Pour en savoir plus
- Elisa Payen- elisa.payen@angersloiremetropole.fr

 CLCV

La CLCV lance son concours « En 2013, je deviens consom’acteur »

De plus en plus de consommateurs souhaitent évoluer dans leur consommation quotidienne et s’engager à soutenir un modèle de consommation plus durable.
Mais ils rencontrent bien souvent des difficultés entre la volonté et le passage à l’acte.
Après le succès en 2012 du concours « meilleur portrait de consom’acteur » gagné par une jeune fille de 22 ans, la CLCV, avec le soutien de l’ADEME, souhaite accompagner ces consommateurs dans leur passage à l’acte.
Il s’agit de proposer aux consommateurs, personnes seules ou familles, tous volontaires pour s’engager, un accompagnement jusqu’en décembre, à l’aide de conseils pratiques et accessibles pour devenir de plus en plus « éco-citoyens ».
Ces personnes recevront chaque mois des propositions d’actions sur lesquelles elles auront la liberté de s’engager, et des outils d’évaluation.
La CLCV a d’ores et déjà créé sur son site une rubrique « consommer autrement » qui sera alimentée par des articles pratiques sur la consommation responsable et le portrait d’un des participants consom’acteur du mois.
- Inscription jusqu’au 4 mars 2013 sur www.consomacteur.clcv.org
- Dorothée Quickert-Menzel - d.quickert-menzel@clcv.org

 Gouvernance : faire de l’EEDD l’affaire de tous

 Plateforme de concertation EEDD en PACA

La plateforme de concertation* en PACA favorise l’EEDD en accueil collectif des mineurs

Le temps des loisirs représente le troisième pôle éducatif dans la vie de l’enfant et du jeune, au côté de la famille et de l’école.
Dans ce temps d’éducation non formelle, les Accueils collectifs de Mineurs (ACM) occupent une place importante.
En région PACA, on compte environ 6 000 ACM déclarés chaque année.
Dans ce contexte, la Plateforme régionale de concertation pour l’éducation à l’environnement et au développement durable en Provence- Alpes-Côted’Azur a lancé au printemps 2012 un appel à projet « Eduquer à l’Environnement et au Développement Durable en Accueil Collectif de Mineurs ».
L’objectif est d’initier un maillage du territoire régional par des pôles de compétences en matière d’éducation à l’environnement et au développement durable dans le champ des loisirs jeunesse.
Le principe est de disposer à terme sur toute la région d’interlocuteurs identifiables localement, capables d’informer, de sensibiliser et d’accompagner méthodologiquement les responsables et personnels des ACM souhaitant développer des projets d’EEDD. Huit projets seront ainsi expérimentés sur deux ans (de septembre 2012 à septembre 2014) et sur quatre départements pilotes : Alpes de Haute Provence, Var ; Alpes Maritimes, Vaucluse.
Chacun de ces 8 pôles de compétences suivra environ 10 ACM, ce qui porte donc à 80 le nombre de centres sensibilisés et accompagnés au terme de l’expérimentation.
*Les principaux partenaires (financiers et techniques) : la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ; la Direction régionale de l’environnement de l’aménagement et du logement ; la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et ses directions départementales 83, 84, 06 et 04 ; l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse, EDF ; le Conseil Général du Var, le Conseil Général du Vaucluse, le Conseil Général des Alpes de haute Provence.
- Pour en savoir plus
- Dominique Raulin - draulin@regionpaca.fr

 Appel à projet

 Semaine du développement durable

L’appel à projet de la Semaine du développement durable est ouvert !

Comme chaque année, le ministère de l’Écologie donne rendez-vous à l’occasion de la Semaine du développement durable, du 1er au 7 avril 2013, à tous les acteurs du développement durable : collectivités, associations, entreprises, administrations, établissements scolaires...
C’est l’occasion de présenter cette année vos actions ou manifestations en faveur de la transition énergétique.
- L’appel à projets est ouvert jusqu’au 15 mars 2013

 Evénements

 WEEC 2013

7e World Environmental Education Congres à Marrakech

Cette année, le WEEC (World environmental education congress) sera organisé du 9 au 14 juin 2013 et, pour la première fois, dans un pays de culture arabo-musulmane, au Maroc (Marrakech).
Tous les acteurs de l’EEDD sont les bienvenus : académiques, enseignants, étudiants, professionnels, entreprises, de la société civile et institutionnelle.
Le thème principal « la relation entre ville et campagne, à la recherche d’une meilleure harmonie » fournira un cadre pour des questions essentielles : « Quelle éducation à l’environnement ? Qu’est-ce que c’est une réponse éducative appropriée à ces problèmes ? Comment l’éducation peut développer l’imagination des élèves, la résilience et la volonté d’agir avec sagesse et de manière décisive face à ces défis complexes ?  »
- www.weec2013.org/fr/


Comité 21
132 rue de Rivoli - 75001 Paris
tél. : 01 55 34 75 21 - fax : 01 55 34 75 20
Contact : Christine Delhaye

- Site internet du Comité 21


[1- Modes de vie et empreinte carbone, Les cahiers du CLIP n°21/2013-IDDRI

Article lu 1570 fois

lire aussi :
  • 2e journée nationale de l’éducation à l’environnement vers un développement durable (EEDD)
  • La Culture et le développement durable
  • Spécial Education au Développement Durable
  • Journée nationale de l’Education à l’Environnement vers un Développement Durable
  • Eco-Parlement des jeunes : un dispositif d’éducation à l’environnement et au développement durable
  • Spécial Agenda 21 : perspectives et bilan
  • Un espace national de concertation pour l’Education à l’environnement et au développement durable (EEDD)
  • Construire ensemble une politique ambitieuse de l’Education à l’Environnement et au Développement Durable en France
  • Eduquer les citoyens de demain avec l’Agenda 21 scolaire
  • Caen sur la route de Copenhague : le programme OFF des Assises de l’EEDD 2009
  • 3ème Assises nationales de l’Education à l’Environnement vers un Développement Durable
  • Les 2es Assises nationales de l’éducation à l’environnement vers un développement durable (EEDD)
  • 2es Assises franciliennes de l’Education à l’Environnement vers un Développement Durable
  • Le programme Eco-Ecole : donner plus d’élan et d’ampleur à vos actions d’éducation à l’environnement et au développement durable
  • Eduquer à l’eau, ça coule de source !
  • Formation Éducation à l’Environnement & au Développement Durable
  • Le développement durable dans les programmes de l’éducation nationale
  • Oceania 21 Meetings : le 1er sommet océanien du développement durable
  • Financer la transition des territoires - Propositions pour les Agendas 21
  • Spécial genre et diversité
  • Les Français adeptes des pratiques de consommation collaborative
  • CDURABLE.info ralenti le rythme pour préparer sa transition
  • Spécial Complémentarité des acteurs et articulation des démarches dans les territoires
  • Consommation collaborative :
    entre tradition et modernité
  • La Boite à outils Agenda 21 scolaire du Comité 21
  • Lancement des Trophées des Campus Responsables
  • Spécial Changement climatique
  • Spécial Education au changement climatique


  •  

    Accueil | Contact | Mentions légales | Espace privé | Statistiques du site
    Nombre de visiteurs 9968492

    36 visiteurs en ce moment

    | Site réalisé avec SPIP |un site CDURABLE online

    Agence MC Cdurable CDURABLE.com

    RSSfr

    Creative Commons License : Firefox


    __________________________________________
    Google
    Loading
      Maison
    La maison durable
      Cdurable.com
    Agir pour un monde durable